Pentax a mis très longtemps pour proposer à nouveau un téléconvertisseur. Trop pour certains. Avec le full frame et une certaine limitation en termes d’objectif sur certains ranges, la tentation est grande de vouloir l’utiliser avec le K-1 et des objectifs DFA. Mais, comme cet accessoire est prévu pour les objectifs DA uniquement, comme son nom l’indique, le risque existe d’une non-compatibilité entre eux en mode full frame.

Dans le cadre d’une utilisation avec un K-1 (mode FF) et des objectifs DFA, la question est de savoir si les photos obtenues allaient avoir du vignettage, voire carrément le cercle optique bien visible. Rien de mieux qu’un test grandeur nature avec les objectifs D-FA 15-30/2.8, D-FA 24-70/2.8 et D-FA 70-200/2.8. Avec la perte d’un diaph à la clé (l’ouverture maximale étant, pour ces 3 objectifs, de 4).

Bien que le test soit réalisé avec plus de clichés témoins, pour chaque objectif, 4 photos seront proposées : petite focale, moyenne focale et grande focale à f/9. La quatrième image sera un crop dans un des coins. Avant d’aller plus loin, quelques points se dégagent de ce mini-test :

  • En mode APS-C, aucun vignettage ou déformation d’image n’ont été constatés. Dans cette configuration, à 200mm, le D-FA 70-200 a bien le comportement d’un 150-430, avec un fichier de 16mpx à la clé ;
  • Chaque objectif est bien reconnu comme tel dans les exifs, mais la focale utilisée apparaît comme multipliée par 1,4. Par exemple, le D-FA 70-200/2,8 à 200mm dont la focale est affichée comme étant à 280mm ;
extrait d'exifs d'une photo prise avec un D-FA 70-200

extrait d’exifs d’une photo prise avec un D-FA 70-200

  • Le vignettage est plus présent à grande ouverture et s’estompe en fermant, sans jamais disparaître réellement ;
  • Aux coins, l’image est nettement moins piquée. On notera aussi une certaine déformation de l’image.

 

 

Toutes les photos présentées sont brutes, sans retouche, application d’un profil ou réduction quelconque, y compris de vignettage.

 

 

Téléconvertisseur et D-FA 15-30

L’intérêt d’utiliser un téléconvertisseur avec un objectif UGA reste assez faible. Généralement, on utilise un UGA pour ses qualités de très grand champ de vision. Or le téléconvertisseur va réduire ce champ puisque le 15-30 se transforme en un 21-42.

Téléconvertisseur & DFA 15-30 à 15mm

Téléconvertisseur & DFA 15-30 à 15mm

Téléconvertisseur & DFA 15-30 à 22mm

Téléconvertisseur & DFA 15-30 à 22mm

Téléconvertisseur & DFA 15-30 à 30mm

Téléconvertisseur & DFA 15-30 à 30mm

Téléconvertisseur & DFA 15-30 à 22mm - Coin

Téléconvertisseur & DFA 15-30 à 22mm - Coin

 

Cet objectif est sans doute, celui qui est le moins sujet à la présence d’un fort vignettage. Celui-ci est néanmoins présent. La déformation aux coins est perceptible, mais guère accentuée.

 

 

 

Téléconvertisseur et D-FA 24-70

Sur le papier, utiliser un téléconvertisseur avec cet objectif est nettement plus intéressant. En effet, si on perd en champ côté petite focale, il va permettre un gain important du côté de la longue focale, puisque de 70, on passera à 98mm. Avec une perte d’ouverture minime. Sur le terrain, la réalité est quelque peu différente.

Téléconvertisseur & DFA 24-70 à 24mm

Téléconvertisseur & DFA 24-70 à 24mm

Téléconvertisseur & DFA 24-70 à 50mm

Téléconvertisseur & DFA 24-70 à 50mm

Téléconvertisseur & DFA 24-70 à 70mm

Téléconvertisseur & DFA 24-70 à 70mm

Téléconvertisseur & DFA 24-70 à 50mm - Coin

Téléconvertisseur & DFA 24-70 à 50mm - Coin

 

De 24 à 70mm, on conserve un vignettage assez fort dans les coins, quelle que soit l’ouverture. Ce vignettage est accompagné par une déformation sur tous les bords. Cette déformation est fortement atténuée par l’application du profil de correction sous Lr (une image sera testée sous DxO Optic quand ce dernier tiendra enfin compte du K-1). De même le vignettage peut-être partiellement atténué.

 

 

 

Téléconvertisseur et D-FA 70-200

Cet objectif est celui qui a le plus à gagner dans l’utilisation de ce téléconvertisseur. En effet, d’un 70-200/2.8, on aurait un 98-280/4. Intéressant pour les adeptes de longues focales qui ont perdu en passant au FF (en mode APS-C, un 70-200 a un champ visuel équivalent à 107-307mm environ).

Téléconvertisseur & DFA 70-200 à 70mm

Téléconvertisseur & DFA 70-200 à 70mm

Téléconvertisseur & DFA 70-200 à 140mm

Téléconvertisseur & DFA 70-200 à 140mm

Téléconvertisseur & DFA 70-200 à 200mm

Téléconvertisseur & DFA 70-200 à 200mm

Téléconvertisseur & DFA 70-200 à 140mm- Coin

Téléconvertisseur & DFA 70-200 à 140mm- Coin

 

Le vignettage est très présent sur les coins à petite focale et va en s’atténuant au fur et à mesure que l’on s’avance vers la grande focale. Déformation et manque de piqué se font sentir sur les bords. En utilisant le profil de correction d’objectif sous Lr, la déformation s’atténue. Reste le piqué moindre, et vous seuls pourrez décider si le jeu en vaut la chandelle. L’outil de correction du vignettage sous Lr permet de le réduire fortement à la petite focale, voire de le faire disparaître presque totalement à grande focale.

 

 

 

Appréciation

Dans le cadre d’une utilisation des objectifs D-FA 15-30 et D-FA 24-70, l’intérêt du téléconvertisseur est amoindri par le fait qu’il va falloir cropper un peu l’image pour éviter le vignettage et les déformations. Si l’utilité est discutable pour le zoom UGA, avec le 24-70, la situation est différente. Néanmoins, même si la solution est plus chère, nous préconisons plutôt l’utilisation du D-FA 28-105.

C’est avec que le D-FA 70-200/2,8 que le téléconvertisseur se montrera le plus utile. En cas d’acceptation d’un peu de vignettage et d’une moindre netteté sur les bords, cet accessoire à 389€ (09/2016) pour permettra de gagner jusqu’à 80mm, ce qui n’est pas négligeable.

 

Si vous utilisez, dans vos pratiques, de longues focales, alors le coef de conversion APS-C (1,53) va se cumuler au coef du téléconvertisseur (1,4), tout en ne faisant perdre qu’un diaph. Le tout pour un tarif somme toute raisonnable. C’est ainsi qu’un DA* 300/4 va avoir un champ visuel comparable à un 643/5.6 FF (si il existait).

Pour un FF, à moins d’être adepte des longues focales, l’achat de ce téléconvertisseur HD-DA est d’un intérêt limité. Autant utiliser le FF en mode APS-C. Et attendre un téléconvertisseur DFA !

 

crédit photo : fyve