Quelques idées pour la photo par temps gris

 

La lumière est l’alliée des photographes, personne ne dira le contraire. Reste à savoir la gérer, mais c’est un autre sujet.

Une année normale compte 365 jours soit 8760 heures. Si l’on considère que la nuit représente 50% de cette durée, la durée du jour (donc d’ensoleillement maximal) serait donc de 4380 heures (8760/2). Inutile de dire que ce n’est là que pure théorie. Dans la réalité, les statistiques sur la période 1991-2010 (source : https://www.meteopassion.com/ensoleillement-annuel.php) indiquent, pour la France, une durée moyenne d’ensoleillement allant de moins de 1600 heures (Cotentin, Normandie, Ardennes) à plus de 2900 heures (sud du Var, Bouches-du-Rhône). Il reste donc, en journée, des périodes de « temps gris » (comprendre « non ensoleillé ») allant de 1480 à 2780 heures environ.

Bien entendu, tous ces chiffres restent théoriques et il faudrait tenir compte de beaucoup d’autres éléments. Mais avouez que cela laisse pas mal de temps pour faire des photos sous ciel couvert, et il serait dommage de s’en priver.

Ce qui suit n’est pas un guide complet de la photo par temps gris : ce n’est là que pour vous donner des pistes de « travail » ; à vous d’adapter ces conseils en fonction de la situation et surtout de vos goûts !

 

Pourquoi photographier par temps gris 

parce que l’on n’a pas les inconvénients d’une lumière fluctuante  ou trop forte : le soleil crée souvent des ombres qui sont parfois difficiles à gérer

les contrastes violents, tout aussi difficiles à gérer, sont plus faciles à maîtriser

la lumière plus douce favorise certains types de photo (portraits, par exemple)

on est moins soumis aux « bonnes heures »  pour photographier : sous le soleil, il faut éviter les heures de forte luminosité et privilégier les heures où la lumière offre son meilleur : tôt le matin et en fin de journée. Par temps gris, on peut opérer quasiment toute la journée. Selon la saison (parce que le temps gris peut être là en toute saison !), trouver ce qui est caractéristique de la saison ou au contraire ce qui est atypique !

 

 Quelles photos par temps gris ?

Des portraits : je ne sais pas pour vous, mais moi, ce qui « me parle », c’est un joli visage sous un parapluie, ou un visage buriné, « une gueule », comme on dit ! Dans ce cas, inutile d’inclure le ciel gris dans l’image mais essayer plutôt de jouer avec la lumière pour obtenir l’éclairage le meilleur possible.

Des personnes sous la pluie, le vent ou la neige : tenues vestimentaires, attitudes (lutte contre les éléments,…)

Des bâtiments pour leur architecture (reflets supprimés sur les surfaces vitrées)

K3MC6723A6448

Des objets colorés (fleurs, …) ou non :

K3MC6731_1 K3MC6727Aa K3MC6725Aa K3MC6724Ab

Des scènes de vie dans la rue ou les endroits publics (enfants jouant dans un square ou un parc : attention toutefois aux droits à l’image chaque fois que l’on photographie des personnes et particulièrement des enfants) ;

Des paysages (brouillard, neige, eau, …)

K3MC6732b

Et tout un tas d’autres sujets que votre œil saura discerner avec un peu d’attention.

 

 Comment photographier par temps gris ?

Il n’existe pas de « hiérarchie » des moyens d’opérer mais on peut logiquement penser à :

 

  • Agir sur la balance des blancs (BdB), l’adapter à la situation et selon l’effet recherché
  • « shooter » en raw: les erreurs éventuelles de BdB seront rattrapables en post traitement)
  • Soigner le post traitement, en agissant sur la luminosité et les contrastes notamment
  • utiliser un flash lorsque la situation l’exige
  • jouer sur la sensibilité (en veillant à ne pas dépasser le seuil tolérable pour votre boîtier)
  • utiliser la technique du HDR (High Dynamic Range)
  • photographier en noir et blanc: souvent oublié, le noir et blanc peut pourtant donner des images fantastiques faisant ressortir une certaine poésie.
  • photographier carrément de nuit : si le sol est mouillé, les reflets peuvent donner ‘intéressantes photos urbaines, par exemple
  • quand c’est possible, privilégier les grandes ouvertures (selon le type de photo que l’on souhaite !)

 

Et ne pas oublier que chez Pentax, les boîtiers reflex et beaucoup d’objectifs sont WR (Weather Resistant) ou AW (All Weather) ! Il faut donc en profiter et se motiver, trouver l’envie de sortir et chercher à surmonter les difficultés qui ne manqueront pas d’apparaître.