Lightroom 6 vient de recevoir sa seconde mise à jour. Si la première n’avait apporté qu’une correction d’un bug, la seconde s’avère plus conséquente. Mais il convient de nuancer, car, désormais c’est sûr, Lr a une double vie.

La version CC pour commencer (abonnement mensuel ou annuel). Elle se nomme CC 2015-1 et intègre une nouvelle fonctionnalité appelée Dehaze qui permet d’enlever le halo bleu en montagne (à l’instar de DXO). Le pinceau de retouche local et les filtres gradués/radiaux se voient améliorés avec 2 nouveaux curseurs qui prennent en charge le blanc et le noir. Pour finir, corrections de bugs et prise en charge de nouveaux boitiers et objectifs.

Pour les acheteurs de la version 6 (celle à licence perpétuelle), c’est vache maigre. Certes, on le savait, il n’y pas de possibilités d’ajouter de nouvelles fonctionnalités à une version intermédiaire (loi US oblige). Les éditeurs ne peuvent qu’améliorer les outils existants et corriger les bugs. Lr 6.1 fait dans le service minimum avec juste la correction des bugs et la prise en charge des boitiers/objectifs. Aucune amélioration des outils existants ne semble au programme. Tout est fait pour que l’on achète version CC en location.

 

Petite précision, si pour Pentax les boitiers K-S2 et K-3II sont désormais connus par Lr, il y a une restriction pour le K-3II. Ce dernier n’a droit qu’à un support préliminaire n’incluant pas le mode Pixel shift et le mode HDR. Faudra sans doute attendre une version 6.2. A la rentrée ?

 

Vous pouvez retrouver notre article sur Lightroom 6 et ses nouveautés.