Foire de la photo de Bièvres

Dans l'allée centrale, avant que la foule n'arrive

 

Ce week-end se tenait la Foire de la photo de Bièvres, comme chaque année le premier week-end de juin. Organisée par le Photo-club du Val de Bièvres, sis rue Daguerre à Paris, et la municipalité de Bièvres, ce festival international voit affluer du monde entier (si, si !) des acheteurs, anglais, allemands, italiens, hollandais, belges …,  collectionneurs d’appareils plus ou moins anciens, utilisateurs d’objectifs et accessoires, eux aussi plus ou moins anciens, et de vieilles plaques, vieux tirages … et des vendeurs des mêmes objets, eux aussi venant parfois de loin.

Sur un stand de matériel des débuts de la photo.
Sur un stand de matériel des débuts de la photo.

 

Stand italien. Matériel de toute origines
Stand italien. Matériel de toute origines

 

La foire est officiellement ouverte samedi après-midi et dimanche. Mais il y avait déjà du monde à partir du samedi, dès le milieu de la matinée. Et il était déjà difficile de trouver à se garer à 10 heures !
Ces dernières années la foire à la photo de Bièvres présentait des matériels argentiques (ceux qui vieillissent plutôt bien) de moins en moins nombreux. Le filon semblait avoir tendance à se tarir; visiblement sans être remplacé par celui des appareils numériques. Cette année l’offre des boitiers argentiques semblait avoir retrouvé du tonus, beaucoup de stands offraient de riches choix d’appareils pour beaucoup en état de marche. Peut-être est-ce dû au fait que de nombreux photographes qui gardaient encore leur matériel argentique se sont résignés à le vendre?  Ou bien ont-ils vraiment tourné la page?

Détails d'un stand ...
Détails d’un stand …

 

Stand plutôt cinéma, ne soyons pas sectaires...
Stand plutôt cinéma, ne soyons pas sectaires…

 

Parallèlement à ce changement, un certain nombre de stands de matériel ont cédé la place à d’autres, qui proposent des tirages photos, des clichés connus libres de droits et des tirages moins connus ou mêmes parfaitement inconnus. Mais tous de bonne qualité artistique comme matérielle. Ainsi, dans la rue située au dessous de la Mairie, les stands proposant du matériel ne représentaient que la moitié de la rue, alors que quelques années auparavant, il n’y avait pas un seul stand d’images.

Tirages, livres...
Tirages, livres…

 

Agrandisseurs plutôt haut de gamme...
Agrandisseurs plutôt haut de gamme…

 

Il est difficile, comme ça, sans renseignements précis, d’estimer la tonicité financière de cette 56e édition, mais l’atmosphère était animée et la circulation dans les allées pas aisée à cause des nombreux visiteurs. A Bièvres ce week-end, l’impression n’était pas au déclin. Les tarifs non plus d’ailleurs.

Le Musée de la photographie fait appel aux dons de tous pour abonder sa collection d’appareils numériques… Si vous voulez faire de la place chez vous, profitez en …

 

La partie haute de la foire, dont l'installation est traditionnellement plus tardive.
La partie haute de la foire, dont l’installation est traditionnellement plus tardive.

 

 

crédit photographique Valia© pour agrandir cliquer sur la photographie