Troisième volet consacré à la conversion en Noir et Blanc au travers de Lightroom.

Dans le deuxième volet, il a été dit que Camera Raw était un outil de dématriçage et de développement pour les fichiers et que cet outil était intégré à Photoshop. Lightroom est construit, lui, sur Camera Raw. Le module Développement est une interface permettant d’accéder aux réglages de Camera Raw. Dès lors, ce tutoriel sera presque une copie conforme du précédent.

 

Conversion en utilisant Lightroom

La photo de l’aile du Louvre, prise un soir de fin novembre, servira de support à ce tutoriel.

Louvre

K3 – 20s – f/13 – ISO 100

 

Le but à rechercher dans la conversion d’une image en N&B est de faire ressortir les formes, les lignes, les objets, les structures  afin de donner corps à votre image.

Etape 1

Ouvrir le fichier RAW. Par défaut, Lr va proposer une interprétation minimaliste suite au dématriçage. Si le fichier n’a pas encore été développé, je vous conseille d’effectuer un traitement même minimal sur tous les fichiers dont la vocation est d’être converti. A mon sens, le travail en sera facilité.

module de développement... Réglages de base

module de développement… Réglages de base

Dans le panneau « Réglages de base », tous les outils sont à disposition (Température, Teinte, Esposition, Contraste, Hautes Lumières, Ombres, etc.) pour effectuer votre développement.

LR-NB-2

panneau Réglages de base

Etape 2

Il s’agit de passer l’image en niveau de gris et d’utiliser les 8 curseurs des couleurs pour modifier la tonalité des gris.

Aller dans le panneau TSL / Couleur / NB et cliquer sur « NB ».

LR-NB-3b

panneau TSL / Couleur / NB

A noter que si vous cliquez sur « Noir et Blanc » dans le panneau « Réglages de base », le résultat sera exactement le même car lié.

LR-NB-3a

panneau Réglages de base

 

L’image sera convertie et vous pourrez alors agir sur les 8 curseurs afin de mélanger les couleurs et donc influer sur les niveaux de gris. A tout moment pour pouvez remettre les curseurs à leur niveau par défaut.

LR-NB-4

Il vous faudra beaucoup faire d’essai afin de trouver le meilleur rendu. Il est d’ailleurs possible que vous reveniez à ce panneau, comme à celui des réglages de base par la suite, après modification d’autres paramètres. Vous êtes totalement libre de choix.

Etape 3

On va maintenant agir sur la courbe de tonalité. Dans ce panneau, on va pouvoir agir sur 4 curseurs :

  • Hautes lumières : action sur le spectre des hautes lumières
  • Tons clairs : action sur le spectre des tons clairs
  • Tons sombres : action sur le spectre des tons sombres
  • Ombres : action sur les ombres, permet de déboucher les zones trop noires

Essayez les tous afin que vous compreniez sur quoi chacun des curseurs agit.

panneau Courbes des tonalités

panneau Courbes des tonalités

N’oubliez pas qu’à tout moment, que tous les réglages sont liés et que vous pouvez toujours agir sur les Réglages de base et le mélangeur de Couleurs pour affiner votre travail.

Etape 4

En principe, vous devriez avoir presque fini avec votre développement. Il s’agit maintenant de décider si vous souhaitez :

– améliorer la netteté et réduire ou ajouter du bruit

LR-NB-6

panneau Détail

– apporter un vignettage à votre photo ou du grain afin d’imiter les pellicules argentiques

LR-NB-7

panneau Effet

 

Etape 5

A ce stade, votre conversion en N&B est terminée. Vous n’avez rien à faire, Lr listant toutes vos actions dans un fichier de type XML. Ce fichier peut être séparé (si vous utilisez le format RAW natif PEF) ou intégré au fichier DNG.

Il n’est pas conseillé de générer des fichiers JPEG et de les réimporter dans Lr afin de disposer du RAW et du JPEG. Lr permet de générer à la demander des fichiers JPEG, dans les dimensions que vous voulez. Seul les orignaux développés doivent être conservés.

Bonus

En cas de réglages satisfaisants, rien ne vous empêche de les conserver afin de les appliquer sur d’autres photos par la suite.

– Au sein d’une même série de développement en cours, il suffit d’utiliser les outils Copier / Coller (en bas, colonne de gauche). Une boite de dialogue s’ouvre avec les paramètres que vous souhaitez copier/coller.

Copier / Coller

Copier / Coller

les paramètres que l'on souhaitent copier/coller

les paramètres que l’on souhaitent copier/coller

 

– Si on souhaite en faire un paramètre qui pourra servir régulièrement par la suite, la meilleure solution est de créer un Paramètre prédéfini en cliquant sur le signe +. Une boite de dialogue s’ouvre dans laquelle on choisira les paramètres à copier. Il conviendra de donner un nom à ce nouveau paramétrage (par défaut, le paramètre est enregistré dans le dossier « paramètres de l’utilisateur ».

paramètres prédéfinis --> + (ajouter)

paramètres prédéfinis –> + (ajouter)

copier les paramètres

copier les paramètres

 

C’est d’ailleurs à cette fonctionnalité des paramètres prédéfinis (ou preset) que l’on va pouvoir ajouter des actions de développement à Lr. On trouve facilement sur le Net des presets de développement pour Lr. Comme le Noir & Blanc à la manière d’Ansel Adams ou David Hamilton. Ces presets pullulent et sont parfois de mauvais goût. Je vous encourage à concevoir vos propres paramètres de développement et surtout à ne pas les utiliser à chaque fois bêtement. N’hésitez pas à commencer par une base et modifier vos réglages. De toutes les façons, Lr permet toujours de revenir à un état antérieur puisque toutes les modifications ne sont pas destructives.

 

Un résultat

développement et conversion dans Lr

développement et conversion dans Lr