Décrassage en 5mn chrono

Il faut entretenir votre matériel, car il le mérite bien. Un décrassage régulier est nécessaire si vous souhaitez le conserver en vie pendant encore longtemps. Vos appareils ne sont pas forcément protégés contre la poussière et l’humidité. Et même s’ils l’étaient, rien ne garantit l’intrusion d’éléments qui s’avèreront nocifs un jour ou l’autre. Prendre les devants, cela ne fait jamais de mal. Le sujet du nettoyage a déjà été abordé précédemment, pour les boîtiers ou les objectifs. Il ne s’agit pas ici de recommencer ces sujets. On est plutôt dans le décrassage urgent, parce que l’équipement a pris de l’eau, une vague ou est tombé dans la poussière alors que c’est le début de séjour.

Il est préférable, au moment du décrassage externe, qu’un objectif soit monté sur le boîtier. Les bouchons de boîtier ne sont pas étanches et peuvent facilement s’échapper. Il ne s’agit pas de laisser entrer les impuretés en laissant la porte ouverte ! Si on nettoie un objectif seul, le bouchon arrière doit être vissé et il faudra finir par un petit coup de soufflette à l’arrière (bouchon enlevé).

N’oubliez pas votre brosse à dents…

Mon kit comporte les éléments suivants, réunis dans une pochette :

  • Un carré de tissu en microfibre (ou 2, c’est selon)
  • une brosse à dents, version à poils doux. Cela parait saugrenu, mais pas du tout ! Pour un décrassage, c’est même un accessoire presque indispensable. Les brosses à dents souples sont privilégiées afin d’enlever la poussière sans griffer.
  • un pinceau de type Lens-Pen pour objectif (et uniquement pour la lentille avant)
  • une poire pour souffler la poussière
  • des pec-pad, sorte de tissus qui ne raye pas et ne ne peluche pas
  • des mouchoirs en papier (parce que cela peut toujours servir)
  • au moins un bâtonnet de nettoyage capteur avec le liquide adéquat
kit de nettoyage
Les éléments du kit

 

Dans chacun de mes sacs photo, vous trouverez une microfibre. C’est le minimum à posséder avec soi, car elle permet de parer à plusieurs problèmes, comme les traces de doigts sur les lentilles. Mais quand je pars pour plus d’une semaine et que je sais que j’utiliserai mon reflex dans des endroits assez salissants, j’emporte la trousse au complet.

Le décrassage rapide

Les gestes sont assez simples :

  • Si votre boîtier est poussiéreux, utilisez une brosse à dents à poils très très souples, sur tous les éléments. Faites-le autant que possible au-dessus d’un évier ou d’un lavabo préalablement humidifié. La saleté tombera dedans et y restera prisonnière. Il ne faut pas hésiter à récurer à peu près partout, car la poussière tendance à se mettre dans tous les coins. Même parfois les plus saugrenus. Elle adore se coincer par exemple dans les rainures des bagues de mise au point ou de changement de focale.
  • Puis humidifiez quelques carrés de ped-pad (ou un chiffon en microfibre) avant de frotter légèrement le couple boîtier + objectif. Il s’agit d’enlever les principales traces de gras, sur les plastiques surtout.
  • Pour terminer, séchez et frottez avec le chiffon sec en microfibre.
  • Utilisez le pinceau pour éliminer les poussières sur la lentille AVANT de votre objectif. Ce pinceau ne doit jamais être employé pour chose que pour cette opération. On ne doit pas nettoyer le capteur par exemple avec, sinon c’est le désastre assuré. Pour supprimer les traces grasses, c’est le carré en microfibre qui devra être utilisé (comme pour les lunettes).

Votre appareil a été décrassé. Et en moins de 5 min.

Bonus

Si vos photos sont agrémentées de taches, un nettoyage de capteur devient impératif. Mais uniquement si vous savez le faire. Certes, ce n’est pas compliqué, mais toujours un peu dangereux. Intervenir sur le capteur directement, c’est prendre le risque de le rayer directement. Or un accident peut arriver très facilement. Pour nettoyer un capteur, il faut :

  • Utiliser une petite poire soufflante. Pour cela, passer le miroir en mode relevé, puis incliner le boîtier avec l’ouverture pour l’objectif vers le bas. Approchez la poire soufflante vers l’ouverture, mais sans jamais la faire pénétrer à l’intérieur. Envoyez doucement de l’air. Répétez l’opération 2 ou 3 fois. Les poussières non grasses devraient avoir disparu.
  • Pour les éléments gras, il faut intervenir directement sur le capteur. L’utilisation de bâtonnets de nettoyage adaptés, achetés chez un marchand reconnu, est impérative ! Ils doivent être fabriqués dans une matière spécifique. À défaut, vous pouvez façonner ce type d’outil avec un carré de pec-pad et une pince brucelle antistatique. Le produit de nettoyage est lui aussi particulier. Ce n’est pas du liquide vaisselle !
Taches grasses sur le capteur
Taches grasses sur le capteur, cernées en rouge

 

Attention, en cas de manque de pratique ou de doute, ne faites rien par vous-même. Au mieux vous aggravez la situation, au pire vous détruisez votre capteur. Allez voir un professionnel (ou du moins une personne qui s’y connait vraiment).

Il n’est pas nécessaire d’être dans une salle blanche pour nettoyer cet élément. Par contre, il vaut mieux se placer dans un milieu sans vent et sans déplacement de poussière.