Le test de l'objectif Pentax DA 20-40 f/2.8-4 Limited a été effectué avec un Pentax K-3.

 

La gamme Limited est la gamme d’exception de chez Pentax, peut-être encore plus que la gamme * (Star). À ce titre, tous les objectifs qui portent ce nom respectent un cahier des charges assez strict. Si cette gamme est née avec des objectifs FA (adaptés pour le 24×36), elle a été déclinée pour les objectifs de type DA (APS-C) avec les modèles DA 15/4, DA 21/3.2, DA 40/2.8 et le DA 70/2.4. Tous des focales fixes. C’est dire que ce DA 20-40 Limited fait office d’ovni dans cette galaxie. C’est, à ce jour, le seul zoom Limited qui, de plus, est motorisé et tropicalisé alors que toutes les focales fixes ne le sont pas.
Comme tous ses « frères », la qualité de construction de cet objectif est excellente. Il est disponible en version noire ou argentée.

 

Présentation du Pentax DA 20-40 f/2.8-4 Limited

Le Pentax DA 20-40 f/2.8-4 Limited HD ED DC WR (son petit nom complet) est un objectif de conception récente et qui a été introduit en novembre 2013 sur le marché. Son design est assez unique. D’un côté il est proche du design Limited. De l’autre, il détonne vis-à-vis des canons du design récent Pentax, avec une bague de zoom à l’aspect assez inhabituel, comme on a pu voir avec certains anciens Takumar.

Bague de zoom du DA 20-40/2.8-4 Limited

 

Son poids de quelque 285gr est très raisonnable pour un zoom. L’ensemble boîtier + objectif offre une prise en main équilibrée. L’ouverture est glissante, allant de f/2.8 pour la focale de 20mm à f/4 pour l’autre extrémité (40mm). Comme toujours, le range est donné par rapport à un 24×36, le champ visuel offert en APS-C étant de 35mm pour la focale basse et de 61mm pour la focale haute.

Les verres sont de type HD et SP pour la lentille frontale. Le traitement HD est de type multicouche, avec des normes plus proches de ce qui est requis par les capteurs survitaminés de pixels. L’objectif est de type WR (Weather Résistant), ce qui lui permet grâce à ses 7 joints d’étanchéité d’être préservé en cas d’intempéries.

Le moteur est de type DC, qui allie une certaine légèreté et robustesse. S’il est moins silencieux que les SDM, le bruit est très faible. Ce genre de moteur est moins cher à fabriquer et plus simple à mettre dans un objectif souhaité compact.

 

Principales caractéristiques techniques

Cet objectif n’a pas vraiment d’ancêtre, sauf à vouloir lui trouver une certaine filiation avec le regretté FA 20-35. Il s’agit donc d’une vraie création de la part de Pentax.

 PENTAX-DA 20-40mm f/2,8-4 Limited HD ED DC WR
SérieDA Limited
Focales20 à 40mm
Longueur focale (en équivalent 35mm)30,5 à 61,5mm
Ouverture maximalef/2.8 : de 20 à 23mm
f/3.5 : de 24 à 33mm
f/4 : de 34 à 40mm
Ouverture minimalef22 à f/32
Nombre de lamelles du diaphragme9 (circulaire)
Angle de champde 70° à 39°
Construction de l'objectif9 éléments / 8 groupes
Distance minimale de mise au point0,28m
Grandissement0,20x
Diamètre de filtre55mm
MontureKAF3
MotorisationOui, de type DC
Poids285g
Dimensions (longueur x diamètre)68,5 mm x 71 mm
Accessoires fournisBouchon d'objectif O-LW65A
Bouchon arrière d'obj. monture K - N.31006
Pare-soleil MH-RA55
Etui d'objectif P70-150
ParticularitésTropicalisé
Revêtement Super Protect sur la lentille frontale
Système Quickshift

 

Prise en main

La bague de zoom cannelée, bien qu’inhabituelle, reste agréable à la manipulation, avec une fluidité suffisante pour éviter les saccades. La qualité de construction est basée sur des matériaux « nobles » et un support en métal.

L’objectif est petit, puisque sa longueur n’est que de 6,5cm. Attention aux grandes mains, les doigts pouvant facilement se retrouver sur les lentilles et donc sur les photos.

La mise au point n’est pas effectuée en interne. Le barillet de l’objectif s’étend en dehors du fût, pendant la mise au point et quand on zoome. Petit plus appréciable par les possesseurs de filtre gradué ou polarisant, le fût avant, où se fixe le filtre, ne tourne pas. Un pare-soleil métallique et vissant, peu profond, est fourni. Le pas de vis du filtre est de 55mm.

La distance de mise au point minimale est de 28 cm, ce qui est assez typique pour ce genre d’objectif. Elle ne devrait pas poser de problèmes lors de la prise de vue, même si les sujets sont assez proches.

La fonctionnalité Quickshift est disponible sur cet objectif, ce qui permet de rectifier manuellement la MAP en mode AF.

 

D’un point de vue technique

Rappel : PENtaxKlub ne disposant pas de laboratoire, nos tests ne sont pas mesurés par des outils. Nous souhaitons apporter un point de vue utilisateur et essentiellement photographique. Nos commentaires et note technique sont donc le fruit d’une analyse visuelle.

Cet objectif étant un DA, il est destiné aux boîtiers APS-C est c’est donc avec un K-3 qu’il a été testé. Néanmoins, nous avons eu la curiosité de le mettre sur un K-1, afin d’en vérifier le comportement.

 

Images de tests

Toutes les photos utilisées pour les tests ont été prises en RAW (PEF) et, sauf mention explicite, n’ont pas été développées (brut capteur) ou retouchées.

Les Limited étant des objectifs de grande qualité, on attendait les résultats de ce Pentax DA 20-40/2.8-4 avec impatience.

f/2.8
f/4
f/5.6
f/11
f/16
f/3.5
f/4
f/5.6
f/11
f/16
f/4
f/5.6
f/8
f/11
f/16

 

Aberrations chromatiques et flare

Mais elles sont où ? En général, elles sont assez faciles à réaliser. Il suffit pour cela de prendre en photo un arbre avec du soleil, soit derrière l’arbre, soit de côté. Et de regarder attentivement le tronc et/ou les feuilles. On peut aussi prendre un balcon en fer avec du soleil à 45°.

20mm à f2.840mm à f/4
DA 20-40L Limited - 20mm à f/f2.8, fort grossissement pour vérification des ACDA 20-40L Limited - 40mm à f/f4, fort grossissement pour vérification des AC

 

Le résultat est significatif. Les franges violettes sont absentes. Et si jamais cela arrivait, aucun doute que les logiciels soient en mesure de les corriger proprement et rapidement. Il reste juste une petite frange verte, visible à fort grossissement, qui n’est pas parasitaire et qui disparaît en fermant d’1IL.

 

Le flare est un évènement optique auquel il est parfois impossible d’échapper, même si l’objectif est particulièrement insensible. Le traitement optique permet à ce DA 20-40/2.8-4 d’entrer dans cette catégorie. C’est sans doute entre 20 et 25mm à PO que cet objectif est susceptible d’en faire le plus. Mais il faudra le pousser dans ses retranchements car il est difficile d’en produire.

 

Distorsions

Pour les distorsions, à la plus courte focale, on distingue une très légère distorsion en barillet, sur les bords de l’image. Cette distorsion diminue au fur et à mesure qu’on augmente la focale, jusqu’à presque disparaître. Si on utilise les profils de correction d’objectifs ou les outils adéquats, cette distorsion est corrigée sans aucun problème. Pour ceux qui prennent leurs photos en JPEG, n’oubliez pas d’activer la correction de l’optique par le boîtier, la distorsion étant alors pratiquement corrigée.

Aucune distorsion en coussinet n’a été constatée.

Quant à la distorsion géométrique, elle est conforme à ce que l’on peut attendre d’un zoom avec ces focales. Même à 20mm, il n’y a pas d’accentuation des lignes fuyantes, comme on peut le voir avec certains objectifs. La formule optique est donc bonne.

 

Vignettage

Encore une fois, si le vignettage est présent, il est extrêmement léger et disparaît dès que l’on ferme un peu. Quelle que soit la focale, à partir de f/4.5, il faut vraiment chercher pour en trouver. Dans tous les cas, un logiciel spécialisé saura corriger la chose de manière facile et rapide. Le vignettage n’est clairement pas un handicap avec cet objectif.

20mm, ouverture f/2.8 - 1/1000s - ISO 100

20mm, ouverture f/2.8 - 1/1000s - ISO 100

20mm, ouverture f/4 - 1/500s - ISO 100

20mm, ouverture f/4 - 1/500s - ISO 100

30mm, ouverture f/3.5 - 1/640s - ISO 100

30mm, ouverture f/3.5 - 1/640s - ISO 100

30mm, ouverture f/4 - 1/500s - ISO 100

30mm, ouverture f/4 - 1/500s - ISO 100

40mm, ouverture f/4 - 1/400s - ISO 100

40mm, ouverture f/4 - 1/400s - ISO 100

40mm, ouverture f/5.6 - 1/200s - ISO 100

 

Homogénéité de l’image

Si jusqu’à présent cet objectif faisait un presque sans faute, il va malheureusement perdre quelques points avec la netteté de l’image obtenue. Entre 20 et 30mm, à PO, on constate un manque d’homogénéité entre le centre et le bord champ. Entre 30 et 40, à PO, l’effet est moindre. Par contre, dès que l’on ferme de 2 IL entre 20 et 35mm, ou de 1IL entre 35 et 40mm, tout rentre dans l’ordre avec une homogénéité qui est de nouveau de mise.

CentreBord
20mm à f/2.8
20mm à f/8

Comme souvent avec les Pentax, surtout la gamme Limited, cet objectif sera excellent entre f/5.6 et f/8. Au-delà, il conservera une très bonne tenue jusqu’à f/11 avant de décliner progressivement.

 

Bokeh

Sachant que cet objectif est un zoom 20-40 avec une ouverture glissante qui va de f/2.8 à f/4 et que son utilisation sur un APS-C multiplie par 1.5 le couple champ visuel / profondeur de champ, il y a de quoi être inquiet sur le papier.

Bokeh à 20mm f/2.8 Bokeh à 30mm f/3.5 Bokeh à 40mm f/4
Bokeh à 20mm f/2.8 Bokeh à 30mm f/3.5 Bokeh à 40mm f/4

 

Heureusement, on est rapidement rassuré. Que ce soit à 20mm ou à 40mm (et donc f/4, soit environ 61mm à f/6.3), le bokeh est doux et constant. On ne détecte pas de transitions abruptes entre les zones nettes et les zones floues. Le diaphragme avec ses 9 lamelles joue efficacement son rôle. Ainsi que la construction optique.

 

Et sur un Full Frame ?

Il s’agit là d’une question qu’on ne peut guère ignorer, surtout que pour un FF, ce range fait furieusement penser au regretté FA 20-35/4, estimé de beaucoup. Malheureusement, de 20 à 25mm, le cercle optique est bien visible. À 30mm, l’image emplit complètement le cadre, mais un vignettage est perceptible. Et à 40mm, on recommence à voir le cercle optique.

DA 20-40 sur un Full Frame, à 20mm DA 20-40 sur un Full Frame, à 30mm DA 20-40 sur un Full Frame, à 40mm

 

La conception de ce DA 20-40 Limited n’est donc pas faite pour une utilisation avec un full frame, même s’il ne manque pas grand-chose pour qu’il le soit. Néanmoins, moyennant recadrage, on obtiendra une image certes plus petite qu’on souhaiterait, mais nettement plus grande qu’en mode APS-C.

Le second point en sa défaveur pour cette utilisation, sera la netteté qui, en zone bord champ, est encore plus faible qu’avec un APS-C (« le bord » s’étant éloigné).

Cet objectif est donc à déconseiller pour une pleine utilisation sur un full frame. Ce qui n’entrera pas en ligne de compte pour sa note technique finale ni son appréciation, puisqu’il s’agit d’un objectif DA destiné aux APS-C.

 

Tarif et Concurrence

Si on s’en tient uniquement aux objectifs en vente officiellement, ce zoom si atypique a deux concurrents :

  • Sur son range tout d’abord, avec le très bon Sigma HSM 18-35/1.8 DC HSM. Si ce dernier va un peu moins loin sur la focale haute (35 au lieu de 40mm), il compense par une ouverture constante à f/1.8
  • Sur le prix ensuite, avec le Pentax DA* 16-50/2.8, qui n’est pas certes un Limited mais un DA*,  qui offre une qualité un peu moindre mais un range de focales plus étendu.

 

Conclusion

Ce Pentax DA 20-40/2.8-4 Limited, de par sa polyvalence et son range, s’adresse principalement aux amoureux des paysages, ceux qui font du reportage, ou même du portrait. Pentax propose là un objectif assez lumineux, malgré une ouverture variant en fonction de la focale. Les distorsions, le vignettage et le bokeh correspondent à ce qu’on attend d’un Limited. Mais une certaine déception est présente au niveau de l’homogénéité des images aux grandes ouvertures, entre le centre et le bord du champ photo. Un petit couac dans ce si bel ensemble. Surtout qu’il convient de garder à l’esprit que le plus souvent, la PO est rarement utilisée si l’on souhaite avoir de la profondeur de champ. Ce qui relativise fortement le problème.

Doit-on envisager l’achat de cet objectif ? Tant que le DA* 16-50 n’aura pas eu droit à une évolution salutaire, il n’y a guère de doute à avoir. Cet objectif doit être envisagé si l’on est adepte des focales proposées.

 

Les Plus
  • Le range original
  • La qualité de fabrication et la finition métal
  • Un zoom Limited tropicalisé
  • Des aberrations chromatiques faibles
  • Une absence de vignettage (ou presque)

 

Les moins
  • Le manque d’homogénéité des images
  • L’ouverture glissante pour un Limited
  • Un prix somme toute élevé par rapport à ses performances

 

Note

88/100

Appréciation PENtax Klub

Note : 4,5/5

 

 

 

Galerie

1/250s - f/7,1 - ISO 125 - DA 20-40 ltd

1/250s – f/7,1 – ISO 125 (KP)

 

K-3 - 23mm - 1/250s à f/13 - ISO 100

23mm – 1/250s à f/13 – ISO 100 (K-3)

 

K-3 -31mm - 1/200s à f/13 - ISO 100

31mm – 1/200s à f/13 – ISO 100 (K-3)

 

K-3 - 20mm - 1/100s à f/13 - ISO 100

20mm – 1/100s à f/13 – ISO 100 (K-3)

 

K-3 -28mm - 1/100s à f/13 - ISO 100

28mm – 1/100s à f/13 – ISO 100 (K-3)

 

K-3 - 24mm - 1/125s à f/13 - ISO 200

24mm – 1/125s à f/13 – ISO 200 (K-3)

 

K-3 - 30mm - 1/125s à f/8 - ISO 100

30mm – 1/125s à f/8 – ISO 100 (K-3)

 

K-3 - 26mm - 1/800s à f/3.5 - ISO 100

26mm – 1/800s à f/3.5 – ISO 100 (K-3)

 

K-3 - 20mm - 1/160s à f/9 - ISO 1250

20mm – 1/160s à f/9 – ISO 1250 (K-3)

 

Crédits photos fyve – Cliquez sur les photos pour agrandir