Septembre, rentrée 2022

rentrée 2022

Cet article sur la rentrée 2022 est le fruit d’échanges récents entre pentaxistes. Beaucoup d’incertitudes sont dans les esprits, par manque de compréhension de la ligne directrice. Ce dont nous avons tenté de rendre compte ici.

 

La rentrée est le bon moment pour réfléchir sur ce que Pentax pourrait proposer d’ici la fin de l’année. En espérant que les 4 derniers mois de l’année soient plus riches que les 9 précédents. En même temps, cela n’est pas compliqué, puisqu’il n’y a rien eu en Europe et aux États-Unis. Enfin presque rien, car le WG-80, dont on reparlera prochainement, et le O-GPS2 ont été mis en vente  !

WG-80
WG-80 (prise en main à venir) – © Ricoh Imaging

 

Dans le pire des cas, rien. Mais on est habitué à cette situation, hélas, depuis de trop nombreuses années. Il y a bien quelques espérances avec la nouvelle direction japonaise, mais pour le moment, les annonces semblent plus axées sur le marché nippon qu’européen ou américain. Et, histoire de rire, alors que l’ancienne Boutique Pentax est devenue le Ricoh Imaging Square Paris, au Japon, la firme a ouvert un Pentax Store. L’inverse de ce qui a été fait en France. Comprenne qui pourra !

À la rentrée, les sites des marques Ricoh, Theta et Pentax vont évoluer

L’annonce a été faire, le site central européen souvent décrié Ricoh+Pentax, décliné en version français et autres va être remplacé par trois sites dédiés. Gageons que 2 seront consacrés au Théta et au GR. Le troisième devrait être celui de Pentax. Cela tombe bien, les domaines pentax.eu et pentax.fr appartiennent toujours à Ricoh.

On en saura plus prochainement puisque la refonte est prévue pour le 5 septembre. Dans peu de temps désormais.

Petit « bonus » si vous n’avez pas sauvé vos factures ou utilisé vos points de fidélité avant le 05/09/2022, vous allez tout perdre. Une attention toute sympathique. Si pour les deuxièmes, on peut comprendre, pour les factures c’est plus problématique alors qu’à l’heure actuelle on fait justement confiance à « internet » pour cette conservation. En même temps, on, s’interroge sur le contenu des futurs sites. On peut avoir de belles surprises.

Énième itération d’un objectif, je suis…

… Le D FA 100 mm f/2.8 macro version HD ! Un relifting sans grande nouveauté puisque les éléments à disposition indiquent une formule optique identique à l’actuelle version. On peut espérer que l’apport de lentilles HD permettra des images plus piquées, plus séduisantes. Une évolution faible dont il est difficile de mesurer l’intérêt. A priori, Ricoh a comme intention de remplacer tous les objectifs de type SMC.

rentrée 2022 : nouveau DFA 100 Macro HD
Une photo du nouveau DFA 100 Macro HD ? (source pentaxrumors)

 

C’est les spécialistes de la macro, en APS-C ou en FF, qui pleurent un peu. On aurait pu attendre une focale nouvelle, comprise entre 150 et 200 mm. Parce que le 100, c’est parfois trop court pour certaines bestioles. Surtout si on a un plein format.

Malheureusement, il faut abandonner l’idée. Ce simple remplacement de la version SMC par une variante HD n’est pas vraiment intéressant et on ne sent pas un grand enthousiasme de la part des pentaxistes. En même temps, nombreux sont ceux qui exigent des nouveautés, mais qui ne passent pas à l’acte d’achat… Cela pourrait expliquer la frilosité de Ricoh en matière de sortie.

La roadmap et, surtout, les brevets indiquent que des objectifs sont à l’étude
C’est quoi la tendance ?

Si on voit le verre à moitié vide, on soulignera que la plupart des brevets d’optiques parus ces 3 dernières années sont restés dans les cartons. La feuille de route est tristement similaire année après année. Et, après le retrait du DA 560, il n’y a rien au-delà de 450 mm. À quand un zoom de moyenne gamme qui irait de 50 à 500 mm ? Et un 200-600 ?

Si on est optimiste, on se dit qu’une avalanche de grands-angles sont dans les starting-blocks, le tout accompagné d’un 35 mm et d’un 70-300. Sans oublier la refonte du 50-135 et un relookage des vénérables 200 et 300 mm.

La feuille de route révélée au début du mois d’août fait pitié. Il n’y a que 3 pauvres optiques dans la partie « à paraitre ». Le 100 macro, nouvel arrivant sur le document, devrait être dispo entre mi-septembre, et mi-octobre. Quant aux deux autres, elles sont présentes depuis plus de 3 ans ! La preuve en image :

rentrée 2022 comparatif roadmap
En haut, les nouveautés à paraitre en juin 2019. En bas, celles d’août 2022.

 

Cauchemardesque

Le comparatif des versions de juin 2019 et août 2022 peut donner des cauchemars. L’UGA DFA 21 Limited, le D FA* 85 et le D FA 70-210 sont bien sortis. Mais le fish-eye a disparu de la circulation, perdu corps et bien. Il ne reste que le « large aperture Wide » (un 24, un 28, un 35 mm ?) et le zoom qu’on suppose être le 70-300…

Justement, ce fameux 70-300 (ou 50-300 ?)… Si on en croit la dénomination qui avait fuité il y a quelque temps, cet objectif aurait une stabilisation optique, inédite pour la marque. Les techniciens doivent rencontrer des difficultés à faire fonctionner en même temps les deux stabilisations électronique et optique (à l’instar de Canon). Un abandon pur et simple du projet est aussi possible. Mais s’ils réussissent, tous les ingrédients seront en place pour permettre de créer de plus longues focales.

À la lecture de la dernière roadmap, il n’y a rien d’autre,. En l’absence de perspective, comment attirer des amateurs de reflex sur la marque ? Ce n’est pas parce que Pentax sera le dernier fabricant de reflex que tous les aficionados choisiront cette marque au moment de renouveler leurs matériels. Sans vision du futur, il sera difficile d’adhérer. Et la mentalité occidentale ne s’accommodera pas de produits en très petite quantité destinés au marché japonais.

Et pourquoi pas un nouveau boitier à la rentrée ?

Un remplaçant du K-1 mk II est souhaité. Après les avancées technologiques déclinées sur le K-3 mark III, certains possesseurs de Plein Format se sentent un peu lésés par rapport aux innovations de l’APS-C. Pas tous certes, mais il y a un espace pour s’engouffrer. En effet, le K-1 est sorti en avril 2016 et le mark II, deux ans après. Ces deux modèles étant assez proches (certains considèrent que le mk I était un brouillon -bien abouti- pour le mk II), une nouvelle génération peut voir le jour. Sauf qu’il n’y a aucune chance pour qu’un mark III soit disponible cette année. Ou alors le secret a été bien gardé. On peut supposer qu’il soit à l’étude, mais aucun signe officieux n’a confirmé un tel développement. Ce sera donc au mieux pour 2023.

Le haut de gamme APS-C a été renouvelé de belle manière en 2021. Peu avant, le KP a été porté disparu. S’il reste bien le K-70 en entrée de gamme, ce dernier n’est plus fabriqué pour une histoire de capteur arrêté par Sony. Aux côtés du boitier premium, il manque un modèle dans le segment 1000/1200 €. Un APN qui pourrait ressembler au K-70 actuel, avec un capteur de 24 Mpx, l’AF du KP, un seul slot de carte SD et la batterie D-LI90. Même pour l’ultime dinosaure du marché reflex, avoir une famille est une nécessité.

Des espoirs ou désespoir ?

Les années passent et rester pentaxiste est de plus en plus un acte de foi. Quand on voit que l’ancienne concurrence propose des focales fixes, compactes, légères et pas chères, on se dit que le rêve est ailleurs. Récemment on a pu découvrir un 16/2.8 à 350 € et un 50/1.8 à 230 €, dans un petit format. Ce type d’objectifs, peu encombrants, à mettre facilement dans un sac sac fait rêver. Le D FA✭ 50/1.4 est un monstre de précision, mais aussi de lourdeur.

Partir en vacances, en voyages, avec ces objectifs est difficile, voire impossible, car le poids et la place sont comptés. Pentax a-t-il oublié comment il fabriquait ses pancakes ? Il y a là un regret important.

Vers au-delà et l’infini

Alors, si pour 2022, les carottes sont presque cuites, 2023 pourrait s’avérer plus intéressant. Si on compile les réflexions avec ce qu’on lit ici ou ailleurs, on peut espérer le K-1 mk III, un boitier argentique et quelques optiques.

 

À suivre.

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*