Voyage est bien souvent synonyme de « vacances ». Et vacances, peut-être synonyme de « photo ». Donc voyager signifie bien souvent « faire des photos ».

Et c’est heureux pour le photographe dont la photographie n’est pas le métier mais qui aime malgré cela conserver des souvenirs de ce qu’il voit, de ce qu’il vit, de ses proches, de son environnement.

Mais, si voyager favorise la photographie, il n’est pas question pour autant de « shooter » à tord et à travers. Sachant que voyager, ce n’est pas seulement arriver sur son lieu de destination, mais aussi et surtout partir, il est bien sûr absolument nécessaire de préparer le voyage. D’un point de vue administratif, cela va sans dire : pas question de partir sans papiers d’identité, passeport, visa le cas échéant, etc …Mais aussi d’un point de vue photographique.

Nous allons donc essayer, au travers de ce dossier en deux parties, de vous aider à bien préparer le voyage que vous envisagez.

Dans ce premier volet, vous évoquerons la préparation générale de votre voyage.

 

Quelques réflexes

Quand on part dans un pays lointain, on a généralement 2 possibilités :

  • le voyage individuel : nous entendons par là, vous seul ou bien vous et votre famille, ou encore vous et quelques accompagnants ;
  • le voyage organisé.

Dans le premier cas, toute l’organisation vous incombera et il vous faudra ne rien oublier !

Dans le deuxième cas, le travail de préparation sera largement pris en charge par le voyagiste, vous dégageant d’autant de contraintes, ce qui ne signifie pas pour autant que vous n’aurez rien à faire. A ce propos, il existe des voyagistes spécialisés dans les voyages-photo, ce que l’on nomme parfois des « Photo Tours »  (rien à voir avec des photos ou des photographes de la ville préfecture d’Indre et Loire !) : vous y êtes accompagné d’un photographe professionnel qui peut vous conseiller, si nécessaire, et qui vous permet, surtout, de trouver les angles de vue originaux que ne verra pas le « touriste moyen » visitant les mêmes lieux et les sites non répertoriés par les guides « officiels ».

Dans les deux cas, un certain nombre de précautions est à considérer et il est très fortement recommandé de s’y prendre assez tôt avant le départ.

Ainsi, et nous vous en avons parlé dans des dossiers récents, pensez à ASSURER VOTRE MATERIEL photo. N’oubliez pas, non plus, la facilité de « franchissement de douane » que constitue la CARTE DE LIBRE CIRCULATION.

Ces deux précautions peuvent vous éviter bien des désagréments. Nous y reviendrons dans la suite de ce dossier, qui concernera plus spécifiquement le matériel.

Pour ce qui vous concerne personnellement :

  • vérifiez assez longtemps à l’avance la validité de votre passeport et la nécessité (ou pas) de demander un visa pour le pays dans lequel vous vous rendez ;
  • vérifiez, et c’est TRES important, la validité de vos vaccins : selon les zones que vous visiterez et la situation sanitaire du moment, cela peut être utile, ou recommandé ou tout simplement indispensable. Des renseignements très utiles sont disponibles sur le site du Ministère de la santé , ainsi que l’adresse de différents sites.
  • Pour certains pays d’Europe, demandez aussi à votre Caisse d’assurance maladie une « carte européenne d’assurance maladie » (CEAM). Elle vous permettra, en cas de nécessité, « d’attester de vos droits à l’assurance maladie et de bénéficier d’une prise en charge sur place de vos soins médicaux, selon la législation et les formalités en vigueur dans le pays de séjour » (source : ameli.fr). Vous trouverez sur ce site  la liste des pays concernés et une foule de renseignements utiles.
  • Inutile de vous charger plus que de besoin, surtout si c’est un voyage itinérant : transporter des kilos supplémentaires et inutiles est une forme de « torture » qu’il vaut mieux éviter de s’imposer. Ainsi, pour ce qui concerne les vêtements, agissez en fonction du climat attendu et non pas pour « toute saison » ! En cas de besoin impérieux, vous pourrez toujours vous dépanner sur place.

 

Si votre ne connaissez pas du tout votre lieu de destination, il est indispensable de bien vous renseigner, afin de prendre les bonnes décisions pour vous et vos accompagnants, mais aussi pour votre matériel photo.

 

Connaître le climat de votre lieu de destination

Cela paraît évident mais beaucoup l’oublient. Selon que vous voyagerez dans le Grand Nord canadien, en Asie Centrale ou en région équatoriale, vous n’aurez pas, bien sûr, les mêmes contraintes. Vous devrez prévoir les vêtements adaptés à la région où vous irez. Mais pas seulement ! En effet, si des indications générales peuvent facilement être trouvées à ce sujet dans différents guides, il est certain que la période de l’année aura une influence non négligeable sur la météo de l’endroit. Approfondissez donc les données climatiques générales en fonction de la saison. Si vous devez tenir compte de ces points pour votre confort personnel, n’en oubliez pas pour autant le confort de votre matériel et surtout sa protection, notamment en cas de forte humidité. Nous y reviendrons dans la deuxième partie de ce dossier. Mais, si vous en avez la possibilité, choisissez pour votre voyage la saison la plus adaptée selon le lieu de destination. A cet égard, des ouvrages tels que le « Guide du Routard » peuvent vous donner des indications précieuses et notamment cette page.

routard

Le Guide du Routard

 

Connaître la géographie de votre lieu de destination

Là encore, l’évidence est tentante, mais soyez vigilants et prenez en compte tous les paramètres du voyage : le lieu sera-t-il uniformément montagneux (par exemple) ou bien votre voyage vous conduira-t-il à parcourir des zones de plaine, de bord de mer ? Passerez-vous par de grandes zones dégagées ou bien devrez-vous traverser des forêts ? Votre équipement, dans chacune de ces situations, ne sera pas uniforme. Bien sûr, vous ne pourrez pas tout prévoir, et c’est tant mieux, le voyage « déjà fait sur le papier » avant le départ, n’étant pas, à coup sûr, celui qui vous enthousiasmera le plus !

 

Connaître les moyens de transport sur votre lieu de destination

Si ce lieu est trop lointain, vous partirez sans doute par les transports aériens. Mais une fois sur place ? Pourrez-vous (ou pas) louer une voiture ? Les transports locaux (train, bus, bateau, …) sont-ils suffisamment développés, efficaces et abordables ? En aurez-vous besoin ? Selon la nature de votre voyage (organisé ou pas), les réponses ne seront pas les mêmes, vos préparatifs non plus.

D’une manière générale, préparer son itinéraire est une nécessité pour éviter les surprises désagréables.

 

Connaître l’histoire du lieu de destination, ses coutumes et ses lieux culturels

Il est dommage, selon nous, d’aller dans un pays étranger et ne pas s’intéresser à sa culture, ses habitants, son histoire.

C’est important à plus d’un titre :

  • il est nécessaire de connaître les coutumes locales : cela vous permettra de choisir, par exemple, de photographier telle ou telle fête et pas telle autre.
  • il est important de ne pas choquer les autochtones avec des attitudes que vous pensez « normales » mais qui ne le sont pas pour eux : dans certains pays, on n’entre pas dans un temple avec un appareil photographique. Une anecdote à cet égard : un amoureux inconditionnel de Bali voulait pouvoir faire des images de l’intérieur des temples. Mais impossible d’y entrer, d’autant qu’il photographiait au moyen d’une chambre. Alors lui vint l’idée de faire confectionner une « façade » pour cette chambre, imitant les formes d’un temple. Cet artifice, en bois sculpté, lui a permit d’être accepté dans les temples.
  • Connaître au moins quelques rudiments de la langue parlée dans le pays est un atout considérable ! Même si votre prononciation n’est pas parfaite, même si vous manquez singulièrement de vocabulaire, même si vous commettez des fautes, on vous sera immensément reconnaissant de vos efforts en la matière. Cela pourra même être déterminant si vous aviez l’intention de faire le portrait des personnes concernées. Si cela vous paraît au-dessus de vos moyens, un petit carnet et un crayon pourront aussi vous permettre de vous faire comprendre. En plus, cela peut vous être très utile sur le strict plan photographique : on a toujours quelque chose à noter que ne fournissent pas les exif.
  • N’oubliez pas que dans certains pays, et notamment en Afrique, les habitants n’aiment pas du tout qu’on les photographie. A cet égard, ne prenez pas leur sourire comme une autorisation de photographier. Si réellement vous voulez faire leur portrait, alors demandez explicitement l’autorisation, et, en cas de refus, n’insistez pas. Il est probable, quand vous vous rendez dans un pays réputé « pauvre » que vous serez assailli par des hordes d’enfants tout prêts à quémander qui une petite pièce, qui une friandise. Si cette dernière ne prête pas trop à conséquence, évitez les pièces de monnaie qui peuvent incitent certains enfants à « sécher les cours ».
  • Les modes de vie, la nourriture et la façon de la prendre doivent faire partie de vos préoccupations avant votre départ. Dans certains pays, vous serez à cet égard très loin de nos traditions européennes et, sauf à vouloir vous faire promptement « éjecter », vous devrez vous adapter à ces traditions ou manières de faire.
  • N’oubliez pas, pour constituer votre itinéraire et éviter les pertes de temps sur place, de repérer bien avant votre départ les lieux « incontournables », évidemment, mais aussi ceux qui, moins « banalisés » par les sites de tourisme, ceux qui, plus authentiques ou moins connus, sont susceptibles de vous apporter les meilleures images et les meilleurs souvenirs. Pour ce faire, la consultation de sites tels que Google Maps (et notamment sa fonctionnalité « Street-View » peut être d’un grand secours. Si, sur votre lieu de destination, vous connaissez des personnes qui y vivent, il est évidemment conseillé de prendre des informations auprès d’elles. Et, une fois sur place, cherchez l’angle de vue que personne n’a choisi : votre photo se démarquera de celles fréquemment rapportées par la plupart des touristes.

 

Trucs et astuces

Pour vous simplifier la vie en voyage, grâce à vos smartphones notamment :