MAJ : 09/06/2016

Ricoh Imaging a présenté le K-70, nouveau boitier APS-C. Au vu des différences avec le K-S2 qu’il ne vient pas remplacer officiellement, il est difficile de comprendre son positionnement exact. Techniquement, il est au dessus du K-S2 tout en restant en dessous du K-3/K-3II. Et pour l’instant, il occupe la même gamme tarifaire que le K-S2 puisqu’il est annoncé au tarif de 699€ ! Logiquement, le prix du K-S2 devrait donc baisser…

La gamme actuelle des APS-C Pentax se compose actuellement du K-50 (toujours au catalogue malgré son âge vénérable, mais jusqu’à quand ? Jusqu’à épuisement des stocks sans doute), du K-S2, du K-70, du K-3 et du K-3II. Soit pas moins de 5 modèles.

 

Le K-70

Coté caractéristiques, sans surprise, le K-70 intègre un flash. Ce qui est logique, puisque ce dernier est l’apanage des boîtiers grand public. Seuls les boîtiers Experts ou Semi-Pro en seront dépourvus.

Par contre, ce qui pourrait paraître un peu surprenant, c’est que le capteur soit un 24mpx. Au fond, ce choix est logique. Il a été choisi pour ses capacités vidéos supérieures au 20mpx précédemment utilisé (K-S1 et K-S2). Reste à connaître le modèle utilisé, celui du K-3 ou un autre, et l’impact pour le successeur de ce dernier.

K-70_ Avant

Ce qu’on peut dire, après une première analyse des caractéristiques, c’est qu’il s’agit d’un KS-2 dopé au K-3/K-3II et doté d’une meilleure montée en ISO, le tout dans un flashgrip (design du boîtier) proche. Du KS-2, il reprend le WiFi, un écran orientable et sa résolution, le processeur PRIME M II, les 11 collimateurs de l’AF ou la mesure de lumière sur 77 segments. Du K-3/K-3II, il hérite un capteur de 24mpx. Même le K-1 lui a laissé un héritage avec l’inversion des touches liveview et lecture !

CAPTEURFormat APS-C de 24Mpx
Définition totale de 24,78mpx - Définition effective : 24,24mpx
MONTURE


COMPATIBILITÉ
Monture K : Baïonnette KAF2 (coupleur AF, contacts d’information, contacts d’alimentation) avec Motorisation Autofocus disponible par le boîtier

Objectifs en montures KAF4, KAF3, KAF2 (zoom motorisé incompatible), KAF, KA
VISEUR



ECRAN
Pentaprisme.
Couverture 100% grossissement 0,95x (soit 0,63x en équivalent 24x36)
Dépoli naturel-brillant-mat III interchangeable

Orientable de 3 pouces - 921,000 pixels
Fonction de visée nocturne (night vision red light)
MISE AU POINTTTL : mise au point automatique à coïncidence de phase
Capteur de mise au point : SAFOX X
11 points AF (9 points de mise au point de type croisé au centre)
Plage de luminosité: -3 à 18 IL (ISO 100, à température normale)

Processeur PRIME MII
AUTOFOCUSAF S (mise au point unique)
AF C (mise au point continue)
AF A (sélection automatique entre mode AF S et AF C)

Assistance AF par LED dédiée
MESURE D'EXPOSITIONTTL sur 77 cellules. Matricielle, pondérée centrale et spot. Correction d'exposition ±5 IL (par incrément de 1/2 IL ou 1/3 IL)
MODES D'EXPOSITIONAnalyse de scène auto (Standard, Portrait, Paysage, Macro, Objet en mouvement, Portrait de nuit, Coucher de soleil, Ciel bleu, Forêt), Modes scènes (Portrait, Paysage, Macro, Objet en mouvement, Portrait nocturne, Coucher de soleil, Ciel bleu, Forêt, Scène nocturne, Scène nocturne HDR, Instantané nocturne, Nourriture, Animaux, Enfants, Surf et neige, Silhouette à contre-jour, Bougie, Éclairage de scène, Musée), Programme, Priorité à la sensibilité, Priorité à la vitesse, Priorité à l’ouverture, Priorité à la vitesse et à l’ouverture, Manuel, pose B
3 modes User
VITESSE OBTURATIONAuto : 1/6000-30 s ; manuel : 1/6000-30 s ;
Pose B & Pose T possible de 10s à 20mn
Synchro flash : 1/180s
MOTORISATIONRafale : de 3 à 6 i/s env.
SENSIBILITÉ ISO100 - 102 400 ISO
(les pas IL peuvent être réglés sur 1 IL, 1/2 IL ou 1/3 IL)
STABILISATIONSR, Intégré au capteur
FLASHFlash P-TTL Intégré rétractable, NG = env. 12

Vitesse synchro : 1/180 s.
FILTRE PASSE-BASOFF, Type 1, Type 2
ANTIPOUSSIEREOui (Revêtement SP et mécanisme sur le capteur CMOS)
TROPICALISATIONOui
MÉMOIRE1 emplacement Carte mémoire SD, SDHC ou SDXC (conforme aux normes USH-1)
FORMAT IMAGEPhoto
RAW (14 bits) PEF ou DNG
JPEG: L (24M: 6000x4000), M (14M:4608x3072), S (6M:3072x2048), XS (2M:1920x1280)
RAW: 24M: 6000x4000

Vidéo
Full HD (1920x1080, 60i/50i/30p/25p/24p)
HD (1280x720, 60p/50p)

Son Stéréo
AUTRESPixelShift
Focus Peaking
GPS via module O-GPS1
DIMENSIONS93 x 125,5 x 74 mm
POIDS0,628kg sans la batterie / 0,688kg avec la batterie
CONNEXIONUSB 2 (micro B)
HDMI (type D)
WiFi intégré
Entrée microphone stéréo
Télécommande (jack ø3,5 mm)
ALIMENTATIONBatterie Lithium-ion Battery D-LI109

D’autres caractéristiques sont surprenantes comme le mode de visée nocturne et le PixelShift Résolution que Ricoh-Imaging semble vouloir mettre en avant. Par contre, l’écran tactile semble être aux abonnés absents. Si, pour un haut de gamme, cette absence n’a que peu d’importance, elle sera remarquée et critiquée pour un reflex grand public d’aujourd’hui…

Petite nouveauté discrète, le support de la nouvelle monture KAF4, dont n’est pas équipé le pourtant tout récent K-1.

Difficile de formuler un premier avis. De par ses caractéristiques, ce K-70 semble déjà un appareil de haut de gamme qui vient talonner le couple K-3/K-3II. Ces derniers ne conservent pour eux que le module Autofocus et une approche du boitier plus expert. Il faudra attendre notre prochaine prise en main pour en savoir plus.

K70_Arriere

Il devrait être disponible courant juillet selon le site Pentax (information que l’on trouve dans la présentation du nouvel objectif), au prix de 699€ le boitier nu. Si Ricoh-Imaging n’a pas encore mentionné de kit, on peut envisager un kit avec le 18-135, un avec le 18-50 et pourquoi pas, un double kit 18-50 et le nouveau 55-300.

 

Un nouvel Objectif :  le DA 55-300mm f/4,5-6,3 HD ED PLM WR RE

Un nouveau 55-300 avec une nouvelle monture et un nouveau trigramme PLM. Lequel a fait l’objet de nombreux débats ces dernières heures. Derrière ce nom barbare se cache un nouveau moteur à impulsions PLM relié directement à une vis pilote. Ce moteur s’annonce, selon Pentax, très rapide et silencieux. Il est associé à un contrôle électromagnétique du diaphragme afin de permettre un fonctionnement discret, notamment, lors des tournages vidéo !

DA55-300_PLM_1

Il semble donc que Pentax se décide à venir jouer dans la plate-bande vidéo si chère à Canon.  Ce contrôle électromagnétique nécessite une nouvelle monture KAF4 pour fonctionner. Seul le K-70 en est aujourd’hui doté.

Fermé, il est très compact avec ses 9cm de longueur. La mise au point minimale est de 95cm. Côté qualité optique, malgré une formule différente, elle devrait être comparable à celle de ses 2 prédécesseurs, ce que nous vérifierons dès que possible.

PENTAXPentax DA 12-24mm f/4 AL ED [IF]Monture Pentax KAF4
Focale55mm - 300mm
Equivalent 35mm sur un APS-C84,5mm - 460mm
Angle de vueAPS-C : 29° - 5.4°
Ouverture maximalede f/4.5 à 55mm à f/6.3 à 300mm
Ouverture minimalede f/22 à 55mm à f/32 à 300mm
Diaphragme9 lamelles
Diaphragm Control électromagnétique (entièrement automatique)
Lentilles14
Groupes11
Distance minimale de mise au point0,95 m
Stabilisation OptiqueNon
(stabilisation mécanique sur le boitier)
QuickShiftOui
MoteurPLM
AF
Diamètre filtre58mm
TropicaliséOui, de type WR
Poids442gr - 471gr avec le pare-soleil
Dimensions76,9 x 89mm (fermé)
AccessoiresBouchons avant et arrière, Pare-soleil
Compatible FFNon
Attention, la monture KAF4 n'existe pas sur le K-1

 

Le K-1, un succès commercial dépassant les prévisions

Le K-1 est un succès. On commence même à parler de pénurie pour le K-1. Ce n’est pas encore le cas, mais cela pourrait le devenir. L’explication est simple : le succès est au rendez-vous, dépassant même, semble t-il, les attentes les plus optimistes de Ricoh-Imaging. Si le décalage de la mise en vente de quelques semaines aurait eu comme origine la volonté de disposer d’un stock susceptible de répondre à la demande, cette mesure se révèle aujourd’hui insuffisante, le stock de K-1 étant désormais extrêmement bas.

L’information n’est pas confirmée, mais il semble que la capacité de production mensuelle de l’usine reste inférieure à la demande réelle. Si on ne devrait pas avoir de difficultés à se fournir d’ici début juillet, au delà les magasins pourraient avoir des difficultés à fournir cet été.

Cette forte demande est une excellente nouvelle pour Pentax. Le K-1 incarne le renouveau de la marque, un mètre étalon pour les productions à venir. Et surtout, l’outil de la reconquête en terme de parts de marché. Toutefois, c’est moins agréable pour les acheteurs qui devront peut-être patienter.

Ce succès commercial devrait accélérer aussi la sortie des objectifs dédiés au plein-format, ceux déjà prévus dans la roadmap et d’autres pas encore divulgués.

 

Le tremblement de terre de Kumamoto

Le 14 avril, la ville de Kumamoto a subi un premier séisme. Le 16, un second séisme encore plus fort secoue la ville et la région. Durant les jours qui suivirent, de très nombreuses répliques ont eu lieu, empêchant parfois tout secours et tout accès à des lieux sinistrés. Au Japon, il s’agit d’un évènement habituel, le pays étant régulièrement soumis à ces catastrophes.

Mais voilà, pour notre petit monde de la photo, à Kumamoto se trouve l’usine Sony dédiée à la fabrication des capteurs. Sans doute la plus grosse au monde. Même si elle fabriquait essentiellement des capteurs de petites tailles (pour smartphones Apple et Samsung entre autre, et petits APN), une partie de la production des capteurs pour les réflex (APS-C essentiellement) s’y trouvait.

Usine Sony à Kumamoto avant le séisme

Usine Sony à Kumamoto avant le séisme

 

La production n’étant pas complètement en flux tendu, Sony avait du stock, suffisamment pour répondre aux commandes passées en 2015 et portant sur le premier semestre 2016. Par contre, la production du second semestre était en cours. Et celle de 2017 pas encore démarrée !

Le 23 mai, Sony a annoncé officiellement une reprise (partielle dans un premier temps), des activités de l’usine, y compris pour la production des capteurs. Un peu avant, la firme a prévenu ses partenaires du planning réel de reprise des livraisons.

Peu après, Ricoh-Imaging, dans un communiqué en date du 26 mai dernier, a indiqué ceci :

Nous prévoyons un impact de cet évènement sur les productions futures de nos réflex numériques ainsi que sur nos compacts. En effet certains de nos fournisseurs situés dans la région touchée ont été affectés par ce séisme et les secousses qui en découlent.

Ricoh-Imaging n’est pas la seule société a annoncer un décalage dans les futurs produits puisque Nikon en a fait de même.

 

Les conséquences pour Pentax / Ricoh-Imaging

Au début de l’année 2016, Ricoh-Imaging se proposait bel et bien de mettre sur le marché 3 boitiers Pentax : le K-1 sorti en avril, un remplaçant possible du K-S2 en juin et un remplaçant du K-3/K-3II (un K-10Z ?) pour la fin de l’année. Mais le succès du K-1 (voir plus bas), plus important que prévu, et mère Nature en auront sans doute décidé autrement.

Un remplaçant du K-S2 semblait inéluctable. Ce boitier aura permis à Ricoh d’expérimenter et de valider certains concepts comme l’écran orientable ou le WiFi embarqué (que l’on retrouvera désormais dans tous les boitiers Pentax à venir, à l’instar du K-1). Bien que son temps soit désormais compté, le K-70 présenté demain (le 9 juin), ne le remplacera pas vraiment.

Après remise en état de l’usine Sony, la reprise de fabrication des capteurs est en cours. Néanmoins, leurs productions et livraisons ont pris du retard et ne se feront pas à flux maximal de manière immédiate. Le retard est estimé entre un mois et demi (minimum) et trois mois. Ce qui implique que les livraisons prévues au second semestre seront décalés d’autant. Directement, cela ne concerne pas le K-70, les stocks de capteurs étant déjà en possession de Pentax. Le troisième boitier, prévu en fin d’année, pourrait être lui remis en cause. On en saura plus à la Photokina.