Logo_PK_V3d

Il est 5 heures et je m’éveille

pkb_rdv-lever-tot_00

« Il est 5 heures, Paris s’éveille » : pour celles et ceux qui sont jeunes depuis moins longtemps que les soixante-huitards, l’histoire de cette chanson est . Pour le chanteur, c’était l’heure de se coucher !

Mais pourquoi donc faudrait-il se lever si tôt ? Et surtout en vacances ? Eh bien, pour faire de la photo  « pas comme tout le monde » !

Se lever à 5 heures

Bon, avouons-le : c’est une heure parfaitement arbitraire. La raison en est que, selon la saison, la luminosité sera très différente. En hiver, c’est la nuit noire et donc on peut oublier la photo, sauf à photographier les lumières de la ville. Après tout, c’est un sujet comme un autre ! En été, il en va différemment, surtout au début de l’été, quand la luminosité permet toutes sortes de jeux photographiques.

Alors, que choisir ? Eté ou hiver ? A chacun ses préférences mais pour moi, ce sera été, et bien après 5h !

Pourquoi si tôt le matin ?

Simplement parce que nombreux sont les avantages que l’on peut tirer d’un horaire matinal :

  • absence de vent, le plus souvent : gros avantage en macro ;
  • rencontre de nombreux animaux si on « fait » de l’animalier ;
  • côté paisible des paysages, urbains ou pas ! Pour peu que la météo soit favorable, on pourra photographier la rosée et les brumes du matin en campagne, la neige immaculée en hiver, etc. Et même combiner cela avec la présence d’animaux, qu’ils soient sauvages ou domestiques ou d’élevage ;
  • quasi solitude qui permet une plus grande liberté de mouvement ;
  • chances supplémentaires de faire une photo différente des autres, de celles qui sont faites en journée.

Que photographier tôt le matin ?

Chacun n’est limité que par sa propre imagination et ses goûts photographiques.

Nous venons d’en donner un premier aperçu. Mais il existe de nombreuses autres possibilités. Impossible de tout énumérer (il n’y a pas de limite !). Mais parmi elles, on trouve :

La nature

Nous venons de l’évoquer : à chacun(e) de développer selon ses goûts et possibilités du moment.

5 heures
Paysage tarnais
5 heures
Paysage tarnais

2 vues d’un même paysage tarnais, prises sensiblement à la même heure (entre 7h15 et 8h) mais avec 2 angles différents et sur 2 jours différents.

La macro d’insectes

Encore endormis sur leur support préféré, les papillons, couverts de rosée ou pas, se laissent plus facilement approcher : profitons-en ! Mais ils ne sont pas les seuls : d’autres insectes habituellement difficiles à saisir seront à portée d’objectif, et avec une lumière sublime (enfin, pas toujours !).

5 heures
Papillon dans la lumière du matin
avec 2 angles différents
Téléphore fauve
avec 2 angles différents
Coeur de coquelicot
La ville

Sauf dans les grandes villes toujours animées ou presque, la rues sont très souvent désertes (il faut les choisir ainsi !), ce qui permet de trouver des sujets et des angles différents de ceux dont on a l’habitude en journée. Pour peu qu’un lever de soleil s’immisce dans le champ, on aura de beaux contrejours ou des éclairages qui trancheront avec la banalité de ceux que l’on rencontre aux heures plus animées de la journée. Cela pourra peut-être rappeler les « jours sombres » du confinement des années passées, mais là, au moins, on sera complètement dans la légalité en sortant !

L’heure d’or ou heure dorée (des explications ICI), celle qui suit immédiatement le lever de soleil, est sans doute la plus favorable. Et si on en profite pour photographier les « animations », comme l’ouverture des commerces, de bonnes photos sont envisageables.

5 heures
Arras (Pas de Calais)
5 heures
Arras : hôtel de ville et beffroi – Le cadrage aurait pu être meilleur !
Les animaux sauvages

Généralement, ils sortent tôt le matin et le soir et restent discrets dans la journée. Une bonne occasion, par conséquent de les photographier en train de se nourrir ou de chercher leur nourriture.

Avec un peu de chance (ou pas !) vous pourrez même apercevoir des renards ou des sangliers dans les rues des villes. Cependant les chances sont moindres qu’en forêt !

Comment s’équiper pour photographier tôt le matin ?

Ce n’est pas différent du reste de la journée : on fait en fonction de ce que l’on possède, et, si on a le choix, on veille à utiliser les objectifs susceptibles de procurer le meilleur rendu. A la condition essentielle qu’ils soient adaptés au domaine photographique pratiqué. Pas plus compliqué ! PentaxKlub en a parlé dans différents articles que l’on peut facilement retrouver avec notre module de recherche. Parmi eux, celui-ci est incontournable !

Et, pour finir, il faut garder une chose en tête : l’heure dorée ne dure pas. Alors inutile de s’encombrer de matériel. Choisir un ou deux thèmes au maximum, avec le matériel qui va bien, c’est plus raisonnable. A la limite, mais vraiment à la limite, et selon les situations, deux boitiers avec 2 objectifs différents suffiront à couvrir tous les besoins dans ce laps de temps limité. Sauf, bien sûr, si l’on prévoit de poursuivre plus longtemps l’entreprise !

 

Nota : Toutes les photos présentées ont été prises le matin avant 9h.

2 réponses

  1. Merci pour cet article ! 🙂 Ya pas photo, la magie des lumières du petit matin est puissante. Pour photographier la faune c’est l’idéal aussi. Ce qui est drôle c’est que la lumière en fonction des saisons change aussi. Par exemple, la lumière hivernale du petit matin est plus douce alors qu’en été, la lumière monte vite dans les blancs. Bref. Que de possibilités pour la photographie 🙂
    Au plaisir de vous lire.

    1. Merci pour votre message.
      Les conditions de lumière varient entre les saisons, certes, mais aussi selon les lieux, les pays, les continents, offrant ainsi aux photographes de multiples possibilités pour exercer leur passion.

Les commentaires sont fermés.