Quelques news en vrac…

 

Le K-1, il sort quand ?

Cette date est un sujet sensible qui tient à coeur à un certain nombre d’entre nous.

Autant vous le dire tout de suite, nous n’en savons rien. On ne peut que tirer parti des maigres infos disponibles. C’est à dire pas grand chose en vérité. Les seuls éléments pouvant donner une indication sont les suivants :

  • En France, il est annoncé pour la seconde quinzaine d’avril. Soit entre le 16 et le 30.
  • En Grande-Bretagne, des vendeurs indiquent être en mesure de livrer entre le 11 et le 14 avril.
  • Le site de teasing indique un dernier article pour le 22 avril.
  • On notera que le rythme des articles teasing 3 à 6 est d’une parution tous les 7 jours. Cela pourrait indiquer que le K-1 sera disponible après le 22 avril. Soit le jour même, soit dans les 7 derniers jours du mois. Supposition.
  • Si le Japon devrait avoir une petite avance en termes de mise en vente, il est plus que possible que la firme s’oriente vers une mise en vente mondiale. Ce qui contredirait les vendeurs britanniques.

Au vu du séquençage, on peut supposer que le K-1 sera mis en vente entre le 25 et le 30 avril. Mais tout ceci n’est que conjecture.

Dans la nuit précédant la parution de cet article, Ricoh Imaging Japan a mis cette information en ligne : « Pentax K-1 2016.04.28, go on sale ». Le 28 avril devrait donc être la date officielle de mise en vente ! Sans doute la même date pour la France.

 

K-3II et le reste de la famille APS-C

Petit changement de prix concernant le K-3II. Hors remise, concours, erreur de la FNAC en votre faveur, vente flash Amazon et autres, le K-3II voit son prix baisser de 100€. Le boitier nu vaut donc désormais 899€. Cette baisse concerne toutes les versions du K-3II (y compris donc les kits). Cela resserre quelque peu les prix avec son frère, le K-3 (environ 100€ d’écart entre les 2 désormais).

Ces deux boitiers vont rester au catalogue Pentax encore quelques mois. Si annonce de leur remplacement il devait y avoir, ce ne sera pas avant la Photokina 2016. Il ne faut rien espérer avant.

Toujours côté boitier, le K-S1 va sortir du catalogue. Ce boitier n’est plus fabriqué et les exemplaires en stock sont les derniers.

K-S2 et K-50 restent toujours au catalogue. Jusqu’à quand ? Seul Ricoh Imaging le sait. Mais si l’un d’entre eux devait être remplacé, vu leur segment, ce sera avant les vacances de Juillet-Août. Après, cela aurait un peu moins de sens, surtout si un remplaçant du K-3/K-3II sortait dans le dernier trimestre.

 

Salon de la photo 2016

On connaissait les dates (10 au 14 novembre 2016), on connait désormais l’affiche. La tendance 2015 s’est confirmée et il s’agit d’une bonne chose. Après des années d’affiches très mode avec la femme en objet, 2015 avait vu une affiche, certes toujours avec une femme, plus vivante, plus dynamique. Le visuel 2016 est signé Bálint Pörneczi, plus basé sur la joie de faire de la photo et le partage. Un changement de cap bienvenu. Peut-être aussi une manière de revenir vers le grand public, lequel délaisse fortement le marché photo.

SDLP2016

visuel : Bálint Pörneczi

 

Le marché de la photo

Justement, parlons-en !

Dans le monde, ce n’est pas brillant. En France non plus d’ailleurs. La baisse, commencée il y a environ 3 ans, continue. Certains observateurs pensaient que le marché avait atteint un plancher. Il n’en est rien. Toutes les marques vont mal, aucune ne peut s’enorgueillir d’une solidité à toute épreuve. Celles qui ne sont pas adossées à un groupe fort et diversifié risquent de connaitre la tourmente.

Il conviendra de scruter attentivement le marché et les annonces dans les prochains salons.