Depuis le 16 juin, PENtax Klub propose une série de 5 articles sur les objectifs à monture K.

Avec la sortie récente des boitiers K-S2 et K-3II, nous avons estimé que le temps était venu de parler d’un élément essentiel en matière de prise de vue, l’objectif. Trop souvent, cet élément est négligé lors d’un achat, beaucoup se contentant du ou des objectifs livrés avec l’appareil. Si cela peut se comprendre, il faut néanmoins garder à l’esprit que ces objectifs sont, à de rares exceptions, limités. Ce qui est normal car le coût du kit ne doit pas être excessivement supérieur à celui d’un boitier nu. Mais pour y arriver, tous les constructeurs doivent rogner sur la qualité. Attention, cela ne veut pas dire que les objectifs sont mauvais, juste qu’ils sont le résultat d’un compromis. Le récent DA 18-50 en est le bon exemple. Il permet de prendre de bonnes photos sans être un foudre de guerre.

L’exception qui confirme la règle est le kit K-3II + DA 16-85. Nous avons déjà dit ici tout le bien que nous pensions de cet objectif. Son association avec le K-3II est une très bonne idée de Pentax.

Or souvent ce qui est livré dans le kit n’est pas adapté à la pratique photo de l’acheteur. Ce dernier va se contenter de ce qu’il possède, mais cela peut engendrer des frustrations avec, parfois, la mise au placard de l’appareil. Ce qui est dommage. Avant d’y arriver, il conviendra de lever cette frustration souvent inconsciente, et donc de s’interroger sur ce qu’on souhaite faire comme photo.

 

C’est dans cette optique que nos rédacteurs ont retroussé leurs manches afin de vous concocter ce dossier Spécial Objectif dont la parution s’étalera du 17 au 25 juin.

17 juin : Comment se construit un parc d’objectif

18 juin : Liste exhaustive des objectifs à monture K (maj le 28/09/2015)

22 juin : Approche pour choisir un objectif

23 juin : Le marché de l’occasion

25 juin : Le guide d’achat Objectif – Juin 2015