Objectif IRIX 45 mm f/1.4 Dragonfly

IRIX 45

Un nouvel objectif pour Pentax non signé Ricoh-Imaging est suffisamment rare pour qu’on le signale. Il s’agit de l’IRIX 45 mm à ouverture f/1.4, une alternative intéressante pour tous les photographes par une focale comprise entre 35 et 50 mm.

Présentation de l’IRIX 45 mm f/1.4

Objectif conçu pour les capteurs plein format, il est compatible avec les capteurs APS-C plus petits (le champ visuel proposé étant proche d’un 68 mm).

Pour les habitués de l’Autofocus, il conviendra de passer son chemin, car il s’agit d’un objectif manuel. Son diaphragme à 9 lamelles devrait faire merveille côté bokeh (annoncé comme étant un bokeh lisse ?!).

4 joints
4 joints pour garantir une étanchéité
formule optique
formule optique

 

Sa construction reprend la ligne Dragonfly apparue avec le modèle 150 mm. Elle offre une protection contre la poussière et l’humidité. On notera que les indications sur le fût (en métal) sont gravées. D’après les photos fournies par IRIX, les lignes semblent épurées. Si sa construction est similaire au modèle 150mm, alors elle devrait être excellente et soignée.

On notera que la bague de mise au point semble large (3 cm environ sans doute). Suffisante en tout cas pour que les grandes mains ne ressentent pas de gêne particulière. Son angle de rotation est très grand puisque la course est de 140°. De quoi régler la MAP très précisément. Mais c’est peut-être aussi un signe que la précision sera complexe à atteindre.

Cerise sur le gâteau, un bouton « lock » est présent, sur le devant de l’objectif. Sur les photos, cela ressemble à un bouton rotatif autour de l’objectif. Il permet de verrouiller la MAP quand elle est effectuée. Une fonctionnalité utile qui devrait inspirer les autres constructeurs.

Caractéristiques techniques (cliquer pour voir)
IRIXIRIX 45 mm f/1. DragonflyMonture Pentax KA
LentillesTraitement Neutrino coating des lentilles
Focale45 mm
Equivalent 35mm sur un APS-C68 mm environ
Angle de vueFF : 51.4°
APS-C : 34,26° environ
Ouverture maximalef/1.4
Ouverture minimalef/22
Diaphragme9 lamelles arrondies
Diaphragme contrôlé par le boitier
Lentilles11 éléments
Groupes9 groupes
Distance minimale de mise au point0,40 m
Mise au pointMise au point manuelle
Mouvement de la lentille arrière
Stabilisation OptiqueNon
(stabilisation mécanique sur le boitier)
QuickShiftNon
MoteurManuel
Autres
Diamètre filtre77 mm
TropicaliséOui (4 joints)
Poids905 gr
(NC avec le pare soleil)
Dimensions105 mm x 87 mm
AccessoiresBouchons avant et arrière, Pare-soleil ILH-45, Etui rigide
Compatible FFConçu pour le FF
Compatible APS-C
D’un point de vue technique

Sur le papier, cet objectif promet beaucoup. Mais sans l’avoir en main, difficile de se prononcer. Et nous ne sommes pas certains de pouvoir un jour le tester. Nous avons contacté à de nombreuses reprises la société en charge de la commercialisation des IRIX en Europe. Malgré des promesses lors des salons de la photo, aucune suite n’a été donnée. À moins que l’un d’entre nous l’achète ou qu’un lecteur en possession de cet objectif accepte de nous le prêter…

IRIX 45
IRIX 45 sans pare-soleil

 

Côté concurrence, il se heurte directement au FA 43. Ce dernier est plus ancien en termes de conception et est un peu plus fermé (f/1.9), soit presque 1 diaph en plus. Mais il est plus léger, autofocus… et à peine plus cher.

L’IRIX 45 mm f/1.4 Dragonfly est disponible dès maintenant auprès de certains revendeurs pour le tarif « modique » de 715 €. Un peu excessif peut-être pour un objectif sans autofocus.

 

  • stephane
    16 avril 2020 at 21 h 17 min

    En attendant votre test. Le site ephotozine la tester est le trouve excellent est d’après eux le prix serait de 715 €

    • F.
      17 avril 2020 at 8 h 01 min

      C’est le tarif que nous avons annoncé à la fin de l’article.
      Cet objectif est peut-être bon ou excellent mais nous n’en savons rien. Aucun test envisagé à court ou moyen terme.

  • CYv
    19 avril 2020 at 10 h 36 min

    Pour un Pentaxiste cela peut être un bon choix si la qualité optique de cet objectif taquine le DFA 50mm f/1,4.
    Personnellement j’ai le plaisir d’avoir les 11 et 15mm IRIX. Sur le terrain je trouve que ce sont de très bons objectifs.
    Quand sera-t-il du 45mm f/1.4 ???

    • F.
      19 avril 2020 at 17 h 03 min

      En terme de focale, il est plus proche du FA 43 que du DFA 50. C’est donc le premier qui serait plutôt sa cible. Même si effectivement, ceux qui pensent acheter le DFA 50 peuvent songer à cette optique, moins cher. Mais Manuel.
      Quant à savoir s’il est bon, à moins qu’un lecteur nous le prête, je crains que nous fassions jamais son test.

  • Lénaïck
    19 avril 2020 at 16 h 21 min

    Je ne me vois pas abandonner mon 43mm limited pour une focale manuelle, même plus lumineuse d’un demi diaph… l’expérience du 85mm samyang ,qui n’a jamais supplanté mon 77mm à l’usage, parle…

    Mais bon s’agissant visiblement selon certains du vilain petit canard de la séries, certains tenteront peut être le coup. On est aussi sur une focale pas très éloignée du DFA * 50mm et un prix un peu trop approchant…

    • F.
      19 avril 2020 at 17 h 09 min

      Ce nouvel IRIX devra être envisagé pour tout achat dans cette gamme de focale. Surtout qu’il existe un écart de tarif très significatif (presque 500€) entre le DFA 50 et cet IRIX 45. L’écart est beaucoup plus faible avec le FA 43.

  • lignesbois
    21 avril 2020 at 23 h 03 min

    Si l’on veut comparer le FA 43 Limited et l’Irix 45 sur le papier :

    Irix 45 :
    +
    * plus lumineux (1.4)
    * traitement supposé plus performant (Neutrino coating plus récent)
    * 4 joints d’étanchéité
    * le symbole en « pente » de la bague de blocage de la mise au point suggère qu’elle pourrait également permettre l’ajustement de la fluidité de rotation de la bague de mise au point (plus ou moins de fermeté)

    * poids / volume conséquents
    * mise au point manuelle pas toujours facile sur les dépolis des numériques (heureusement que les boitiers Pentax ont l’aide à la mise au point)
    * Pas de bague de diaphragme pour ceux qui auraient espéré pouvoir l’utiliser sur les argentiques : il faut un boitier disposant d’une molette pour le réglage de l’ouverture, ou utiliser la priorité vitesse… quand le boitier le permet. Ce qui réduit pas mal les boitiers argentiques pleinement compatibles. Sans ça c’est pleine ouverture permanente

    FA 43 Limited :
    +
    * léger et compact
    * autofocus
    * présence d’une bague de diaphragme (compatibilité totale avec tous les boitiers en monture K, dès les premières génération argentiques)

    * la conception commence à dater (une mise à jour avec un traitement HD des lentilles serait bienvenue)
    * pas de joints d’étanchéité (quand tous les boitiers en monture K de la marque sont désormais tropicalisés depuis quelques années maintenant)
    * moins lumineux (1.9, soit presque un diaph de moins)

    Irix est l’une des quelques marques à continuer de proposer des nouveautés en monture K, c’est appréciable.
    La firme semblait de plus se concentrer sur des « niches » spécifiques jusqu’à présent, pas ou plus forcément très exploitées par les autres : des focales fixes en UGA, la macro en focale supérieure à 100/105mm (Sigma a arrêté le 180, on attendra probablement longtemps un successeur au FA* 200 macro)
    Les prix sont plutôt haut de gamme mais la qualité optique (pour les produits analogues) semble supérieure à celle de Samyang qui est plus accessible financièrement…
    Grace à ces quelques opticiens tiers qui continuent à penser aux pentaxistes, chacun devrait trouver son bonheur