Il y a quelques mois, en octobre 2015, PentaxKlub vous a présenté un test de terrain du Pentax DA300mm f/4, réalisé avec un boîtier K-3 et un boîtier K-5.

A l’époque, on s’interrogeait encore un peu sur la compatibilité de ce téléobjectif avec le boîtier 24×36 qui devait être mis sur le marché, le K-1. Pentax affirmait alors que ce DA* serait compatible. Qu’en est-il réellement ? Nous avons voulu le vérifier sur le terrain et c’est l’objet de ce test.

 

 

Présentation de l’objectif DA* 300mm

Apparu en 2008 cet objectif appartient à la série DA*, ce qui signifie qu’il fait partie des objectifs « haut de gamme » de la marque. Il a été conçu pour l’APS-C puisqu’à l’époque Pentax ne disposait pas de boîtier 24×36 dit « FF ».

Sa réalisation est superbe, sa finition également. Il est relativement lourd et d’une taille respectable. Son ouverture maximale de 4 en fait un objectif lumineux, bon compromis entre les « monstres » ouvrant à 2,8 et les télés compacts, dont l’ouverture de 4,5 oblige régulièrement à monter en ISOs. A cette focale, cette manière de procéder a des conséquences très négatives sur la qualité des images.

 

 

Principales caractéristiques techniques

PENTAXPENTAX 300mm F4 ED (IF) SDM
(Gamme DA*)
Monture Pentax KAF2
Lentilles
Focale300mm
(environ 460 mm en format 24x36)
Equivalent 35mm sur un APS-C465mm
Angle de vue5,4° (avec un reflex APS-C numérique PENTAX)
Ouverture maximalef/4
Ouverture minimalef/32
DiaphragmeAutomatique (pas de bague)
Nombre de lamelles du diaphragme9
Lentilles8
Groupes6
Distance minimale de mise au point1,4 m
Grossissement maximum0,24 X
QuickShiftOui
MoteurSDM
Autres
Diamètre de filtre77 mm (non rotatif)
TropicaliséOui
Poids 1243gr sans ses bouchons AV et AR mais avec pare-soleil et collier de pied
1153gr sans ses bouchons et sans pare-soleil mais avec collier de pied
1070gr sans bouchons, sans pare-soleil et sans collier de pied
DimensionsDiamètre : 83 mm
Longueur : 184 mm
AccessoiresObjectif – Manuel – Garantie – Etui – Collier de pied – Pare-soleil (avec fenêtre pour manipulation de filtre)
DiversOptique SP (Super Protect) tropicalisée, résistante à l’eau et à la poussière
Système débrayable de mise au point "Quick-Shift" (permet à l'utilisateur d'affiner la mise au point manuellement après mémorisation sans avoir à débrayer l’autofocus)
Motorisation SDM : fonctionnement silencieux et grande rapidité d'exécution
Compatible FFSupposée au moment du test sur APS-C
Confirmée après test sur FF

 

 

Prise en main

Monté sur le K-1, l’ensemble n’est pas des plus légers : 1010g pour le K-1 et 1243g pour le DA* 300 avec ses accessoires, mais sans ses bouchons. Malgré ce poids total de 2253g, la prise en main de cette configuration reste aisée tant qu’on n’a pas à la transporter toute une journée autour du cou. Sinon, vos cervicales ne vous remercieront pas !

Nous ne pouvons que confirmer, sur boîtier FF, les excellentes impressions dégagées lors du test sur APS-C.

Par ailleurs, la mise au point (par motorisation SDM) est silencieuse et assez rapide. Sur un fond peu structuré, il arrive parfois que l’AF hésite un peu. La bague de MAP, très large, est confortable. Cet objectif est équipé du système « Quick Shift », qui permet l’ajustement manuel de la MAP sans débrayer l’AF.

Il est livré avec un support de pied et un pare-soleil comportant une fenêtre pour la manipulation de filtres (polarisant par exemple). Le porte-filtre est non rotatif, c’est-à-dire indépendant de la mise au point.

L’utilisation à main levée est parfaitement possible et agréable. Le système de stabilisation du boîtier (SR, pour « Shake Reduction ») permet de gagner 3 crans en extérieur avec une luminosité moyenne.

 

 

D’un point de vue technique

Rappel : PENtaxKlub ne disposant pas de laboratoire, nos tests ne sont pas mesurés par des outils. Nous souhaitons apporter un point de vue utilisateur et essentiellement photographique. Nos commentaires et note technique sont donc le fruit d’une analyse visuelle.

 

Aberrations chromatiques, distorsion, netteté, flare et bokeh

Sur un FF

Les aberrations chromatiques sont quasi inexistantes en utilisation normale, sauf dans certaines conditions d’image à fort contraste. Dans ce cas, il arrive qu’on distingue quelques légères franges violettes à f/4. Elles disparaissent dès f/5.6. La distorsion est inexistante dès la pleine ouverture (F/4).

Aucun vignetage n’a été relevé, même à pleine ouverture, ce qui est exceptionnel s’agissant avant tout d’un objectif DA conçu donc pour l’APS-C. A ce propos, on notera que les tests de laboratoire effectués par d’autres sites confirment cette impression : vignetage et distorsion négligeables, aberrations chromatiques très bien contrôlées.

La netteté est excellente à toutes les ouvertures, avec un pic à f/5.6 et f/8. Mais les images prises à f/16 restent très exploitables malgré une légère dégradation. Quant au contraste, il est lui aussi excellent, surtout dans de bonnes conditions de lumière. L’un comme l’autre sont parmi les meilleurs qu’il nous ait été donné de voir.

On n’a pas constaté de flare sur les images prises. Toutefois, PentaxKlub recommande encore une fois l’utilisation du pare-soleil en toutes conditions de prise de vue.

La distorsion reste invisible. Aucune intervention ne sera donc nécessaire sur ce point lors du développement.

 

Quant au bokeh, il est typique de ce genre de téléobjectif : bien fondu et uniforme à pleine ouverture, à peine plus « nerveux » en fermant.

Bokeh FFBokeh APS_C
DA*300mm - Bokeh en mode FF à f/11

DA*300mm - Bokeh en mode FF à f/11

DA*300mm - Bokeh en mode APS-C à f/11

DA*300mm - Bokeh en mode APS-C à f/11

 

Le chromatisme est très agréable, comme il est de tradition chez Pentax. Les nuances de couleurs sont très délicates.

Enfin, les images sont très bonnes dès la pleine ouverture.

 

 

Sur un APS-C

Les indications relevées lors du test sur APS-C indiqué ci-dessus gardent, évidemment, toute leur valeur.

 

 

Comportement du DA*300mm en mode APS-C sur un FF

On n’a pas relevé de différence de comportement entre les deux modes de prise de vue.

 

 

Images

Toutes les photos ci-dessous ont seulement été redimensionnées et un filigrane y a été apposé. Elles ont été prises en RAW (DNG), par temps nuageux et n’ont pas été retouchées. 

 

 
f/4
DA* 300mm Mode FF sur FF - f/4

DA* 300mm Mode FF sur FF - f/4

DA* 300mm Mode FF sur FF - f/4 - Détail

DA* 300mm Mode FF sur FF - f/4 - Détail

f/5.6
DA* 300mm Mode FF sur FF - f/5.6

DA* 300mm Mode FF sur FF - f/5.6

DA* 300mm Mode FF sur FF - f/5.6 - Détail

DA* 300mm Mode FF sur FF - f/5.6 - Détail

f/8
DA* 300mm Mode FF sur FF - f/8

DA* 300mm Mode FF sur FF - f/8

DA* 300mm Mode FF sur FF - f/8 - Détail

DA* 300mm Mode FF sur FF - f/8 - Détail

f/11
DA* 300mm Mode FF sur FF - f/11

DA* 300mm Mode FF sur FF - f/11

DA* 300mm Mode FF sur FF - f/11 - Détail

DA* 300mm Mode FF sur FF - f/11 - Détail

f/16
DA* 300mm Mode FF sur FF - f/16

DA* 300mm Mode FF sur FF - f/16

DA* 300mm Mode FF sur FF - f/16 - Détail

DA* 300mm Mode FF sur FF - f/16 - Détail

 
 
f/4
DA* 300mm Mode APS-C sur FF - f/4

DA* 300mm Mode APS-C sur FF - f/4

DA* 300mm Mode APS-C sur FF - f/4 - Détail

DA* 300mm Mode APS-C sur FF - f/4 - Détail

f/5.6
DA* 300mm Mode APS-C sur FF - f/5.6

DA* 300mm Mode APS-C sur FF - f/5.6

DA* 300mm Mode APS-C sur FF - f/5.6 - Détail

DA* 300mm Mode APS-C sur FF - f/5.6 - Détail

f/8
DA* 300mm Mode APS-C sur FF - f/8

DA* 300mm Mode APS-C sur FF - f/8

DA* 300mm Mode APS-C sur FF - f/8 - Détail

DA* 300mm Mode APS-C sur FF - f/8 - Détail

f/11
DA* 300mm Mode APS-C sur FF - f/11

DA* 300mm Mode APS-C sur FF - f/11

DA* 300mm Mode APS-C sur FF - f/11 - Détail

DA* 300mm Mode APS-C sur FF - f/11 - Détail

f/16
DA* 300mm Mode APS-C sur FF - f/16

DA* 300mm Mode APS-C sur FF - f/16

DA* 300mm Mode APS-C sur FF - f/16 - Détail

DA* 300mm Mode APS-C sur FF - f/16 - Détail

 

 

 

Tarif et concurrence

On ne peut que reprendre les mêmes conclusions que lors du test sur APS-C. Actuellement, le Pentax DA* 300mm n’a pas de concurrence dans les focales fixes. Sigma produit un 300mm en monture K, mais ouvrant à f/2,8 : un très bel objet parfois qualifié « d’enclume », d’un poids de 2,4kg et d’un prix avoisinant les 3 000 € (à ce prix, le polarisant circulaire est offert), soit 2,3 fois plus cher que le Pentax. La clientèle visée n’est probablement pas la même, l’utilisation non plus.

Toutefois, cet objectif a déjà 7 ans d’existence et pourrait être concurrencé, sur cette focale, par certains zooms de dernière génération, et notamment le Pentax D-FA 150-450mm. Ce dernier, de conception plus moderne et avec des traitements de surface améliorés apporte un surcroît de souplesse. Mais il est nettement plus cher.

 

 

Conclusion

Les Plus

  • Qualité de fabrication
  • Silence de fonctionnement
  • Maniabilité
  • Qualité des images obtenues.
  • Résolution et contraste de haut niveau

 

Les moins

  • Poids (avec le K-1)
  • Vitesse de la MAP (SDM), mais c’est très relatif en utilisation courante.

 

Utilisations recommandées

  • Photo de certains sports (sauf les sports mécaniques), chasse animalière principalement en affût (mais billebaude courte possible), proxi-photo.

 

Note

95/100

(Notation 2018)

 

Appréciation PENtax Klub

Note : 5/5

 

 

 

Galerie

 

Course au sommet

Course au sommet

 

Prêt à décoller

Prêt à décoller

 

Le printemps (en mode APS-C)

Le printemps (en mode APS-C)

 

Le printemps (en mode FF)

Le printemps (en mode FF)

 

Sa Majesté..

Sa Majesté..

 

Crédit photo : Micaz – Cliquez sur les images pour les agrandir.