Ce qui suit n’est pas vraiment un article. Juste quelques mots pour commencer 2018, afin de fixer les grandes lignes de cette année.

 

Se renouveler en 2018

En 3 ans, nous avons abordé de très nombreux sujets. Valia, Micaz et moi-même n’avons pas ménagé nos efforts pour vous proposer du contenu original, tout en entrant parfois en concurrence avec les magazines photo ou d’autres sites Web. Se renouveler est compliqué et trouver des sujets s’effectue quelques fois dans la douleur. Nos séances de comité de rédaction valent parfois leur pesant de cacahuètes !

Heureusement, nos goûts et nos sensibilités différentes nous permettent d’avancer. C’est avec un grand plaisir, qu’après quelques jours de vacances, nous sommes en mesure de reprendre le collier et de commencer l’année. Au programme, des articles de cultures photo, des tests d’objectifs (et nous espérons, de boîtiers), mais aussi quelques grandes sagas et le retour des carnets de voyage (dont Moscou et Saint Petersbourg).

 

 

Les objectifs

Au cours du premier semestre, nous testerons quelques objectifs Samyang, ainsi que quelques « anciens cailloux » Pentax. Nous espérons aussi avoir entre les mains les deux nouveautés de notre marque, les DFA* 50 et DA* 11-18 à leur sortie.

Et nous profitons de cet espace pour lancer un appel à nos lecteurs. Malgré nos efforts, nous n’avons pas toujours la possibilité de tester tous les objectifs en monture K. Nous recherchons des objectifs « récents » susceptibles de faire l’objet d’un article. Si vous en avez et que vous acceptiez de les prêter le temps d’un test (environ une semaine), merci de nous contacter.

 

 

La saga des logiciels de Post-Traitement RAW

PentaxKlub va entamer prochainement une série consacrée aux principaux logiciels servant à traiter vos fichiers RAW. Dans ce domaine, Lightroom règne en maître. Malgré tout, la concurrence existe et, à l’heure où certains s’interrogent sur le futur du modèle proposé par Adobe, la tentation est grande d’aller voir ailleurs. Il est vrai que de nombreux lecteurs ne supportent pas la méthode Lr tandis que d’autres s’interrogent.

Si on s’en tient au flux de travail, la solution Adobe est sans aucun doute la plus complète, la plus aboutie. Sans quitter le logiciel Lr, on peut à la fois cataloguer ses photos (et quand on dispose de plusieurs milliers de photos, cela est un atout précieux), effectuer un développement des fichiers RAW, effectuer de la retouche « pixel » au travers de Photoshop (Lr exportant vers Photoshop et récupérant la nouvelle photo lors de la sauvegarde), imprimer les photos ou encore les exporter sur le Web. À ce jour, aucun logiciel de la concurrence n’offre une telle facilité dans le flux de travail.

Au vu de la richesse de Lighroom+Photoshop (Lr+Ps), envisager une alternative peut sembler grotesque, pourtant elle est réelle. Surtout que l’offre semble pléthorique ! Certes, aucune solution n’est en mesure de concurrencer le couple Lr+Ps sur l’étendue des prestations. Cependant, quelques-uns émergent et offrent des caractéristiques pouvant remplacer au moins un membre de la suite de traitement d’image d’Adobe.

À compter du 31 janvier, vous retrouverez quelques-uns de ces logiciels passés au crible.

 

Chute des ventes d’appareils photo ?

Le dernier rapport du CIPA semble montrer que le ralentissement des ventes se poursuit. Dans ce graphique (chiffres issu du rapport), c’est assez net. Même si 2017 est assez constant en terme de vente, ce ne sera pas une grande année. Elle ne sera même pas comparable à 2015, tout juste égal à 2016. Une stabilisation dans le ralentissement, autour de 25 millions d’unités vendus, nettement moins qu’il y a quelques années.

Chiffres, source CIPA

La réflexion menée dans l’article « En route pour 2018 » étaient en partie basé sur ce type de chiffres. Même si les idées évoquées ne reflétaient que le fruit de mes cogitations, il n’en est pas moins vrai que le monde photographique change et TOUS les constructeurs vont devoir évoluer. Les volumes de ventes étant moindres, la fuite vers la haute valeur ajoutée (si cher à Apple ou Leica) va s’accentuer.

Malgré tout, je reste optimiste, étant sûr que les mois à venir seront bonnes pour Pentax.

 

 

Bonne année 2018.