[29/06/2018] Objectifs Pentax à venir

nb : l’image d’en-tête est une capture écran du site Ricoh Imaging Japon, réalisée ce matin, faute incluse

 

Ricoh Imaging a mis à jour, ce 29 juin, la roadmap des objectifs. Ce que l’on peut y apprendre ? Pas grand-chose à vrai dire, hormis le fait que deux ans après la sortie du premier FF numérique de la marque, des objectifs pleinement compatibles réçents ont du mal à être disponibles sur le marché.

 

DFA D FA★ 50/1.4

Bonne nouvelle après une très grosse année d’attente, le Pentax D FA★50/1.4 HD SDM AW va enfin être en vente à compter du 20 juillet prochain. Cet objectif de toute dernière génération dispose des techniques récentes en matière de conception, dont l’Aero Bright II pour le traitement de la lentille extérieure et un tout nouveau moteur SDM.

 

Mais c’est tout ce que les utilisateurs auront à se mettre sous la dent en 2018. C’est peu, trop peu pour arriver à convaincre les potentiels acheteurs.

Par contre, il est évident que nous n’avons aucun doute sur la qualité de cet objectif, prochainement en test.

 

L’avenir pour les DFA ?

Ricoh Imaging propose une mise à jour de sa roadmap pour 2019 et plus tard. Évidemment, sans aucune date précise. Juste quelques indications de manière à encore faire patienter.

 

Même si on le savait déjà, le DFA 70-200/4 ne sera pas en version ★ malheureusement et ne sortira au mieux qu’à l’été 2019. Le DFA ★ 85/1.4 est prévu pour 2019 (si ce n’est plus tard), sans période précise. Ce qui est long pour un objectif attendu aussi bien par les photographes de studio que de rue. Même situation pour un DFA 35mm ou un DFA 20mm, deux focales fixes en attente par les pentaxistes.

On ne peut qu’être déçu par ce manque de réactivité de la part de Ricoh Imaging, alors que chez les autres marques, des objectifs sortent régulièrement.

 

Côté DA

 

Ce n’est pas brillant non plus. Le DA ★ 11-28 prévu initialement cet été est repoussé en 2019 ! Sans raison réelle comme vous pourrez le lire dans le communiqué officiel. À part ça ? Rien d’autre.

 

À l’instar de 2017, l’année 2018 s’annonce maigre, très maigre, trop même. Avec seulement 1 boîtier FF et 1 objectif, il n’y a pas de quoi soulever l’enthousiasme. Reste le remplaçant du K-3 II, en espérant qu’il arrivera avant la fin de l’année 2019.

 

Iconographie : © Ricoh Imaging

  • Grosbill01
    30 juin 2018 at 1 h 51 min

    Etant le seul objectif de 2018, il y aura une grosse attente sur les qualités du D-FA* 50. Si cela se confirme, ce sera la promesse que les prochaines « star » soient du même niveau de qualité … et cela aidera à faire passer la pilule quant au rythme anémique de la conception/production Pentax.

    Cependant, il reste encore l’espoir d’une sortie en 2019 de versions réactualisées des anciens DA*. Les rumeurs évoquaient pour commencer le 16-50.

    • F.
      30 juin 2018 at 7 h 50 min

      Ce DFA 50/1.4 semble être de grande qualité. Nous le confirmerons (ou l’infirmerons) à sa sortie. Mais même en cas d’excellence, cela ne peut compenser le manque criant pour les objectifs « essentiels » (à savoir les 20, 35 et 85mm). Je ne parle même pas des objectifs « secondaires » (15, 24-120/4, 135, 50-300 pas cher, 150 Macro, etc.).
      Quand aux versions réactualisés des 16-50 et 50-135, je dirais plutôt 2020 …ou later !

      • Grosbill01
        30 juin 2018 at 21 h 12 min

        La situation n’est pas si catastrophique.
        Sont encore produits des 15 et 35 de qualité, même si ce ne sont pas des Pentax.
        Et sont inscrits sur la roadmap un 85 et à priori un 20 et un 35.

        En 2019, nous sommes sûrs de pouvoir disposer d’une triplette fixe de qualité (35, 50 et 85, le 35 étant le Art en attendant l’arrivée du 35 Pentax).
        Pour ma part, ce sera dès 2018 car j’ai déjà les Sigma 35 et 85 🙂
        Quant au 135, ce sera le dernier objectif qu’il me manquera … et je suis persuadé qu’il n’arrivera jamais. Néanmoins, j’ai pu m’en passé jusqu’ici.

        Reste effectivement qu’il manque une lignée alternative de zooms f/4 abordables. Toutefois l’inscription du 70-200 F4 sur la roadmap est déjà un pas dans le bon sens.

        • F.
          30 juin 2018 at 23 h 05 min

          La situation n’est pas catastrophique, juste désormais mal engagée. Au vu de l’expérience récente, on se rend compte que les objectifs sont sans cesse remis à plus tard. Le DFA * 50/1.4 a été « présenté » en janvier 2017 et il sort en juillet 2018. Peut-on croire des « summer » 2019 ? Potentiellement, le DFA * 85/1.4 pourrait voir le jour qu’en 2020 ou 2021. Idem pour les autres objectifs. Or, pour faire le photo, il faut certes un boitier mais aussi de bons objectifs.
          Le Sigma 85 n’est plus en vente, il est donc très compliqué d’en trouver de neuf sur le marché. Typiquement sur cette focale en particulier, c’est problématique. Mais sur le 35 aussi. Et un UGA itou. Quand aux autres marques (Samyang ou Venus Optic), les objectifs sont manuels et ne conviendront pas à tous (personnellement, j’ai testé un 85 manuel et pour faire de la photo de rue, c’est mort).

          Il n’empêche que, bien que désabusé, je reste un fervent supporter de Pentax. Et j’ai hâte d’avoir et/ou essayer les futurs objectifs.

  • MGI
    6 juillet 2018 at 12 h 40 min

    Concernant la nouvelle politique de Ricoh, atteint par le syndrome de la folie des grandeurs, un rappel de ce que l’on enseigne toujours dans les écoles de commerce !

    Pour qu’un produit se vende, il faut mais il ne suffit pas:

    – qu’il soit connu (notoriété de la marque) et fasse envie (iPhone par ex),
    – qu’il puisse être acheté par le plus grand nombre (pas un 50 mm d’un kilo à ce prix),
    – qu’il soit visible et disponible dans le maximum de points de vente (pas vraiment le cas de Pentax)

    Quant à la photo de rue que je pratique essentiellement, je ne vois aucun intérêt à se trimballer un gros et lourd ensemble tel K-1 plus HD Pentax-D FA (STAR) 50 mm f/1,4 SDM AW ?
    J’y arrive très bien avec de vieux objectifs en prenant le KP et M 50 1,7 ou 135 3,5 ou mieux encore avec le K-s 1 muni de la loupe de visée spécifique à la marque !

    Des générations de photographes célèbres y sont parvenus avec succès bien avant moi, donc…

    • F.
      7 juillet 2018 at 10 h 51 min

      C’est votre opinion.

  • Pierre Philippe
    8 juillet 2018 at 11 h 38 min

    Bonjour.

    Je suis en Ricoh et en Pentax depuis très longtemps ( KR5, KR10, XR1, KX, MX, Super A, P30 …et maintenant K5II, K5IIs, K3 et K1) Cette énumération ! pas pour faire étalage mais pour signifier mon attachement à Pentax.
    J’ai hésité longtemps avant d’acheter le K1 I, la raison était que je n’achète rien qui vient juste de sortir car je ne veux pas payer pour servir de testeur essuyant les plâtres de la nouveauté, la seconde étant le manque de focales fixes 24*36 mais j’ai pensé naïvement que Pentax serai réactif. Mon attachement à Pentax m’a fait franchir le pas pour le K1 en kit avec le zoom 28-105. Achat que je ne regrette pas concernant le boîtier.

    Sur ma lancée j’ai acheté d’occasion un Fa 135 f:2,8, un FA 35 f:2, le Zoom DFA 24-70 f:2,8 et le sigma 150-500 DG APO HSM. J’utilise aussi les DA limited compatibles et le sigma 70-200 f:2 macro Hsm Ex … ainsi que le DFA macro 100 WR. Cet étalage n’a pour but que d’expliquer que j’ai investi au fil des ans dans Pentax.
    Donc à priori je devrais être satisfait. (je ne parle pas des objectifs manuels)

    Je ne le suis pas. Il me manque cruellement un 20 mm f:? et un objectif à portrait (85 mm ou 100 mm). Ricoh ne semble pas pressé de les sortir. Il y a bien un FA 20-35 f:4 qui existe quelque part, mais je ne le trouve pas et il est hors de question que j’achète le monstrueux DFA 15-35. Le DA 70 mm limited, bien que compatible est trop mou sur mon k1 et de toute façon il manque au minimum 15 mm de focale. Le DFA 100 macro bien que très bon, reste un objectif macro.

    De plus, je fais beaucoup de paysages en montagne aves des dénivellés importants ou le poids peut vite devenir gênant je trouve donc illogique de tomber dans la mode des objectifs trop lourds. Les boitiers sont orientés AW ou WR fait pour l’extérieur. Je ne comprends pas les choix de Pentax.

    Après la sortie des 3 zooms pros, Je ne comprends pas que la série « limited » n’est pas encore était réactualisé pour le K1 en version AW ou WR. C’est pour moi une vrai erreur.

    Pour le moment je reste satisfait grâce à mon ancien matériel, mais je suis de plus en plus déçu des choix de Pentax et inquiet pour l’avenir.

    En effet les années passent, et je me demande si je vais attendre encore longtemps les optiques fixes dont j’ai besoin. Peut-être devrais-je accepter d’aller voir ailleurs avec d’autres compromis mais avec les optiques fixes dont j’ai besoin et envie, je ne suis pas éternel. Je trouve aberrant de prendre plus de plaisir à utiliser les boitiers Aps-c grâce aux « limited » qu’avec le K1. (je parle bien de plaisir)

    Cordialement

  • Lénaïck
    16 juillet 2018 at 17 h 25 min

    La Roadmap est faible, si on veut mais enfin, avec mes moyens limités d’amateur et du temps passé à rechercher et revendre des occasions (à commencer par mes objectifs strictement APS-C), en quelques mois après l’achat du K-1 j’ai pu réinvestir toutes mes focales perdues lors du passage APS-C à FF, d’abord avec d’anciens objectifs M42, K, puis des F, FA, DA compatibles FF… Très clairement je couvre le 15mm + tout de 20 à 500mm, et à F/2.8 jusque 200mm (et moins là où j’ai des focales fixes sur le même range que mes zoom).

    Parce que oui, investir dans un seul objectif D FA ou D FA* l’année même de l’achat d’un boîtier FF, ce n’est pas dans les possibilités de tout le monde, et Pentax se planterait en supposant que quiconque a trouvé de quoi s’acheter un boîtier FF va dépenser dans la foulée 5 fois son prix en cailloux pour ne pas se sentir bloqué en usages.

    Donc on peut regretter le faible rythme de sortie, c’est du choix en moins, mais chez Pentax, des décennies d’objectifs nous tendent les bras, et la qualité existe pour tous les usages. Certains valent encore cher en seconde ou troisième main, d’autres coûtent une paille. Se plaindre du manque de choix parmi les objectifs de conception ultra-moderne, de ma fenêtre d’amateur, c’est un problème de riches tant il existe des alternatives. Ce qui est inquiétant c’est plutôt la stratégie de Pentax, peu d’actualité et uniquement dans le haut du panier, la marque ne va pas attirer facilement de nouveaux amateurs si elle ne fait plus l’actualité auprès du grand public comme avec le K10D en son temps.

    Pour ceux que ça intéresse mes objectifs sont présentés sur mon blog https://lenaick.wordpress.com/