Le salon de la photo 2015 a fermé ses portes. Vive le salon 2016 !

Les organisateurs revendiquent une fréquentation de plus de 72 000 visiteurs. Il nous a semblé toutefois que cette fréquentation était inférieure à ce chiffre et, en tous cas, en retrait par rapport au salon 2014. Est-ce vérifié dans les faits ? Nous ne le savons pas mais c’est un sentiment partagé par beaucoup.

K4MC0039APK

A l’ouverture le jeudi 5 novembre

Bien entendu, les traditionnels « aficionados » étaient là, dès l’heure d’ouverture, le jeudi 5 novembre, mais il n’y a vraiment pas eu de bousculade pour entrer. On notera que cette année, les badges d’accès étaient valables pour toute la durée de l’évènement, ce qui n’a pas empêché quelques incidents pour ceux qui ont présenté leur badge plusieurs fois en venant plusieurs jours consécutivement : dans un premier temps, l’accès a été refusé, mais quelques explications plus tard, l’entrée était acceptée ! Rien de bien grave, donc !

Plus de 190 exposants s’étaient donné rendez-vous au Parc des Expositions de la Porte de Versailles. Parmi eux, tous les grands acteurs de la photo, bien sûr, à commencer par les marques de matériel, les fabricants d’objectifs indépendants et d’accessoires en tous genres, les magazines photo, des revendeurs (FNAC, Camara, Phox et Cirque) et, bien entendu, dans un espace où il est toujours aussi difficile de se mouvoir à certains moments, la librairie.

K4MC0074APK

L’espace librairie

Des espaces-galeries d’exposition (exposition Gianni Berengo Gardin et Elliot Erwitt) étaient également ouverts.

K4MC0127APK

L’exposition de photos

 

K4MC0075APK

Visiteurs de l’exposition BERENGO GARDIN / ERWITT

Comme d’habitude, beaucoup de ces acteurs ont organisé, tout au long des 5 jours d’exposition, des animations sur des sujets très divers, parfois agrémentées par la présence de photographes célèbres (Bettina Rheims, …), confirmés (Eric Bouvet, Thomas Devaux, …) ou en devenir (Théo Gosselin, …).

A noter également une démonstration de drones et, bien entendu, les traditionnelles conférences concernant la technique photographique.

Une nouvelle animation destinée aux enfants, Little Salon, leur permettait, par l’apprentissage du regard, de s’initier aux rudiments de la photographie.

Le SAV officiel de Pentax (société PM2S) était présent, comme toujours, et ne manquait pas de visiteurs !

K4MC0071APK

Le stand PM2S

 

Parmi les nouveautés, comme on pouvait l’attendre, le futur boîtier 24×36 de Ricoh-Pentax a attiré beaucoup de monde sur le stand de la marque. Malheureusement, on ne pouvait le toucher qu’avec les yeux puisqu’il était présenté sous cloche de plexi-glass.

K4MC0057APK

C’est ça, le futur FF ?

 

Salon 10.05-6990

Le (probable) futur FF de Pentax (Photo Valia)

Les hypothèses et spéculations les plus variées pouvaient s’entendre aux alentours, mais il a été impossible d’obtenir le moindre renseignement de la part des démonstrateurs ! Il était monté avec le zoom DFA 24-70 tout juste sorti. Zoom que l’on pouvait également essayer sur le stand, comme quasiment tous les objectifs de la gamme Pentax, tout au moins de la gamme actuellement en vente.

K4MC0063APK

Objectifs de la gamme Pentax

Il était assez plaisant de constater que la goguenardise passée des amateurs équipés d’autres marques – anciens pentaxistes ou non – laissait la place à des regards parfois admiratifs, parfois interrogateurs mais toujours intéressés. La remarque entendue le plus souvent, c’était : « il n’est pas bien gros ! »… suivie de près par diverses interrogations sur l’écran arrière et son articulation très particulière. Dans tous les cas, voilà un FF qui ne laisse personne indifférent !

Toujours sur le stand Ricoh-Pentax, la camera Theta S 360° s’est aussi taillé un beau succès !

De nombreux visiteurs ont ainsi eu l’occasion de voir des images à 360° sur un smartphone ou sur un PC. Nous ne détaillerons pas ici toutes les caractéristiques de cet appareil hors du commun et nous invitons nos lecteurs à les consulter sur le site que Ricoh lui consacre. Nul doute qu’il s’agit là d’une conception originale de la photo et de la vidéo !

K4MC0088APK

L’espace « Theta »

Sur le stand Nikon, une animation « 360° » a également eu lieu : 50 boîtiers D810 disposés tout autour d’une enceinte circulaire permettaient de créer une animation par des prises de vue successives. Là où Ricoh filmait ce qui était à l’extérieur par rapport à la Theta, Nikon filmait ce qui se trouvait à l’intérieur du cercle formé. Il est toutefois nettement plus facile, pour un consommateur, d’acheter une Theta S que 50 boîtiers D810 ! Et l’effet produit n’est pas du tout le même.

Un regret : les animations avec modèles étaient beaucoup moins nombreuses que les années précédentes, probablement un des effets de  la crise actuelle : de très nombreuses entreprises sont contraintes de limiter leur dépenses et, comme il est d’usage, si l’on préserve l’essentiel, on sacrifie bien souvent le « superflu ». Bien sûr, tout le monde n’a pas la même vision de ce qui est superflu et de ce qui ne l’est pas.

Avouons toutefois qu’il n’est pas toujours facile de se positionner lorsque l’on veut participer à ces ateliers qui sont plutôt formateurs en ce qui concerne notamment l’utilisation du flash.

Sur le stand Tamron se tenait une animation « Faites-le à la manière de… » : une scène, aménagée pour figurer un vieux quartier de Paris, avec lampadaires anciens et bancs de bois, permettait de prendre des photos « à la manière de », par exemple, d’un Robert Doisneau.

Le prochain grand évènement consacré à la photo sera le CP+ en février 2016 : ce devrait être l’occasion de la présentation officielle du premier 24*36 numérique de Pentax. L’impatience des amoureux de la marque devrait ainsi arriver à son terme : souhaitons que la réalisation soit à la mesure de cette impatience !
Le prochain Salon de la photo de Paris se tiendra quant à lui du 10 au 14 novembre 2016.

 

Galerie d’images
K4MC0052APK

Certaines positions de mains sont bien étranges !

K4MC0138APK

Etrange reflet !

 

K4MC0124APK K4MC0093APK

 

K4MC0054APK K4MC0047APK

 

Crédit photo : MiCaz, Valia