[Dossier Objectif] Choisir ses objectifs

objectifs Pentax
En 2015, au début de PENtax Klub, nous avions proposé une série d’articles sur la façon de choisir ses objectifs. Ceux-ci portaient essentiellement sur l’approche à adopter pour choisir, comment se construire un parc d’objectifs et le marché de l’occasion. Ces articles restent évidemment d’actualité, mais quelques années plus tard, nous avons décidé de présenter une autre approche.

 

Pour répondre à cette problématique ,« choisir ses objectifs », commençons par nous intéresser au sens par lequel aborder le problème : par les objectifs ou par le photographe ? Commençons par ce qui est le moins subjectif…

Choisir ses objectifs chez Pentax

Vous pouvez les trouver . Pentax nous propose des focales fixes de 159 € à 5500 € et des zooms de 249 € à 2200 €. Vous avez également ci-dessous deux tableaux à entrées multiples qui affichent la plupart des critères nécessaires pour faire un choix précis. Vous pouvez enfin trouver les tarifs sur le site de la boutique Pentax.

Les catégories d’objectifs sont bien sûr des indications de commodité qui se sont mises en place avec le temps. Certaines de ces catégories peuvent être discutées. L’usage que vous avez de vos objectifs peut ne pas leur correspondre exactement.

Ces catégories sont les suivantes
  • Fisheyes (qui peuvent être fixes ou zooms), une catégorie à part des UGA
  • UGA, comme le DA 12-24 mm
  • GA (focale entre 24 et 35 mm)
  • Standard (focale entre 40 et 55 mm)
  • Petits télés (focale entre 60 et 75 mm)
  • Objectifs de portrait (focale entre 75 et 85 mm)
  • Téléobjectifs (focale entre 100 et 300 mm)
  • Gros télés (focale entre 300 et 600 mm)
  • Longues focales (focale entre 600 et 1200 mm ou au-delà). Nota : la différenciation, au-delà de 300 mm, entre « Gros télé » et « longues focales » est assez arbitraire.
  • Catadioptriques (télescopes catadioptriques).

Elles se réfèrent aux productions les plus courantes. Certaines frontières de catégories sont d’ailleurs floues pour avoir varié avec le temps. Comme par exemple la frontière entre le fish-eye UGA et les UGA à images redressées. Ce flou s’explique par les progrès technologiques et l’évolution historique des pratiques photographiques. Ainsi la photo de rue (street) qui s’est invitée dans le panthéon photographique et qui n’a pas manqué de changer avec beaucoup de vigueur. Mais aussi par la faible quantité d’objectifs produits dans certaines catégories. Ce qui n’a pas rendu nécessaire la clarification de leur appellation.

Des exceptions

Enfin il y a des exceptions, comme les focales particulières des Limited de Pentax : 31 mm, 43 mm, 77 mm, puis plus tard 40 et 21 mm, ou encore les 37 mm du Mir, 58 mm de l’Hélios 44 et 133 mm du Taïr de KMZ (Zenit). Attention, les objectifs d’origine soviétique dont nous parlons sont (très) anciens et sont trouvables uniquement sur le marché de l’occasion. On peut noter que l’industrie optique russe en produit toujours, mais ils n’ont plus grand chose à voir avec ceux de l’époque soviétique.

Un ou deux boîtiers

Bien entendu le choix qui vous est proposé varie sensiblement selon que vous êtes l’heureux possesseur d’un APS-C : K 70, K5/ K5IIs, d’un K3/ K3 II… ou d’un FF : K-1/K-1 II. Sachez que les focales fixes DA à partir de 40 mm, peuvent être compatibles avec le format 24 x 36 (FF), mais avec des restrictions malgré tout comme un fort vignettage. Ce n’est pas un hasard si Ricoh Imaging n’a officiellement reconnu que les DA★ 200, DA★ 300 et DA 560. En ce qui concerne les zooms, par contre, seuls les D FA sont compatibles avec le K-1/ K-1 II.

Le DA 4/60-250 mm nécessite une modification mécanique, mineure certes, mais que nombre de photographes âgés de moins de 60 ans n’oseront pas faire eux-mêmes. Seuls les photographes du 3ème âge, et encore pas tous, qui ont pratiqué le bricolage avec leur matériel argentique s’aventureront dans ce genre d’opération.

Dans les tableaux qui suivent la colonne 4 donne l’équivalent de la focale nominale quand l’objectif est monté sur un boîtier APS-C. Les catégories et usages indicatifs des objectifs sont évidemment modifiés par cette différence.

OBJECTIFAPS-CFFéquivalent focale en APS-C
catégorie
usagepoids/gprix /€
DA 4/15mm LtdX21,5mm UGApaysage198549
DA 3,2/21mm LtdX31,5mm GApaysage134600
FA 1,8/31mm LtdXX46,5mm Standpaysage &urbain3491500
HD FA 2/35mmXX52,5mm Standuniv.& paysage193399
DA 3,2/35mm plasticX52,5mmuniversel124159
HD DA 2,8/35mm macroXX52,5mm Standuniv & paysage214649
HD DA 2,8/40mm LtdXX60mm Standuniversel89450
FA 1,9/43mm LtdXX61,5mm Standuniversel155799
D FA 1,4/50mm(X)X(75mm) port Stand en FFuniv & portrait9101200
[FA 1,4/50mm]XX75mm port-Stand en FFport. & univ220429
DA 1,8/50mm plasticXX75mm port-stand en FFport. & univ122159
DA 1,4/55mm sdmXX77,5mm portportrait375849
HD DA2,4/70mm LtdXX105,5mm portportrait147649
FA 1,8/77mm LtdXX115,5mm portportrait & street2701050
D HD 1,4/85mm sdmXX127,5mm télé et portraitstreet & portrait12501999
D FA 2,8/100mm macroXX150mm macromacro & street340600
DA*2,8/200mmXX300mm téléstreet & portrait825999
DA* 4/300mmXX450mm téléstreet & animalier10701299
HD DA 5,6/560mm DCXX855mm longue focaleanimalier - astro30405499
OBJECTIFSAPS-CFFéquivalent focale en APS-C
catégorie
usagepoids/gprix/€
DA 10-17mm/3,5-4,5 fisheyeX15-25,5mm UGA
paysage-urbain323450
HD DA 10-17mm/3,5-4,5X15-25,5mm UGApaysage-urbain323499
HD D 11-18mm/X16-27mm UGA-GApaysage-urbain738
HD D FA 15-30mm/(X)X22,5-45mm UGA-GA 15-30mm UGA-GApaysage-urbain10401699
FA 20-35mm/4XX40-52,5mm Stand 20-35mm UGA-GApaysage-urbain
-reportage
245~ 450 + occasion
HD DA 20-40mm/2,8-4 LtdX30-60mm GA Standpaysage-urbain-report.291829 (silver) 900 (black)
DA* 16-50mm/2,8 sdmX24-75mm GA Standpaysage-urb-street-report6001099
HD DA 16-50mm/2,8 à venirX?24-75mm GA Standpaysage-urb-street-report??
HD DA 16-85mm/3,5-5,6 DCX24-122,5mm transtanduniversel488649
DA 18-135mm/3,5-5,6 DCX27-202,5mm transtanduniversel405549
DA 18-270mm/3,5-6,3 sdmX27-405mm transtanduniversel453699
D FA 24-70/2,8 sdmXX36-105mm transtand
24-70mm transtand
paysage-urbain-street-port8121299
DFA 28-105mm/3,5-5,6 DCXX42-157,5mm transtand
28-105mm GA transtand
urbain-street-portrait463600
DA*50-135mm/X75-202,5mm port-transtandportrait-street7151200
DA 50-200mm/4-5,6X75-300mm petit-téléportrait-photo lointaine286300
HD DA 55-300mm/4-5,8X82,5-450mm téléphoto lointaine502399
DA*60-250mm/4 sdmX(X)90-375mm transtandstreet-photo lointaine10401499
HD D FA70-200mm/2,8 DCXX105-300mm petit-téléphoto lointaine1835-2030 collier de pied2299
HD D FA70-210mm/4 sdmXX105-300mm petit-télé
70-210mm portrait-télé
photo lointaine-animalière8591200
HD D FA 150-450mm/4,5/5,6 DCXX225-675mm télé
150-450mm télé
photo lointaine-animalère2130-2325 collier de pied2199

Choisir ses objectifs chez les indépendants

Depuis que Tamron, après Sigma, a abandonné la production d’objectifs à monture K, il n’y a plus guère sur le marché que les productions IRIX et quelques rares chinois qui nous proposent des objectifs à monter sur nos boîtiers. Nombre d’entre eux sont manuels.

MARQUESOBJECTIFS (focales fixes et zooms)APS-CFFéquivalent focale en APS-S
catégorie
usagepoids/gprix/€
TAMRON90mm/2,8 SP Di macroX135mm - macro télémacro - portrait - street405409 - occasion
28-75mm/2,8 SP XR DIXX42-75mm transtandpaysage - urbain - street565~300 - occasion
SIGMA30mm/1,4 Art DC hsmX45mm Standarduniversel - street435500
35/1,4mm Art DC hsmX 52,5mm Standarduniversel - street
17-50mm/2,8 DC EX hsmX22,5-75mm transtandpaysage - urbain - street565~180 - occasion
17-35mm/2,8 EX DGXX27-52,5mm GApaysage - urbain426
18-35mm / Art DC hsmX27-52,5mm transtandpaysage - urbain510300 - occasion
IRIX11mm/4 Blackstone
Firefly
X
X
X
X
16,5mm UGApaysage - architecture800745
555
15mm /2,4 Blackstone
Firefly
X
X
X
X
22,5mm UGApaysage - architecture685
581
674
459
150mm/2,8 macroXX225mm macro - télémacro - street840600
LAOWA12mm/2,8 Zero D18mm UGApaysage - architecture609449
60mm/2,8 macro90mm macro - portraitmacro - portrait509399
SAMYANG20mm/1,8 ED AS umcXX30mm UGApaysage - urbain - street450449
85mm/1,4 AS umcXX122,5mm portrait téléportrait - street513650 285 - occasion

Tous les objectifs affichés dans ce tableau ont fait l’objet de tests sur notre site, sauf l’Irix 11 mm. Vous pouvez vous y reporter pour plus d’indications.

choisir ses objectifs, mon FA 20-35 préféré à Dolus d'Oléron
Dolus d’Oléron – musicien du groupe Caravalse – cliché au FA 20-35 à 35 mm – 1/20 -f8 sur K7
Paris-la halle aux vins - objectif FA 20-35 à 35mm
Paris la halle aux vins – cliché au smc 20-35 à 35mm-1/500-5,6 – sur K7
Café parisien 6e arr. - objectif FA 20-35 à 35mm sur K5
Café parisien 6e arr. – cliché au FA 20-35 à 35 mm sur K5

Remarques à propos des objectifs manuels

  1. Il existe parmi les objectifs manuels, donc relativement anciens, généralement antérieurs aux années 90 du XXème siècle, de bons objectifs qui, s’ils n’atteignent pas le niveau optique des objectifs haut de gamme récents, permettent néanmoins de faire de très bonnes photos, N & B comme couleur, pleines de charme et de personnalité.
  2. Le seul défaut réel des objectifs manuels est qu’ils ne permettent pas ou mal les photos prises sur le vif, rapidement. En un mot les photos qui sont notablement plus difficiles à réussir sans un AF, si possible rapide.
  3. Trouver un objectif ancien ou seulement discontinué, donc un objectif devenu objet d’occasion, éventuellement rare, est beaucoup plus aléatoire qu’acheter un objectif neuf. Mais si les objectifs manuels ne vous rebutent pas, va s’ouvrir devant vous tout un choix d’objectifs, répondant à tous les usages.

Vous ne nous en voudrez pas de ne pas les avoir listés. Nous vous conseillons toutefois d’éviter les focales longues non récentes. En effet pour ces focales l’ancienneté de conception pardonne assez mal. À quoi il faut ajouter les effets de la poussière accumulée qui exigent souvent un nettoyage par un professionnel et donc des frais notables, vu le temps de main-d’œuvre que cela implique et son tarif horaire ! Il reste quand même une vaste gamme d’objectifs aptes à satisfaire la plupart des choix.

Le photographe

Intéressons-nous maintenant au photographe, c’est-à-dire à vous. Pour judicieusement choisir ses objectifs, il est nécessaire de définir vos besoins, de déterminer à quoi doit correspondre celui ou ceux qui pourront vous satisfaire.

Le format de votre boîtier

Le format de votre boîtier APS-C ou FF (24×36). C’est la question la plus facile à traiter. Sauf, bien entendu, si vous avez deux boîtiers : un de chaque format. Ce qui vous imposera une gymnastique intellectuelle permanente et accessoirement un parc d’optiques plus large… Si c’est le cas, je suppose que vous êtes habitué à ces deux contraintes.

Votre pratique photographique

Quelle est votre pratique photographique dominante/préférée ? Si c’est :

  • Le paysage – choisissez plutôt des objectifs grand-angles GA ou UGA.
  • Le paysage urbain, des objectifs entre 24 et 40 mm.
  • La street (photo de rue), entre 20-28 et 70-75 mm, voire plus, possiblement zooms.
  • La recherche graphique/minimaliste, de 40 à 300 mm…
  • De l’architecture, des objectifs entre 11-15 et 50 mm en veillant à ce qu’ils ne déforment pas.
  • Le reportage de voyage, entre 20 et 35-40 mm.
  • Le portrait, entre 70 et 85 mm, voire 100 mm, pas forcément hyper piqués, mais donnant du modelé.
  • La macro photo/proxy photo : les 35, 50, 100 mm macro, 200, 300 mm. Il y a aussi le mythique smc 4/200 mm macro. C’est à dire rarissime et… très cher !
  • La nature morte, de 70 à 300 mm.
  • Le reportage de spectacle, soit 35-40 mm, voire plus court, et 200-300 mm à grande ouverture.
  • La photo animalière, DFA 150-450 mm, 560 mm, 600 mm (occasion). Attention le matériel pour faire de l’animalier est toujours cher !

De cette pratique dominante découlera le type d’objectif que vous aurez intérêt à chercher. Les focales indiquées ci-dessus sont des indications générales basées sur la pratique dominante. En fait à peu près tous les types de photos peuvent se faire avec à peu près n’importe quel objectif, sauf la macro-photographie.

Fromagerie parisienne - 11e arr. objectif FA 20-35 à 20mm
Fromagerie parisienne – 11e arr. cliché au FA 20-35 à 20 mm – 1/50 f8 sur K5
Trottoir parisien par beau temps - objectif FA 1,4/50mm
Trottoir parisien par beau temps – cliché au FA 1,4/50 mm – 1/2500 f 2,5 sur K5
Portrait à une terrasse de café - Paris Magenta -objectif sigma 70-200 à 135mm
Portrait à une terrasse de café – Paris Magenta – cliché au sigma 70-200 à 135 mm – 1/1250 sur K-1

Troisième point ; votre envie profonde

  • Qualité : de définition, ou de rendu chromatique, de modelé. Vous pourrez vous orienter vers les Limited FA 1,8/31 mm, 1,9/43 mm, 1,8/77 mm, ou les D FA 1,4/50 mm, le D FA 1,4/85 mm… En sachant qu’objectif d’exception signifie tarif élevé. Faites-vous une liste de départ d’objectifs choisis selon le critère de qualité d’image. Ensuite vous pourrez procéder par élimination selon des critères que vous jugez secondaires, comme le poids et l’encombrement et le prix (par exemple).
  • Compacité vous fera vous tourner vers des zooms qui remplacent plusieurs objectifs et font donc gagner de la place.
  • Légèreté, pour vos cervicales (c’est donc une nécessité) vous orientera vers les Limited (à nouveau) ou certains zooms un peu moins lumineux.

Mais ayez présent à l’esprit que tout choix est nécessairement le résultat d’un compromis, d’un délicat équilibre entre des contraintes souvent contradictoires !

Touristes américaines devant la fontaine Saint Michel - objectif Zeiss 1,4/50mm
Touristes américaines devant la fontaine Saint-Michel – cliché au Zeiss 1,4/50 mm – 1/640 f 5,6 sur K-1 (cliché cropé)
Boulangerie à Massy-Atlantis - objectif Tamron 28-75 à 70mm
Boulangerie à Massy-Atlantis – cliché au Tamron 28-75 à 70 mm 1/100 f 5,6 sur K-1 II
Cliché graphique- objectif D FA 70-210/4 à 110mm sur K-1 II
Cliché graphique au 70-210/4 à 110 mm 1/1600 f 5,6 sur K-1 II

Une dernière remarque

Cette dernière remarque peut paraître paradoxale, mais s’avère importante. Mon classement des objectifs est assez rigoureux, il peut même sembler rigide. L’utilisation de tel ou tel type d’objectif pour telle ou telle pratique photographique s’appuie sur mon expérience de la pratique généralement constatée. Il convient cependant de garder présent à l’esprit, encore une fois, que n’importe quel objectif peut être utilisé pour tous les types de pratique photo, sauf la macro-photo, au sens strict du terme, ce qui exclut la proxy-photo.

Ainsi la photo de rue (street) peut se pratiquer aussi bien avec des objectifs de 20 mm qu’avec des télés de 200 mm ou 300 mm. Cela donnera simplement des clichés différents, appartenant tous au genre photo de rue, mais présentant des caractéristiques différentes par leur cadrage, et aussi par leurs perspectives. Mais aussi des pratiques concrètes de prise de vue différentes. Et bien entendu des bilans musculaires eux aussi différents entre l’usage d’un 20 mm et celui d’un 300 mm.

Donc, référez-vous aux tableaux qui vous sont proposés, avec philosophie. Ce ne sont que des indicateurs faits pour vous faciliter la vie, surtout pas pour vous la compliquer.

choisir ses objectifs - Massy-Atlantis - objectif Tamron 28-75/2,8 à 75mm sur K-1 II
Massy-Atlantis – cliché au Tamron 28-75/2,8 à 75 mm 1/2000 f 5,6 sur K-1 II
Gare RER de Massy-Palaiseau - objectif Tamron 28-75/2,8 à 75mm sur K-1 II
Gare RER de Massy-Palaiseau – cliché au Tamron 28-75/2,8 à 75 mm 1/250 f 6,3 sur K-1 II
choisir ses objectifs - Massy - place de l'Union européenne - objectif D FA 70-210/4 à 98mm sur K-1 II
Massy – place de l’Union européenne – objectif D FA 70-210/4 à 98mm sur K-1 II

 L’aspect budget

Pour terminer, dans ce compromis d’où émergera le choix final, il va vous falloir intégrer la contrainte budgétaire. Pour cela vous disposez de deux approches.

  1. L’approche rationnelle ou raisonnable qui consiste à définir préalablement une somme plafond et à rechercher ensuite l’objectif ou les objectifs qui rentreront dans cette enveloppe et vous satisferont.
  2. L’approche beaucoup moins raisonnable qui consiste à rechercher d’abord l’objectif qui vous plaît, vous comble, vous tente, puis à envisager s’il est possible de trouver le budget. La seconde est évidemment beaucoup plus risquée ou dangereuse.

Nous savons tous que les décisions concernant la photographie sont très souvent non rationnelles. C’est un moment de plaisir, de satisfaction que nous nous accordons. Quand ce choix atteint le niveau financier, nous savons au fond de nous-mêmes que la raison ne tient plus beaucoup de place. En réalité, l’amateur ne se pose jamais rationnellement la question : « Ai-je besoin de ce matériel ? ». La vraie question est bien plutôt : « De quoi ai-je envie ? » La réponse totalement honnête dépend seulement de chacun d’entre nous.

Les seules choses objectives que l’on peut dire sur le plan budgétaire sont que les très bons objectifs, et les objectifs récents signifient des budgets importants. Ce qui n’est pas une très bonne nouvelle.

Mais il est une bonne nouvelle, une sorte de cadeau que nous fait Pentax : comme pour la sortie de la nouvelle mouture du HD FA 2/35 mm, la marque baisse ses tarifs sur les Limited qui vont sortir prochainement : – le 31 mm à 1099 au lieu de 1500 € – le 43 mm à 649 au lieu de 799 € et le 77 mm à 799 au lieu de 1050 €.

Bien sûr, dès qu’ils sortiront PentaxKlub les testera. Ils devraient être meilleurs que leurs illustres prédécesseurs.

 

Crédit photographique © Valia – Pour agrandir, cliquer sur les photos