[31/03/2021] K-3 III officiellement annoncé

Il aura fallu 1 an et demi à Ricoh Imaging pour finaliser le boîtier présenté lors des 100 ans de Pentax. Un temps très long, trop long. Mais voilà, aujourd’hui le boîtier est là, enfin presque, puisqu’il faudra patienter encore un peu. Sur le site officiel, vous ne trouverez pas de date. Lors des sorties précédentes, on a pu constater 3 à 4 semaines de décalage entre la présentation et la disponibilité, on peut donc supposer que ce sera pour fin avril. Sans garantie, tant il est vrai que la COVID 19 bouleverse l’activité humaine.

Pour l’instant, nous ne savons pas si nous pourrons effectuer un test du boîtier puisqu’aucun de nous 3 n’a prévu de l’acheter.

À noter qu’une édition spéciale en version limitée (1000 exemplaires par couleur) sera disponible, en version noire et en version silver. Outre le nouveau grip (noir ou silver), le kit comprendra une courroie en cuir et une seconde batterie.

Le prix en France n’est pas encore connu (1999 € hors VAT – taxes – aux US, soit environ 2100 € en France).

Côté caractéristiques techniques, un petit détail pas inutile à savoir sur le GPS. Il n’y a pas de module GPS intégré et c’est dommage. À défaut d’une solution Bluetooth ou wifi avec un smartphone peut-être en préparation, vous pourrez utiliser le module O-GPS1…

 

Titre du spoiler
CAPTEURFormat APS-C 26,78Mpx (25,73 réel) - Capteur BSI-CMOS
Résolution max. : 6192 x 4128 pixels
Espace colorimétrique : sRVB, Adobe RVB

Processeur PRIME V
MONTUREMonture K : Baïonnette KAF2 (coupleur AF, contacts d’information, contacts d’alimentation) avec Motorisation Autofocus disponible par le boîtier
Compatible avec les objectifs en monture KAF3, KAF2, KAF, KA et les zooms motorisés
VISEURPentaprisme
Couverture 100% - Grossissement 1,05x
Visualisation des points AF, Grid Display, Niveau électronique, AF Frame, Spot Metering Frame, Crop, Smart Function, Operation Control Lock

Dégagement oculaire : 20,5mm
Correcteur dioptrique : de -4m à +1.0m

Écran LCD tactile de 3,2" avec 1 620  000 pixels
Méthode de détection capacitive
MISE AU POINTTTL : Autofocus à synchronisation de phase
Capteur de mise au point : SAFOX 13
101 points AF (dont 25 points de mise au point de type croisé au centre)
AF Sélection de point : Auto Area, Zone Select, MultiZone, Point unique, Expanded Area(S, M, L), Select(S), Spot

Plage de luminosité: -4 à 18 IL (ISO 100, à température normale)
Mesure TTL : -3 à 20 IL
LIVEVIEWTTL : Détection de contraste (Auto Area, Zone Select, Tracking, Select(L/M/S), Spot)
Focus Peaking, Détection de visage, Touch AF

Couverture : . 100%, Zoom 16x,
Grid Display (4x4 Grid), Golden Section, Scale, Square(L), Square(S), Grid Color: Black/Gray/White ), Histogram, Bright area warning, Composition Adjustment
AUTOFOCUSAF S (mise au point single)
AF C (mise au point continue)
M (mise au point manuelle)
Assistance AF par LED dédiée
MESURE D'EXPOSITIONTTL : Capteur RGB de 307 000 pixels
Multizone, pondérée centrale, spot et surveillance.
Correction d'exposition ±5 IL (par incrément de 1/2 IL ou 1/3 IL)
MODES D'EXPOSITIONMode vert (Analyse de scène automatique), Programme (P), Priorité Sensibilité (Sv), Priorité Vitesse (Tv), Priorité Ouverture (Av), Priorité Vitesse et Ouverture (Tav), Manuel (M), Pose B, Vitesse synchro flash, USER1 à USER5
VITESSE OBTURATIONAuto : 1/8000-30 s & Manuel : 1/8000-30 s (pas de 1/3 IL ou de 1/2 IL)
Pose B : 1s à 20mn
MOTORISATIONRafale : Jusqu'à 12 i/s (11 i/s en AF-C)

- Environ 12 i/s : JPEG ( L: ★★★ at Continuous H) / JPEG, env. 37 vues en rafales, RAW: env. 32 vues en rafale
- Environ 7 i/s : JPEG ( L: ★★★ at Continuous M) / JPEG, env. 60 vues en rafales, RAW: env. 37 vues en rafale
- Environ 2,5 i/s : JPEG ( L: ★★★ at Continuous L) / JPEG, env. 90 vues en rafales, RAW: env. 39 vues en rafale
SENSIBILITÉ ISOISO AUTO / 100 à 1 600 000 ISO (par incrément de 1 IL, 1/2 IL ou 1/3 IL)
STABILISATIONSystème SR II, intégré au capteur (par déplacement du capteur sur 5 axes) - Efficacité de 5,5 Stops
FLASHPas de Flash Intégré
Vitesse synchro : 1/200 s.
ANTIPOUSSIEREOui (Système DR II)
TROPICALISATIONOui
MÉMOIRE2 emplacements Carte mémoire SD, SDHC ou SDXC :
- 1 slot à la norme USH-2 (vitesse de transfert plus importante),
- 1 slot à la norme USH-1
FORMAT IMAGEPhoto format APS-C (conv. : 1,5 x)
RAW (14 bits) PEF ou DNG
JPEG: L (26M : 6192 x 4128), M (15M : 4752 x 3168), S (9M : 3648 x 2432), XS (2M : 1920 x 1280)
RAW: L (26M : 6192 x 4128)

Qualité d'enregistrement JPEG : *** (Best), ** (Better), * (Good)

Vidéo (limitation de durée à 25mn)
4K (3840 x 2160, 30p/24p)
Full HD (1920 x 1080, 60p/30p/24p)
DIMENSIONS103,5 x 134,5 x 73,5 mm
POIDS0,735 kg boitier nu
0,820 kg avec batterie et carte mémoire
CONNEXIONUSB 3.2 (type C)
HDMI (type D)
Port X-Synch
Prise déclenchement externe
Prise Micro stéréo
Prise casque

Bluetooth 4.2
WiFi 802.11b/g/n
ALIMENTATIONBatterie Lithium-ion D-LI90 (autonomie annoncée de 800 prises de vue)
Prise alimentation externe (Kit K-AC166 en option)
AUTRESPixelShift
Absence de filtre passe bas (émulation logiciel)

 

 

  • Dominique G
    31 mars 2021 at 10 h 50 min

    Bonjour

    Il semblerait que le Wifi ait remplacé le GPS de la version 2. Dommage, mais pas invalidant.
    Un peu plus de plage de luminosité ne peut pas faire de mal et l’AF devient plus intéressant.
    Il devrait se retrouver dans mon budget 2022

  • pch57000
    31 mars 2021 at 12 h 38 min

    ça y est
    les préco sont ouvertes (en tout cas sur digit-photo):
    nu : 1999€
    kit avec grip : 2299€

  • Y Marie
    31 mars 2021 at 18 h 20 min

    Bonjour,
    ce nouveau boîtier est une bonne évolution, mais je trouve dommage de ne pas y avoir intégré le GPS et un écran inclinable. C’est mesquin.
    Ce boitier aurait pu être le boitier « complet ultime » et avec un Pop-Up « le boitier polyvalent par excellence »
    Sans ces petits manques, je l’aurai déjà précommandé.
    Là, je vais réfléchir un bon moment et attendre les tests.

    • F.
      31 mars 2021 at 20 h 26 min

      L’absence de GPS est un manque, comme sur plein de boitiers y compris prestigieux comme le Canon R5. Et à vrai dire, oui c’est dommageable, mais il y a des solutions de remplacement.
      Pour un boitier chantre de la visée optique, le live view n’est pas la priorité. Mais l’écran fixe est pour moi une erreur marketing. La prise de vue en live view existe et c’est l’écran orientable est un vrai plus.
      Nous le testerons quand on pourra.

  • Y MARIE
    31 mars 2021 at 22 h 43 min

    Merci pour votre réponse.

    en effet il existe des solutions de remplacement. Mais vous conviendrez facilement que l’absence de GPS sur des boîtier prestigieux n’est pas un argument sérieux pour l’expliquer sur le K3III. Surtout pour Pentax qui traditionnellement en donne plus que d’autres marques plus onéreuse. Pour moi, ce n’est pas le reproche principal.
    J’ai le module GPS que j’utilise sur le K3I et ai utilisé sur les K5 et cela me convenait. Depuis le K1 I, j’ai pris gout à son intégration et cela m’évite de l’oublier et de penser à sa pile. Sans compter qu’il faudra parfois choisir entre le flash et le GPS. Bon je pourrais toujours faire une photo avec le GPS puis la doubler avec le Flash.

    Je trimballe le K1I avec un pied et diverses focales en montagne et haute montagne, et je suis content d’utiliser son super écran inclinable pour faire la mise au point en LV ou faire de la macro. Mais j’ai pris un coup de … vieux. Je comptais vendre mon K3I pour son successeur avec un écran inclinable. Sans cet écran je n’en voie pas trop l’intérêt.

    C’est dommage car le K3 III sera un très bon APN alors qu’il aurait pu être un super très bon APN polyvalent, surtout avec la K4. Il conviendra plus aux photographes de sport.
    Je lui souhaite d’avoir le succès qu’il mérite.

    • F.
      31 mars 2021 at 23 h 22 min

      J’attends de pouvoir le tester avant de donner un avis fondé. Sur l’écran et le GPS, des éléments de réponses ont été apportés. Quant au remplacement d’un K-3 ou K-3 par ce nouveau boîtier, je pense que les apports de ce dernier leur donneront un coup de vieux. Rien que la gestion de la montée en ISO ou la rafale est impressionnante… sur le papier.
      Bref, à voir.

  • Stéphane
    1 avril 2021 at 8 h 08 min

    Bonjour, pour la localisation – Le PENTAX K-3 Mark III est compatible avec le Bluetooth 4.2 pour transférer les données de position détectées par un smartphone à l’appareil photo
    il y a d’autre fonction intéressante
    – Enregistrement vidéo 4K , Le PENTAX K-3 Mark III enregistre des séquences vidéo en résolution 4K (3840 x 2160 pixels ; 30 ou 24 images par seconde).
    – Système de charge par USB , La caméra est dotée d’une prise USB Type-C pour recharger de la batterie à l’aide d’un chargeur d’alimentation USB (accessoire standard), d’un ordinateur personnel ou d’une batterie portable.
    – Personnalisation des boutons de contrôle ,Doté de 10 boutons de commande personnalisables placés autour de son boîtier, le PENTAX K-3 Mark III vous permet d’attribuer à chacun d’eux la fonction souhaitée parmi 29 options

    • F.
      1 avril 2021 at 8 h 33 min

      Sur le papier, c’est un excellent boitier, mis à part une ou 2 réserves. Et dans l’annonce, il ne s’agissait pas de passer en revue toutes les fonctionnalités, même si on a mis le tableau des caractéristiques. Y’aura le test grandeur nature un jour ou l’autre.
      Pour le GPS, j’évoquais dès hier des solutions de remplacement. L’une d’entre elle pourrait être l’utilisation d’une application smartphone qui communiquerait en bluetooth avec le boitier. Faut juste trouver le SDK du K-3 III… A moins que Ricoh Imagining ait déjà la solution dans ses cartons ! Réponse dans un mois désormais.

  • Régis BRULIN
    1 avril 2021 at 12 h 43 min

    Bonjour à tous,
    Selon vos différents commentaires une hésitation par rapport à ce K-3-III semble légitime au travers de vos remarques pertinentes, alors pourquoi cette orientation prise par Pentax ?

    Le positionnement m’apparaît assez net : l’Hybride étant toujours absent chez Pentax et pourtant les attentes majoritaires du marché, proposer en APS-C haut de gamme un Reflex le plus compact possible (donc sans écran orientable) avec une vocation « Sport » ou « Reportage » (Rafale et AF) disposant d’une solution vidéo 4K
    Ce qui n’est en quelque sorte qu’une remise à niveau face à une concurrence, mais encore en demi-teinte et incomplète selon vos remarques, bien que Pentax pousse en avant notamment son système optique de visée face un système électronique perfectible par ailleurs chez les hybrides et ici une sensibilité ISO à toute épreuve…

    A mon avis les cibles de clientèles sont de trois domaines et hiérarchiquement :
    1. Celle du renouvellement de boîtier Pentax APS-C si l’on suit la présentation Utube de Ricoh dans un long comparatif fait versus un KP et non pas un K-3 (chercher l’erreur…)
    2. Celle des nouvelles ou jeunes générations (vidéastes et toujours en mouvement) face à des solutions hybrides courantes (Sony-Fuji-Lumix etc) au global nettement plus chères
    3. Les détenteurs d’un K-1 souhaitant une solution plus compacte et légère APS-C et aussi plus « Sport » et moderne avec une qualité d’image proche (K-1 conservé pour les photos « posées »)

    A savoir si vous rentrer dans une de ces catégories et dans quelle mesure ce produit est fait pour vous. Reste à vérifier dans les essais du K-3 MkIII sur le terrain la réalité des annonces faites par Pentax !

    • F.
      1 avril 2021 at 12 h 54 min

      Les hésitations concernent le GPS (qui est absent de bien des boitiers concurrents) et l’écran non orientable. Pour moi ce sont deux fonctions de confort mais en aucun cas rédhibitoires pour un achat. Quant à discourir d’un appareil que très peu ont eu en main, cela m’a toujours déplu. Pour le moment je ne porte aucun jugement. Au contraire, je pense que tout laisse à penser qu’il est bien né et saura être le digne successeur de bien des K-5, K-3 (peu importe les modèles) et même KP. Tellement il semble supérieur. Rien que la montée en ISO est bluffante. De ce que j’ai pu voir, les 100 000 ISO du K-3 III équivalent aux 12 800 ISO du K-1. Si ça s’avère exact, ce sera juste démentiel.
      Bref arrêtons de se monter le bourrichon pour le moment.