Il vaut mieux préparer sa profondeur de champ au moment de la prise de vue. Elle sera plus harmonieuse, plus belle, moins trafiquée. Mais, si on s’est trompé, il est possible donner un effet de profondeur de champ à une photo, en post-production, grâce à de nombreux logiciels. Uniquement pour donner une faible profondeur de champ car il est impossible (pour le moment) de recréer ce qui n’existe presque plus.

Après le tutoriel consacré à sa réalisation sur Lightroom, voici son pendant pour Photoshop. Le but est donc d’utiliser certains outils de ce logiciel pour donner une impression de faible profondeur de champ à une photo. Mais voilà, sur Photoshop, il existe de multiples façons et de multiples outils permettant de « fabriquer » du flou en Post-Traitement.

Les différents filtres pour le flou (menu Filtre)

Les différents filtres pour le flou (menu Filtre)

 

Ce tutoriel n’a pas comme prétention de les recenser tous. Il va plutôt vous proposer une technique de travail, afin de vous permettre d’avancer ensuite par vous même, en explorant les autres possibilités. N’oubliez pas également que Photoshop a une immense qualité, celle de pouvoir travailler avec des calques. Cela a comme avantage de ne pas effectuer les corrections directement sur l’image. À utiliser donc pour pouvoir préserver toutes vos chances d’un retour arrière.

Comme à chaque fois que l’on travaillera sous Photoshop, n’oubliez pas que si votre image est au format JPEG à l’origine, il conviendra de travailler sur une copie.

 

Requis : Ce tutoriel nécessite de connaître le fonctionnement basique de Photoshop

Difficulté : moyenne

 

Photo de départ

 

Etape 1

À l’aide de l’outil « Lasso », détourer la partie que vous souhaitez conserver nette. Vous pouvez utiliser en premier le Lasso magnétique pour avoir les contours de base et affiner ensuite avec l’outil Lasso normal (les touches Alt et Shift permettant d’ajouter ou d’enlever des parties à la sélection initiale).

les 3 options de l’outil Lasso

 

Vous pouvez également faire une découpe plus large, solution préférée dans ce tutoriel. Le personnage central est ici découpé avec une large bande autour de lui.

Découpe large

Découpe large

 

 

Etape 2

Cliquez dans la zone de sélection et choisissez l’option « Calque par Copier ».

Clic droit sur la sélection

Clic droit sur la sélection

 

 

Etape 3

Sélectionner le calque arrière-plan puis, dans le menu Filtre, choisissez un filtre de flou. Comme vous pouvez le constater, l’offre est riche. Et je ne pourrais que vous conseiller de les tester, afin de choisir celui qui conviendra le mieux… à la photo et ce que vous souhaitez en faire !

Ici, c’est le filtre « Flou de profondeur de champ » qui a été choisi. Avec le curseur, vous pourrez influer sur le flou engendré.

Flou de profondeur de champ et son curseur

Flou de profondeur de champ et son curseur

 

Après avoir obtenu l’effet souhaité, il suffit de valider pour obtenir le résultat.

Photo floue. Seul le calque de fond est visible

Photo floue. Ici, seul le calque de fond est visible (le calque avec le personnage net étant masqué).

 

Etape 4
Cliquer sur l'oeil permet de rendre visible ou inviolé un calque

Cliquer sur l’œil permet de rendre visible ou inviolé un calque

 

En rendant le calque « net » visible, on obtient une superposition peu agréable à l’œil.

Calque net et calque flou sont bien visibles

Calque net et calque flou sont bien visibles

 

Etape 5

Il s’agit maintenant de rendre la transition entre les 2 calques plus douce, plus agréable à la vue.

Pour cela, il faudra créer un masque de fusion sur le calque net. Le principe du calque de fusion est de pouvoir, à l’aide d’un pinceau, faire apparaître les éléments du calque qui se trouve en dessous. Dans notre cas, cela fera apparaître le calque flou.

Création d'un masque de fusion

Création d’un masque de fusion

 

Pour créer le masque de fusion, il faut sélectionner le calque qui verra ses éléments disparaître, puis cliquer sur l’icône d’ajout d’un masque de fusion.

 

Choisir un pinceau, son diamètre et son intensité

Choisir un pinceau, son diamètre (épaisseur) et son intensité

 

Puis utiliser un pinceau, d’un diamètre moyen (en fonction de la « bande » nette à rendre floue) et l’intensité du pinceau (entre 15 et 50%). Puis, passez le pinceau sur la partie nette. Doucement, afin de faire disparaître de manière harmonieuse la zone nette. En repassant plusieurs fois sur certaines parties, on pourra faire disparaître la transition brutale et obtenir un bel effet. Plus vous approcherez de la zone à garder nette, plus il faudra baisser l’intensité et la taille du pinceau.

 

Résultat final
pentaxklub_photoshop_

résultat

 

Il vous faudra sans doute plusieurs essais avant de parvenir à un résultat correct et intéressant. Mais c’est tout à fait à la portée de chacun, en faisant preuve de patience et de précision.

crédit photo : fyve – tutoriel réalisé avec Photoshop CC