Noël approche, c’est le moment de faire des cadeaux. Nous avons décidé de vous faire un cadeau original : faire la connaissance d’un photographe étonnant : le russe Vadim Trunov (prononcer Trounov).

Il est né en 1985, est ingénieur en technologie médicale… et photographe.

Vadim Trunov

Vadim Trunov

 

 

Autodidacte, passionné de macrophotographie et de photographie animale, il a gagné plusieurs concours photo fédéraux de Russie à partir de 2011 et s’est rendu célèbre hors de Russie par ses photos d’écureuils et autres rongeurs.

Petit mulot tenant son trésor.

Petit mulot tenant son trésor.

 

 

Sa pratique de la macrophotographie n’est pas de tendance entomologique, mais plutôt esthétique, voire poétique, avec un travail de la lumière et des couleurs très soigné.

Fourmi tentant un gué

Fourmi tentant un gué

 

Baiser d'escargot

Baiser d’escargot

 

 

Pour les rongeurs, Vadim Trunov a développé une pratique assez particulière : il installe en forêt, des objets qui vont attirer la curiosité de petits rongeurs curieux. Les écureuils et les surmulots sont des petites bêtes curieuses. Trunov n’a qu’à s’armer de patience et attendre leur venue. Puis, à environ 5 mètres de distance, il les photographie dans leurs jeux avec les objets installés et ce qu’il peut leur donner pour faire durer le plaisir… et la prise de vue.

Le résultat est saisissant.

 

Ecureuil s'emparant d'une boule de neige (le buste d'un bonhomme de neige)

Écureuil s’emparant d’une boule de neige (le buste d’un bonhomme de neige)

 

Ecureuils jouant avec une boule de neige

Écureuils jouant avec une boule de neige

 

Ecureuils jouant au basket avec une noix

Écureuils jouant au basket avec une noix

 

 

Il a déclaré en 2013 dans une interview qu’il voulait montrer la similitude qui peut exister entre ces joyeux animaux et l’homme. Certaines de ses photos, particulièrement celles des insectes suggèrent des mises en scène, pour les éclairages c’est évident, certains insectes ont dû être posés dans le décor, mais peu importe, le résultat est là. Dans cette interview Vadim Turnov donne des précisions sur les paramètres techniques et les éclairages utilisés selon la vitesse de déplacement de « ses modèles » qui indique que les petites bêtes sont bien vivantes. Cela donne une idée du travail que représentent ces photos.

En Russie les endroits où pratiquer la macro peuvent être à portée de main. Pour Vadim c’est son jardin, la forêt toute proche, ou les champs. Pour les animaux ce n’est pas beaucoup plus loin, mais demande beaucoup plus de temps, des mois, voire des années. Quand on voit ses clichés, on veut bien le croire.

Vadim Trunov pratique aussi la photo de paysage.

Matin de novembre

Matin de novembre

 

 

Si vous voulez vous faire très plaisir, allez sur le site https://500px.com/vadimtrunov

Joyeux Noël !