Il aura donc fallu 147 jours aux équipes de DxO pour caractériser le boîtier K-1 avec des objectifs. Une longue attente qui aura fait comprendre à de nombreux utilisateurs qu’il fallait peut-être changer de logiciel de dérawtisation. On notera que pour le K-70, sorti début juillet, il conviendra de patienter encore. Sans doute d’ici la fin de l’année…

 

 

Un retard assez difficile à entendre

Côté conseil de la part de DxO, on a particulièrement été gâté. Si on avait le droit de prendre de « bonnes photos », il convenait de « se montrer patient » avant de pouvoir les voir et les post-traiter. Évidemment, de nombreux possesseurs n’ont pas eu la patience d’attendre et se sont tournés vers d’autres solutions. Dommage pour cette société qui produit de bons logiciels, mais qui prend trop de temps pour produire certains éléments.

Il convient de s’interroger en effet, sur la pertinence des choix. En juin, lors de la première mise à jour (11.1), DxO aurait pu intégrer le K-1 avec les 3 optiques principales (les D-FA 15-30, D-FA 24-70 et D-FA 28-105). Et attendre la fin septembre pour proposer les autres caractérisations. De même, le K-70 aurait pu être intégré dès la version 11.2 avec juste quelques objectifs (comme les DA* 16-50, DA 16-85, DA 18-135 et DA 18-270) et attendre une version ultérieure pour la suite. Cela aurait sans doute permis aux utilisateurs Pentax de ne pas regarder ailleurs.

Cette option n’a pas été retenue par DxO, on ne peut que le regretter.

 

 

De nombreuses optiques prises en comptes

Il convient de reconnaître que DxO s’est montré très consciencieux avec le boîtier K-1. Voici la liste des objectifs disponibles :

Liste des optiques pris en compte par DxO

Liste des optiques prises en compte par DxO

 

On notera, avec surprise, que les optiques DA non compatibles full frame ont été caractérisées. Heureusement, les FA et DFA au catalogue ont été pris en charge. Certaines optiques Sigma et Tamron également. On notera que le DFA 70-200/2,8 n’est pas pris en charge, DxO demandant alors le téléchargement du 70-200 de Tamron. Ceci alors que ces deux objectifs ne partagent pas du tout la même formule optique (nombre de lentilles et nombre de groupes différents) et donc n’ont pas la même caractérisation !!! Soit il y a eu influence d’articles journalistiques, soit il s’agit d’un choix par défaut afin de permettre le développement de certaines photos. Ce qui ne serait pas la première fois, des photos prises avec un Sigma 50-150/2,8 ayant demandé le profil du Pentax 50-135/2,8…

À noter que les versions antérieures de DxO Optic ne prennent pas en charge le K-1. La version 11 est impérative.

 

 

Fonctionnalités

Côté fonctionnalités nouvelles, DxO Optic 11 n’est pas une version qui en fait le plein. Il s’agit plus d’une version avec des améliorations de l’existant. Pentax reste encore à l’écart avec la prise en compte du PixelShift Resolution qui n’est pas au rendez-vous. Et ne devrait pas l’être à l’avenir.

On remarquera le travail assez impressionnant de la réduction du bruit par PRIME qui reste, encore une fois, très efficace. Surtout quand on dispose d’un boîtier qui fait merveille avec les ISO.

Test ISO 51200 via LrTest ISO 51200 via DXO Prime

Image à 51200 ISO – à gauche traitement Lr, à droite, traitement DxO Prime

 

 

Pour les possesseurs de la version 11 et heureux propriétaires du K-1, cette mise à jour est indispensable. Alors, n’hésitez pas à la faire. Pour les autres, à vous de voir.