Quoi faire quand on est confiné ? – 1

Quoi faire quand on est confiné ? Cette question est d’une actualité incontournable. Elle mériterait même d’être traduite dans une quinzaine de langues, pour s’en tenir seulement aux principales langues d’Europe. Il y a, à cette question, plusieurs réponses possibles. Voyons donc l’une d’entre elles.

Quoi faire quand on est confiné ? Le traitement des photos en attente

Nous avons tous des photos en attente de Post-Traitements (voir article ici). Soit parce que nous faisons partie de ceux qui, par choix ne post-traitent pas à chaud. Pour laisser « reposer » leurs photos afin de s’en détacher quelque peu, de prendre de la distance vis à vis d’elle et les traiter avec moins d’affect. Soit parce que vous vous êtes laissé-e déborder et que vous avez un matelas de photos en retard. Vous allez donc profiter du confinement pour rattraper ce retard. À ce stade vous avez deux choix possibles.

Choix A Editing / Post-Traitement

C’est la variante économique. Celle qui consiste à procéder d’abord à l’éditing (voir article ), que vous accompagnerez d’un étiquetage/tri. Cette opération vous permettra d’avoir plusieurs catégories de photos. Puis vous ne traiterez que la série de photos que vous aurez choisie. Cette méthode vous permet de varier les types de traitement en fonction de vos critères de formation de séries.

Editing des photos après Post-Traitement – phase 1
Recherche de photos à éditer après Post-Traitement-phase 2
Choix B Post-Traitement / Editing

C’est la variante intégrale. Vous traitez toutes vos photos d’abord et vous faites l’éditing ensuite. Cette méthode vous permettra d’obtenir, dans une même foulée, toutes vos photos traitées, donc publiables immédiatement. Mais elle conduit généralement à un traitement de type uniforme pour toutes les photos. Les deux écoles existent. Votre méthode sera de toute façon le fruit de votre choix. Celui-ci peut ne pas être systématique. Dans les deux cas, vous avez intérêt à étiqueter vos photos pour créer des classements automatiques (voir article >lien). En situation de confinement et selon sa durée, il est parfaitement possible de traiter de grandes quantités de photos. Ce n’est pas beaucoup plus pénible que le télétravail, ou des cours par Skype. Tout dépend de votre résistance à la pratique de l’écran… et la qualité de celui-ci.

Recherche de photos à éditer après Post-Traitement-phase 4
Editing des photos après Post-Traitement – phase 5 – Cette photo n’a pas été retenue

Si vous avez peu, ou pas, de photos non traitées – on dirait invendues dans le commerce – vous risquez de vous retrouver à nouveau devant le question « Quoi faire quand on est confiné ? » Devant la nécessité de trouver une autre idée pour meubler le confinement. C’est ce dont nous vous parlerons dans un prochain article.