Colorimétrie et rendu d’image, mais à quoi joue Pentax ?

Depuis quelques années, la colorimétrie des rendus d’images proposée par Pentax devient problématique. Avec la sortie de nouveautés en la matière, mais restreintes à quelques objectifs, il y a de quoi pousser une gueulante ! Ou plutôt deux.

C’est quoi un rendu d’image ? (le terme de profil d’image est souvent utilisé aussi). En simplifiant, il s’agit d’un ensemble de corrections mathématiques à appliquer à un cliché qui va indiquer comment interpréter les couleurs et ce qu’il convient de mettre en valeur. Ainsi, le mode brillant va apporter une saturation et une vibrance à une ou des nuances en particulier afin de donner un éclat particulier à la photo.

Le conteneur RAW (DNG, PEF, CR2, CR3 et tous les autres) va inclure les données brutes du capteur sur lesquelles un rendu d’image n’aura aucune influence. Ces profils ne s’appliquent qu’au moment de la transformation de ces données en une image JPEG… au sein du boîtier uniquement. Certains logiciels sont en mesure d’appliquer également des rendus, mais il ne s’agit pas des originaux qui n’appartiennent qu’au constructeur, sauf exception.

Coup de gueule numéro 1 : les rendus saisonniers

Il y a quelques jours, Ricoh a lancé de nouveaux rendus d’images, par saison, pour les JPEG issus du boîtier. Ils sont disponibles pour quelques boîtiers (K-1, K-1 mk II et K-3 mk III) via une mise à jour. Le premier mode se nomme « Katen », ou « Summer Sky ». Il s’ajoute aux rendus déjà présents (naturel, brillant, paysage et les autres). D’autres profils vont prochainement s’ajouter. En soi-même, il s’agit d’une bonne idée pour ceux qui shootent en JPEG (et uniquement pour eux).

À noter que, suite à la mise à jour, j’ai pu constater que :

le profil Eclatant a été renommé en MIYABI (à priori, sans changement),

le profil SATOBI était présent.  Selon Ricoh, ce réglage « produit des clichés dont les teintes rappellent les photos en couleur des années 1960 et 70, avec des bleus-cyan prononcés, des jaunes atténués et des rouges passés. Ce rendu unique est par exemple adapté à la photographie de portrait. Il donne également une sensation de paysage sec et désolé, et affiche des couleurs passées pour une ambiance nostalgique. »
Mon K-1 mk II (resté en v1.21) ne dispose pas de SATOBI. Ce dernier a été ajouté avec la v1.30 pour le K-1 mk II, la v1.60 pour le K-1 et la v1.31 pour le K-3 mk III.

Malheureusement, il y a un gros hic. Ces »nouveaux » profils ne sont utilisables que si on utilise certains objectifs. Et pas n’importe lesquels puisqu’ils doivent être des HD Limited ! Pire, Ricoh a segmenté :

Rendus En combinaison avec les objectifs suivants uniquement :
Été : KATEN – HD PENTAX-D FA 21 mm F/2.4 ED Limited DC WR

– HD PENTAX-DA 15 mm F/4 ED AL Limited

Automne – HD PENTAX-FA 43 mm F/1.9 Limited

– HD PENTAX-DA 21 mm F/3.2 AL Limited

– PENTAX-DA HD 40 mm F/2.8 Limited

– PENTAX-DA HD 70 mm F/2.4 Limited

Hiver – HD PENTAX-FA 31 mm F/1.8 Limited

– HD PENTAX-DA 35 mm F/2.8 Macro Limited

Printemps – HD PENTAX-FA 77 mm F/1.8 Limited

– HD PENTAX-DA 20-40 mm F/2.8-4 ED Limited DC WR

Si je comprends bien cette idée saugrenue, le FA 31 HD ne pourra disposer que du profil « hiver » à venir, mais pas des 3 autres… Pourquoi cette limite qui me parait stupidement artificielle ? Il n’existe pas de raison technique empêchant un rendu profil d’image de s’appliquer à TOUS les objectifs… Il s’agit là d’une décision au mieux politique, au pire marketing pour obliger les pentaxistes à acheter les FA, DA et DFA Limited HD.

Quand on examine les quelques clichés mis à disposition, on ne peut pas être heureux de ce qui est proposé.

source Ricoh Imaging

 

Le rendu pourrait ressembler à du Bright ou du paysage, un peu plus prononcé dans les bleus. Il n’est pas plaisant à regarder, assez agressif, semble-t-il.

source PentaxRumors

 

Voici deux exemples de clichés pris avec un K-1 mk II et le DFA 21 HD, le 25 juin dernier. Malheureusement le temps pluvieux n’a pas permis de constater les effets sur un ciel bleu. J’ai testé en shootant en JPEG, en utilisant tour à tour les rendus SATOBI et KATEN.

SATOBI KATEN
Satobi 01 Rendu Katen 01
Rendu Satobi 2 Rendu Katen 02

 

Il règne avec cette décision plutôt orientée « marché japonais » une incompréhension dans le milieu pentaxiste « le reste du monde ». Si l’on va sur les différents sites et forums, on perçoit clairement l’irritation. Elle est très compréhensible.

Coup de gueule numéro 2 : la colorimétrie des profils actuels

Depuis quelques années, Ricoh propose des rendus de couleurs assez pourris, pas assez naturels. Même les fichiers RAW ne sont pas neutres. Il y a des dérives de couleurs qu’on peut supposer provenir du capteur utilisé. À moins que…

Quand aux autres rendus, applicables au JPEG ou au résultat d’un RAW lors du développement, c’est… compliqué. Quelques exemples explicites :

Rendu naturel Rendu éclatant (bright) Rendu paysage
DFA 24-70 – 1/125 s à f/10 – ISO 100 – Temp : 5200K
FA 31 – 1/640 s à f/7.1 – ISO 160 – Temp : 5250K
DFA 24-70 – 1/100 s à f/10 – ISO 160 – Temp : 5050K
DFA 24-70 – 1/250 s à f/9 – ISO 125 – Temp : 4950K

Les clichés ont été pris avec une balance des blancs automatique et n’ont pas été développés. Seuls les profils mentionnés ont été appliqués (il s’agit de ceux issus du boîtier, qu’Adobe a eu le droit -ou pas- de récupérer et d’utiliser au sein de Lightroom). Le K-1 mk II n’a aucun réglage spécial, presque tout le paramétrage automatisé a été désactivé. Il est comme sorti d’usine ! 

Le rendu « Naturel » ou neutre propose des couleurs qui semblent délavées et un contraste peu soutenu. Il manque de la profondeur, l’image parait mollassonne.

Le rendu « Eclatant » augmente la vibrance des verts et des bleus qui ont tendance à déborder sur toute la photo. Certes, augmenter la température apporte une tenue plus intéressante à l’image, mais l’équilibre n’y est pas.

Celui qui se nomme « Paysage » est du même calibre. Il y a d’ailleurs assez peu de différences entre ces 2 rendus.

Les autres rendus sont similaires avec une mention spéciale pour le rendu portrait qui ne convient pas aux teints caucasiens. À noter que le phénomène est semblable avec le GR IIIx qui rencontre des dérives équivalentes.

Mon point de vue en particulier

Mon énervement repose sur le fait que Pentax/Ricoh ne propose pas d’avancées. Les décideurs préfèrent proposer des ajouts de rendu pour les JPEG que de tenter d’améliorer via l’informatique (le firmware) les boitiers existants.

Je n’ai jamais été en colère après Pentax, du moins à ce point. J’ai parfois été déçu, malheureux, même énervé vis-à-vis des décisions et des stratégies, mais je les ai toujours soutenus. Parce que j’aime ce matériel, cette marque à laquelle je me sens attaché. Mais cette énième décision ne va pas dans le bon sens. Elle semble réservée à une sorte d’élite, celle qui shooterait en JPEG, possèderait tous les DA et FA Limited en version HD (bonjour le budget), et auraient les couleurs japonaises dans les yeux. Or la perception des couleurs en occident n’est pas la même (se rappeler de la guéguerre Kodak-Fuji du temps de la pellicule argentique). De plus, pour les Limited, la différence entre les anciennes versions des FA 31/43/77 et les HD est presque inexistante visuellement parlant.

Il est grand temps que Ricoh se remette au travail en la matière. Pour les rendus ou le pré-traitement RAW (tous les constructeurs en font), il fut une époque où la firme était la meilleure en ce domaine. La colorimétrie des RAW était bonne de base. On en est tellement loin que cela me fait mal au cœur. À quand un retour en grâce ? Je ne suis pas certain que cela soit désormais possible, Ricoh ne pensant plus à tous les photographes, seulement à l’élite japonaise. Ce jugement est peut-être dur, mais je l’assume.

Le point de vue de Micaz

Je partage très largement le point de vue et les analyses exposées ici par F. y compris en ce qui concerne les objectifs concernés.

Ci-dessous, je me fais volontiers « l’avocat du diable » et j’exagère volontairement le propos.

Bien sûr, normalement on n’est pas obligé de choisir le profil préconisé par Ricoh en fonction des objectifs Limited qu’on utilise. Du moins tant que le profil en question ne sera pas automatiquement choisi par le boîtier quand il « verra » la présence d’un des objectifs concernés. Parce que, si c’est le cas, les insatisfactions seront très nombreuses, ne serait-ce que parce qu’on n’aura pas pensé à choisir un autre profil.

Et si ce profil est systématiquement mis en œuvre par le boîtier, alors là… ce sera l’insurrection ! Ne riez pas : l’informatique le permet très facilement. Et un boîtier numérique n’est autre qu’un ordinateur prévu pour prendre des photos. Sa partie électronique/informatique est primordiale. Le firmware n’est jamais qu’un programme informatique qui en gère le fonctionnement. Il pourrait très bien imposer une configuration logicielle en fonction de la configuration physique (boîtier + objectif) utilisée. Alors, si les photographes veulent de cette version nouvelle de firmware (précision faite qu’il ne sera pas possible de revenir en arrière, sinon peut-être en renvoyant le boîtier au SAV), libre à eux de le faire. Personnellement, je n’en vois pas l’intérêt. Pourquoi ? Parce que ces « profils d’image », ne me plaisent pas particulièrement : ils semblent plus adaptés aux goûts japonais qu’aux goûts européens.

Mais il se posera sans doute un problème avec les versions futures de firmware. On sait que toute nouvelle version comporte les évolutions des versions précédentes. On risque donc de se retrouver, à son corps défendant, avec les fonctionnalités de la version 1.40 (pour le K-1 II), 1.70 (K-1) ou 1.50 (K-3 III) en chargeant une version ultérieure. Et donc avec ces nouveaux profils. De mon point de vue, c’est, pour le moins, regrettable.

Quand on est photographe, on a besoin et envie de prendre ses décisions en toute conscience. Seuls les adeptes du « presse-bouton tout automatique » pourraient se satisfaire d’un choix « par défaut ». Et ceux qui ne photographient qu’en « mode vert ».

Pentax n’a vraiment pas besoin de ça pour attirer de nouveaux utilisateurs. Ce serait même plutôt le contraire ! La firme devrait donc, à aussi brève échéance que possible, apporter des assurances un peu plus marquées que les indications de son communiqué. Car, pour le moment, les pentaxistes ont surtout des interrogations et des questions sans réponse.

 

 

À suivre… ?

 

 

Article conjoint F. & Micaz

  • Le Fanfoué
    27 juin 2022 at 12 h 49 min

    Salut, article saignant, mais du moment ou moi, j’ai le choix sur mon K-1 II de ne pas utiliser ces fonctions « saisonnières », alors pourquoi pas… C’est vrai que lorsqu’on utilise un réflex, c’est pas pour avoir des fonctionnalités photographiques d’un téléphone portable. Comme signalé dans l’article, c’est sûrement pour les nippons 😉 .
    Je ne sais plus à propos de quelle marque de GSM il y avait eu une polémique sur les capacités de prises de photos de la lune, certains avaient soupçonné la marque de rajouter la photo de cette lune pré-enregistrée sur la photo finale…
    quant à moi, je prend tout en RAW, et je finalise mes photos sous DXO… c’est un autre plaisir, ça me laisse le choix de forcer certains contrastes, de passer en N&B etc.
    Et concernant ces RAW, il y avait aussi un soupçon de correction d’image par les reflex Pentax en fonction des objectifs… Et là, c’est moi qui ne suis pas d’accord avec le procédé, un RAW doit être par nature neutre.
    En tous cas merci de votre article, qui reste très intéressant.
    A+
    Fanfoué.

    • F
      27 juin 2022 at 19 h 02 min

      L’article égratigne un peu.
      Shootant en RAW, je m’intéresse assez peu aux styles des différents rendus. Mais d’autres ne shootent qu’en JPEG, pour des raisons qui leurs sont propres. Néanmoins, cela m’interpelle qu’on ne puisse proposer QUE cela. D’autres marques proposent des améliorations logiciels parfois 2 ou 3 ans après. Chez Pentax c’est très rare (voire inexistant).
      Quand à la correction préalable des RAW… tous les constructeurs appliquent un traitement. Aucun RAW n’est neutre à 100% (il l’est à 98-99% selon les marques). Ce qui me gêne c’est que soit il y a désormais de grosses corrections chez Pentax, soit ils ont un problème de récupération des données. Parce que les couleurs sont vraiment bizarres.
      Personnellement je développe via Lr + SilverEfex (pour le NB), et j’y prend plaisir aussi. Le soucis est la petite perte de temps à rééquilibrer l’image d’origine.

  • MamzelAmanda
    27 juin 2022 at 16 h 41 min

    « Voici deux exemples de clichés pris avec un K-1 mk II et le DFA 21 HD, le 25 juin dernier. Malheureusement le temps pluvieux n’a pas permis de constater les effets sur un ciel bleu. Les 2 rendus ont été appliqués, alors qu’en théorie seul KATEN était compatible avec l’objectif. Soit Ricoh a « libéré » les rendus pour tous les objectifs, soit la liste fournie d’objectifs compatibles est fausse, soit nous avons mal interprété le communiqué ! »

    Je pense que le communiqué a été mal interprété 🙂
    D’après moi SATOBI ne fait pas partie des différents rendus annoncés ce 23 juin, d’ailleurs le communiqué n’en parle pas du tout. Je crois qu’il y aura donc 3 autres rendus les prochains trimestres en plus de KATEN annoncé ce 23 juin et de SATOBI qui est apparu il y a quelques mois, s’il s’avérait que SATOBI est remplacé par un des futurs rendus limités alors ce serait un scandale dans la communauté.

    Sinon pour le reste je suis moins dans le coup de gueule que dans la navrance. Une annonce comme celle-ci, qui est soit une bizarrerie culturelle japonaise, au mieux, soit une idée marketing artificielle, au pire, passe forcément très mal. D’autant plus auprès de gens qui travaillent souvent des fichiers bruts et savent qu’aucun rendus n’est lié à une optique.

    • F
      27 juin 2022 at 19 h 06 min

      Je me demande si le rendu SATOBI n’avait pas été annoncé il y a quelques temps, quand il ya l’annonce des changements au Japon. A vérifier.
      Si le communiqué a été mal interprété, c’est qu’il a été mal rédigé .
      C’est la navrance qui nous a amené au coup de gueule car tout à l’air bancal, vu d’ici.
      Merci.

    • F
      27 juin 2022 at 19 h 16 min

      L’info est dans la newsletters de ce soir :
      « Il y a quelques mois, le style d’image « SATOBI » a été ajouté aux préréglages standard. Il produit des clichés dont les teintes rappellent les photos en couleur des années 1960 et 70, avec des bleus-cyan prononcés, des jaunes atténués et des rouges passés.
      Ce rendu unique est par exemple adapté à la photographie de portrait. Il donne également une sensation de paysage sec et désolé, et affiche des couleurs passées pour une ambiance nostalgique. »
      Mon K-1 mk II (resté en v1.21) ne dispose pas de SATOBI. Ce dernier est apparu avec la v1.3 . J’update l’article en conséquence.

  • Sébastien
    27 juin 2022 at 18 h 25 min

    Merci pour ce super article coup de gueule ^^
    Bon j’avoue que plus le temps passe, plus je désespère un peu en restant chez Pentax. Je n’ai pas envie de passer à l’hybride chez un autre constructeur mais à force c’est comme si je me sentais poussé…

    • F
      27 juin 2022 at 19 h 10 min

      Aucun sentiment d’être poussé. Un appareil photo n’a pas besoin d’être hyper de-la-mort-qui-tue-1000-collimateurs-AF pour prendre de bons clichés. La technique aide à la prise de vue mais ne fait pas le cliché. Donc, mon K-1 mk II me suffit (si d’aventure un jour il y avait un mk III, j’irais).
      J’aimerais plus de cohérence et un vrai discours d’avenir, avec des perspectives autres que des rendus photo.

  • ZeGaby
    28 juin 2022 at 21 h 06 min

    Pour le coup je trouve la démarche cohérente. Ils proposent des objectifs qu’ils veulent avec un univers particulier Limited.
    Ce que je trouve plus dommage c’est que ces profils ne soient pas sortis en même temps que les objectifs, et qu’ils soient limités à certains boitiers.
    Même si au final cela s’inscrit dans la logique des derniers mois, si on se souvient bien le dernier boitier, le J-01 Limited sorti au Japon avec des profils particuliers intégrés.

    Pour shooter aussi avec du Fujifilm cette orientation ne me gène pas trop, j’ai toujours trouvé que le rendu Pentax était relativement neutre (cela me convient très bien), là où les rendu Fujifilm était plus marqué.
    Ce que par contre je regrette, c’est que ce soit la seule actualité de la marque en ce moment !

  • jlsalvignol
    29 juin 2022 at 12 h 56 min

    Un peu de retenue ne dérange personne en cette époque de surenchères vaines et fallacieuses

    L’idée même que des acquéreurs de K1 ou K3 3 :

    * utiliseraient le JPEG systématiquement
    * seraient piégés par de perfides propositions esthétiques impératives

    Montre l’artifice de ces envolées indignées.

    • F
      29 juin 2022 at 19 h 27 min

      Bonjour,
      Est-ce notre indignation qui manque de retenue à vos yeux ? (pour une fois qu’on s’indigne).
      Ensuite, on ne pense pas que les pentaxistes prennent tous leurs clichés en JPEG (faut nous lire correctement). Et non, pour l’instant on n’est pas piégé (même si cela pourrait un jour arriver).
      Merci à vous

  • Paul
    2 juillet 2022 at 18 h 48 min

    Les sans -miroirs … c’est du marketing et c’est malheureusement Celui qui lance le plus de boitiers qui possède de marché.c’est plutôt du côté des obturateurs électronique que les photographes devraient regarder question progrès.
    Il faut avoir un Pentax en main pour trouver une différence, dommage que Ricoh soit si timide on attend un k1-3 avec impatience

    • F
      3 juillet 2022 at 22 h 41 min

      Un K-1 mk III ? Entre l’officialisation de l’information d’un travail sur le concept K-3 mk III (avec la présentation du fameux mock-up) et l’arrivée effective du boitier, il s’est passé de très nombreux mois. Alors, vu que aucune annonce n’a été faite à ce jour, je serais très surpris qu’il en sorte de sitôt.

  • CYv
    11 juillet 2022 at 16 h 45 min

    A chacun son travail.
    Le photographe fait la photo
    Le matériel c’est l’outil, au service du photographe.
    Un point c’est tout !

    PENTAX (que j’aime depuis 1975) en choisissant pas à ma place quelle sera la colorimétrie et rendu d’image, vous avez fait un pas dans ce qui m’appartient, n’allez pas plus loin, ne touchez, pas au RAW.

    • F
      11 juillet 2022 at 19 h 27 min

      Petites précisions qui me semble utile :
      1- Le RAW a des dérives MAIS comme pour toutes les marques. Chez Nikon, les RAW dérivent dans le Jaune-Vert tandis que Canon, ce sera plutot dans le rose-rouge. Donc que Pentax soit affecté aussi, ce n’est pas étonnant. Un bon profil derrière et le problème est résolu.
      2- Les rendus d’images existent depuis des années chez Pentax et les autres. Ce n’est pas une nouveauté. Et ces rendus ne concernent que les JPEG.
      3- Ce que je reproche à Pentax, c’est que la firme propose des rendus à colorimétrie japonaise réservés à une poignée d’objectifs de manière assez arbitraire. C’est pas ce genre de nouveautés que les utilisateurs attendent. Y’aurait d’autres choses à changer/améliorer coté firmware que ce genre de choses.