La photographie numérique permet d’effectuer le choix entre la couleur et N&B après la prise de vue. Du temps de l’argentique, ce choix s’effectuait avant, puisque dépendant de la pellicule. Aujourd’hui, tout s’effectue en post-traitement, au travers de logiciels, dont certains sont spécialement dédiés. Enfin, ceci n’est pas tout à fait vrai car il existe des appareils photo numérique entièrement voués à la prise de vue en N&B. Ce sont les Leica M monochrome et autre boitier Phase One Achromatic. Mais ces derniers sont très couteux et ne feront pas l’objet de plus d’attention.

Dans la grande majorité des cas, c’est donc lors du développement et du post-traitement que la conversion couleur vers n&b va s’effectuer. Dans ce premier article, nous allons aborder la conversion de manière générique, en s’appuyant sur le logiciel Photoshop, y compris le module Camera Raw. Les articles suivants se feront sous la forme de tutoriel pour les logiciels ou plug-in Lr, DXO, DXO Film Pack et enfin Silver Efex.

Pour les autres logiciels du marché, les principes qui seront énoncés dans ces 5 articles vous permettront de parvenir à vos fins.

Il existe plusieurs façons de convertir une photo en N&B. Mais, de la même manière qu’une photo couleur ratée ne donnera pas un cliché N&B exceptionnel, toutes ne se valent pas, certaines pouvant rendre la photo affreuse tandis que d’autres la sublimeront. La conversion en N&B demande un certain investissement en temps. Heureusement pour vous, de nombreux logiciels vous permettront d’enregistrer votre méthode de conversion, ce qui vous permettra de la réutiliser par la suite.

 

 

Méthodes basiques de conversion sous Photoshop

Avant de commencer l’énumération et la présentation de quelques unes des principales méthodes de conversion, voici la photo test qui servira de support à ces articles. Il s’agit d’une photo d’une aile du Louvre, prise un soir de fin novembre, vers 19h.

Louvre au K3 - 20s - f/13 - ISO 100

K3 – 20s – f/13 – ISO 100

 

Histoire de faire peur, je vous présente également la version brute RAW, avant PT.

Toujours le Louvre, sans pré-traitement

 

Pas fameux, n’est-ce pas ? Et pourtant la photo au dessus est bien la même, une fois post-traitée par mes soins.

Il y a un point qu’il faut retenir absolument, c’est qu’une fois la conversion est validée, toutes les actions que vous pourrez mener ne feront que détruire au fur et à mesure les informations, conduisant lentement et surement à une postérisation. Il s’agira donc d’oublier des retouches intensives (luminosité, contraste essentiellement) après la conversion. Ce qui posera problème pour les nombreuses méthodes n’offrant pas de vrais contrôles. De nombreux outils ne proposent, au moment de la conversion, qu’une action sur la luminance, ce qui est nettement insuffisant. Or ce sont ces outils que de nombreux néophytes utilisent.

Or ce qui est le plus intéressant dans la conversion, c’est de pouvoir contrôler finement les interactions entre les couleurs car ce sont elles qui seront ensuite traduites en niveaux de gris.

 

Pour des raisons de commodités, la façon d’accéder à l’outil est inscrite en légende de l’image de présentation.

 

La désaturation

Il s’agit de la méthode sans doute la plus connue. Mais par sa nature, une des pires. L’outil utilisé va simplement supprimer toutes les infos de couleurs des 3 couches RVB, ce qui a pour conséquence de produire 3 couches au rendu identique et dont il ne restera que l’information de luminance pour tenter de produire un N&B potable.

Comme le montre l’outil de dénaturation, le seul curseur qui restera et permettra un travail sera le curseur Luminosité.

Menu Image >> Réglages >> Teintes/Saturation

 

Après dénaturation, on obtient ceci :

conversion par désaturation

Conversion par désaturation

 

 

Mode Lab

L’idée est de convertir l’image en mode Lab. Ce mode Lab est un modèle de représentation des couleurs complexe, basé sur le fait qu’une couleur est caractérisé par sa Luminance et par deux paramètres a* et b* exprimant l’écart de la couleur par rapport à celle d’une surface grise de même clarté.

Menu Image > Mode > Couleurs Lab

Menu Image > Mode > Couleurs Lab

 

Une fois l’image passée en mode Lab, il suffit de supprimer les couches couleurs a* et b* pour ne conserver que les infos de luminance. On obtient donc une image N&B.

Conversion par la couche luminance Lab

Conversion par la couche luminance Lab

 

 

Niveaux de gris

Cet outil de Photoshop est dans le menu. A croire que c’est l’outil préconisé par Adobe.

Quand on sélection cet outil, seule apparait une jolie boite d’alerte (que l’on peut d’ailleurs ne plus demander à afficher) qui va demander une confirmation de suppression des informations chromatiques. Et si on ne lit pas tout le message d’avertissement, on s’aperçoit ensuite qu’on a pas forcément choisi le meilleur outil…

Menu Image > Mode > Niveau de gris

Menu Image > Mode > Niveau de gris

 

En effet, Photoshop supprime purement et simplement la couleur, sans même vous offrir un contrôle sur la luminance. On peut donc dire que cette méthode est sans doute la pire de toutes !

Conversion par Niveaux de gris

Conversion par Niveaux de gris

 

 

Méthodes avancées de conversion

Il existe d’autres méthodes, dont le calque de couleur unie ou encore des actions « N&B à la façon de.. » que l’on trouve sur internet. Il est illusoire de pouvoir toutes les passer en revue et il me parait préférable de vous présenter deux outils vraiment adaptés à la conversion sous Photoshop car elles vous permettent d’agir sur le mélange des couleurs avant.

 

 

Mélangeur de couches

Avec cet outil on peut agir sur le pourcentage de mélanges des 3 couleurs RVB pour chacune des couches. Le réglage est alors plus fin.

Menu Image >> Réglages >> Mélangeur de couches

Menu Image >> Réglages >> Mélangeur de couches

 

Deux options s’offrent à vous. Soit vous cochez la case Monochrome dans le bas de la fenêtre, soit vous allez dans le sous menu Paramètre prédéfini et vous choisissez un modèle de conversion s’appuyant sur un filtre couleur.

Ps-Melangeur2

 

Si vous choisissez la case monochrome, vous allez pouvoir travailler sur la couche Grise directement. Ce sera à vous de mélanger vos 3 couches sources afin de déterminer ce qui vous conviendra le mieux.

case Monochrome cochée

case Monochrome cochée

 

Si vous choisissez un paramètre prédéfini, vous allez également agir sur la couche grise, mais l’outil aura appliqué un filtre de couleur (ce que vous auriez pu faire vous même manuellement).

N&B avec filtre orange

N&B avec filtre orange

 

Un filtre de couleur va modifier la perception des autres couleurs par soustraction. Par exemple, un filtre jaune va arrêter le bleu.

Ce n’est pas parce que vous avez choisi un paramètre prédéfini que vous ne pouvez plus agir manuellement. Il ne s’agit que d’une base de travail et vous pouvez continuer à utiliser les 4 curseurs (vous remarquerez que le curseur agissant sur la luminance est toujours présent, bien que portant un autre nom).

Conversion par Mélangeur de couches

Conversion par Mélangeur de couches

 

 

Noir et Blanc

Utiliser l’outil Noir et Blanc de Photoshop est sans doute la meilleure façon de convertir une image avec ce logiciel. Il est assez similaire à l’outil qu’on utilisera avec Camera Raw, même si il est moins pointu. Vous allez pouvoir agir finement sur les pourcentages des couleurs bleu, rouge, vert, jaune, cyan et magenta lors de la conversion et voir le résultat en direct, avant que cela devienne définitif. C’est donc une réelle influence sur le résultat que vous aurez.

Image >> Réglages >> Noir et Blanc

Image >> Réglages >> Noir et Blanc

 

Vous pouvez utilisez comme base de départ un paramètre prédéfini avec possibilité d’utiliser un filtre couleur (qui va en fait soustraire la couleur).

Paramètre prédéfini

Paramètre prédéfini

 

Si vous souhaitez apporter une dominante de type Sépia, il suffira de cocher la case coloris et de choisir la teinte et sa saturation.

Ajout d'un ton Sépia

Ajout d’un ton Sépia

 

Après traitement fin du mélange des différentes couleurs, on obtient une image en N&B nettement plus satisfaisante que les méthodes basiques.

Conversion par Noir & Blanc

Conversion par Noir & Blanc

 

En dehors d’une conversion au travers de Camera Raw (prochain article), ces deux outils de conversion sont fortement recommandés.