Ce n’est pas nous qui le disons, mais Pentax !

Il convient de le reconnaître, la rentrée Pentax s’annonce frileuse pour le moment. Pas de nouveauté à l’horizon alors que les attentes sont assez nombreuses. Revenons un peu sur les attentes des pentaxistes à court terme :

  • Un boîtier pour remplacer le K-3II désormais bien vieillissant pour un reflex expert. Le K-3II étant une petite remise à niveau du K-3, le concept a donc 4 ans. Il serait plus que temps de le faire, surtout que les K-70 et KP sont souvent plus évolués ! Un comble.
  • Une évolution du K-1 (une version II) serait aussi bien accueillie. Un capteur plus récent, un mode rafale plus véloce (7i/s), l’adoption du format UHS-II et un AF plus performant sont attendus.
  • Des objectifs pour APS-C et FF. Depuis la parution des DFA en 2016, c’est le calme plat et la roadmap est comme morte. Dommage quand la concurrence fait feu de tout bois.

 

 

KP et K-1 Silver

Alors, que propose Pentax en cette rentrée ? Principalement l’arrivée du K-1 Silver qui fera plaisir à quelques privilégiés. Car, attention, seulement une soixantaine d’exemplaires seront disponible en France. Côté tarification, le K-1 Silver est presque un cadeau. Certes, le boîtier est vendu au tarif de 2 399 €, mais ce tarif inclut un grip et 2 batteries. Ce qui justifie largement l’écart avec le modèle classique.

Justement, le modèle classique est désormais disponible en kit, avec le 28-105 pour 2 499 €. Là encore, un positionnement fort quand la concurrence se montre très chère.

Mais, ce qui nous semble le plus intéressant, c’est le repositionnement tarifaire du KP. À sa sortie, un de nos regrets était le tarif jugé trop élevé alors que le positionnement du boîtier n’était pas celui d’un expert :

« Le KP, en boîtier nu uniquement, est disponible au tarif de 1 299 €. Ce boîtier mériterait un prix plus agressif, car positionné ainsi, il se met sur le segment Expert occupé par le K-3II qu’il ne remplace pas. »

 

Depuis aujourd’hui, le KP est en vente au prix de 1 099 € et 1 199 € en kit avec un 18-50. Ce qui est nettement plus réaliste et en rapport avec son positionnement. Deux interprétations peuvent être faites de cette modification :

  1. Le positionnement initial était effectivement mauvais et a fait rater des ventes. Le changement de tarif permettant alors de retrouver un marché à l’approche des fêtes de fin d’année. Car ce KP est juste très bon, surtout maintenant.
  2. Cette modification de tarif ouvre désormais la porte à un boîtier expert dans la gamme des 1 400/1 500 €, ce qui n’était pas possible jusqu’alors.

 

 

Le 645Z baisse aussi

Autre repositionnement, le 645Z qui est désormais accessible pour 5 999 €. Cette modification de tarif peut interroger. Car au précédent tarif, ce Moyen-Format était déjà très abordable. Il est possible que Pentax souhaite se montrer plus agressif sur le segment, face à la montée de la concurrence qui se situe aussi bien côté MF avec Fuji et Hasselblad que côté Reflex 24×36 aux capteurs démesurés en pixels.

L’autre hypothèse est que Pentax prépare l’arrivée d’un successeur au 645Z, avec le fameux capteur Sony 100mpx. Encore une fois, seul l’avenir le dira.

 

 

Rappel
  • K-1 Limited Silver, disponible à partir du 15 septembre 2017 

Grip Silver et 2 batteries pour 2 399 € TTC

 

  • Nouveaux kits à compter du 15 septembre 2017
PENTAX K-1 + 28-105mm f/3,5-5,6 ED DC WR2499 €
PENTAX KP + 18-50mm f/4-5,6 DC WR RE1199 €

 

  • Nouveaux prix
PENTAX KP boîtier nu1099 €
PENTAX 645 Z boîtier nu5999 €