La prise en main du Pentax DFA 150-450 a été effectuée avec un Pentax K-3 II et un Pentax K-1 mark II.

 

L’article original est paru en juin 2015 et il est conseillé de s’y référer. Cette version est simplement enrichie afin de prendre en compte le Full Frame.

Disponible depuis la mi-mai 2015, cet objectif Pentax DFA 150-450mm f/4,5-5,6 ED DC AW présente de grandes ambitions pour la marque. Tout d’abord parce qu’il porte la mention D-FA, ce qui veut dire qu’il est conçu pour fonctionner avec des reflex de type full frame. Ensuite parce qu’il ramène la marque sur un créneau délaissé, celui de l’ultra zoom, domaine ou règne principalement Sigma, marque nettement moins présente en monture K, hélas.

 

Présentation de l’objectif Pentax DFA 150-450

Son poids est important, presque 2kg, ce qui ne le place pas dans la catégorie des poids plume. Ajouté à celui du K-1 ou K-1 mark II, le poids total se ressent fortement au bout de quelques minutes d’utilisation. Disons-le clairement, on fatigue très rapidement à le tenir à bout de bras.

Sa construction est solide (tout en métal), de type AW (All Weather), ce qui veut dire qu’il est doté de joints lui permettant de résister à l’eau et autres intempéries. Attention, cela ne veut pas dire qu’il peut aller dans l’eau, mais, qu’en cas d’averse, on pourra continuer à l’utiliser sans réelle préoccupation. Un plus très appréciable pour un objectif dont un des terrains de jeu sera la chasse animalière.

La plage couverte par cet objectif va du 150 au 450 mm en FF. (le champ visuel proposé sur un APS-C sera supérieur, de 225 à 675 mm). Comme la lettre F de son nom l’indique, cet objectif est prévu pour fonctionner sur un Plein Format. Son ouverture maximale est glissante, de f/4,5 à f/5,6, avec une distance minimale de mise au point à 1,20 m.

Le pas du filtre (86 mm), où se bloque également le pare-soleil, est indépendant du bloc lentille, ce qui permettra une utilisation de filtres polarisants ou gradués plus simple, ces derniers ne tournant pas lors de l’utilisation du zoom et de la mise au point. Passer de 150 à 450 ne nécessitera donc pas une retouche du polarisant.

Il est doté de la fonctionnalité Quick-Shift qui permet d’affiner la mise au point de manière manuelle après mémorisation de l’AF. Cette particularité est appréciable car elle permet de retoucher la mise au point sans quitter le mode autofocus.

Doté du moteur DC, il est silencieux et rapide. Au vu du nombre de lentilles (19), du poids et de l’amplitude du zoom une fois déployés, on peut supposer qu’il s’agit d’une version survitaminée de ce moteur utilisé par Pentax. Côté consommation sur un K-1 II, au GP F1 de France, 1100 photos ont été faites avec cet objectif, en utilisant une seule batterie.

Il est livré avec un pare-soleil en forme de corole qui protège efficacement les lentilles, ainsi qu’avec un support de fixation amovible permettant l’utilisation de trépied, monopode et autre système de courroie de transport. À noter qu’au vu du poids important, il est fortement recommandé de ne pas utiliser les supports de fixation du boîtier, sous peine de casse !

 

Principales caractéristiques techniques

PENTAXPentax HD PENTAX-DA 150-450mm f /4,5-5,6 ED DC AWMonture Pentax KAF3
LentillesTraitement HD
Focale150mm - 450mm
Equivalent 35mm sur un APS-C230mm - 690mm
Angle de vueFF : 16,5° - 5,5°
APS-C : 10,7° - 3,6°
Ouverture maximalef/4,5 à f/5,6
Ouverture minimalef/22 à f/27
Diaphragme9 lamelles
Lentilles18
Groupes14
Distance minimale de mise au point2m
Mise au pointInterne
Stabilisation OptiqueNon
(stabilisation mécanique sur le boitier)
MoteurDC
QuickShiftOui
Autres
Diamètre filtre86mm
TropicaliséOui - AW
Poids2kg
Dimensions95mm x 241.5mm
AccessoiresBouchons avant et arrière, Pare-soleil, Trépied d'objectif, Sac
Compatible FFOui, objectif D-FA

 

Prise en main

Malgré son poids, l’usage du DFA 150-450 reste agréable… Tant qu’on arrive à disposer de temps de repos ou qu’il soit installé sur un trépied.

La tenue en main est excellente, la matière utilisée étant agréable au toucher et à l’utilisation. Deux bagues sont à disposition, la première pour permettre de zoomer, la seconde pour effectuer une mise au point manuelle. Les bagues sont suffisamment larges pour que l’on ne ressente pas de gêne lors leur utilisation. Le mouvement est ferme et la rotation s’effectue sans à-coup. Elles sont dotées de petits picots qui permettent une meilleure adhérence. La poignée de transport est, quant à elle, indispensable, aussi bien pour la tenue de l’objectif lors des prises des vues ou de déplacements, que pour une utilisation sur pied.

Attention, ce zoom n’est pas de conception monobloc. Pour augmenter la focale, il va s’allonger, passant de 24 cm fermé, à presque 40 cm ouvert. Pour faciliter le transport, une position « lock » est disponible (en jaune ci-dessous).

Un accès facile aux réglages propres à l'objectif

Un accès facile aux réglages propres à l’objectif

Sur le fût, on va trouver un bouton de commutation entre le mode AF et le mode MF (en bleu). S’il fait certes doublon avec le commutateur du boîtier, l’accessibilité est renforcée, permettant ainsi le passage d’un mode à l’autre directement sur l’objectif. On trouve également un autre commutateur (en rouge) qui permet de changer la plage de mise au point : automatique, sujet entre 2 et 6 m, sujet au-delà de 6 m. En théorie, la mise au point est plus précise quand on n’utilise pas le mode automatique. En pratique, on peut noter que la netteté est souvent meilleure quand on utilise les modes de mise au point dédié. Au prix d’une certaine gymnastique si on veut passer d’un mode à l’autre rapidement.

Il y a aussi 4 boutons AF (en vert) qui peuvent être programmés. L’utilisateur pouvant assigner un réglage de mise au point prédéfini, et donc basculer très rapidement sur cette position. Cette fonctionnalité est disponible depuis les boîtiers K-3.

 

D’un point de vue technique

Rappel : PENtaxKlub ne disposant pas de laboratoire, nos tests ne sont pas mesurés par des outils. Nous souhaitons apporter un point de vue utilisateur et essentiellement photographique. Nos commentaires et note technique sont donc le fruit d’une analyse visuelle.

À noter que pour tout objectif, même le meilleur, il est toujours possible d’obtenir des imperfections visuelles (et plus particulièrement avec les AC), quelles que soient la focale et/ou l’ouverture.

Formule optique du D FA 150-450

Formule optique du D FA 150-450

 

Les lentilles bénéficiant d’un traitement HD, l’utilisateur est en droit d’espérer des images soignées. On notera la présence de lentilles ED (à extra faible dispersion) et SED (super faible dispersion), ce qui devrait réduire grandement les aberrations sphériques et chromatiques.

 

Sur à peu près tous les tests que nous avons effectués, on notera une très grande similarité entre les résultats obtenus avec un boîtier APS-C et ceux obtenus avec un boîtier FF. Sauf pour un domaine en particulier.

 

Les similitudes

  • Aberrations chromatiques : De 150 à 350, quelle que soit l’ouverture, les aberrations chromatiques sont maîtrisées. L’AC se fait sentir surtout au-delà de 400 mm, principalement dans les photos à fort contraste, mais elle reste tolérable. Les logiciels de développement devraient permettre la correction.
  • Flare : L’objectif n’est pas particulièrement sensible au flare, mais dans certaines conditions, il en produit. Ce qui est quasiment inévitable.
  • Distorsion : Elle est contrôlée aux extrémités du range. Elle ne nécessitera que très peu d’intervention lors du développement.
  • Vignettage : La formule optique choisie par Pentax semble bonne. Le vignettage est quelque peu visible à f/4.5, et il faut parfois atteindre f/8 pour obtenir une luminosité homogène et uniforme, ceci sur tout le range du zoom. À noter que cela ne se produit pas en permanence, fermer à f/5.6 ou f/6.3 étant souvent suffisant pour faire disparaître le vignettage. En tout cas, il n’y a pas ici matière à crier au scandale.
  • Bokeh : Un bokeh agréable grâce au diaphragme composé de 9 lamelles.

 

K-1 mark II - 1/1000s à f/6.3 - ISO 800 - 450mm

K-1 mark II – 1/1000s à f/6.3 – ISO 800 – 450 mm

 

La différence : l’homogénéité de l’image

L’homogénéité de l’image entre le centre champ et le bord champ est bonne, sans être exceptionnelle. On note une petite déperdition de la qualité en FF, ce qui ne se voyait pas en APS-C.

 

Tarif et Concurrence

Dans la catégorie des ultras zooms, la concurrence est presque inexistante, uniquement du côté de Sigma qui a encore à son catalogue le modèle APO 50-500mm F4.5-6.3 DG OS HSM. Côté occasion, on trouve le modèle APO 150-500mm F5-6.3 DG OS HSM qui reste une valeur sûre.

 

Conclusion

Pentax signe un retour marqué dans cette catégorie. Sa construction et les images font du DFA 150-450 un challenger avec lequel il faudra compter.

Pour les passionnés de longue focale, cet objectif doit être envisagé.

 

Les Plus

  • Un range 150-450 avec une ouverture maximale allant de f/4,5 à f/5,6
  • La solide qualité de construction résistante aux intempéries
  • Des aberrations chromatiques maîtrisées
  • Un piqué et des contrastes homogènes et excellents
  • Le moteur de mise au point silencieux et très rapide compte tenu du poids

 

Les moins

  • Le poids qui peut clairement être un handicap pour certains
  • Le tarif qui peut faire pencher la balance ailleurs

Note

87/100

Testé sur APS-C, cet objectif avait eu une note technique de 91/100. La différence s’explique par l’homogénéité de l’image qui est un peu moins bonne avec le FF. Mais malgré cette baisse, cela ne remet pas en cause la qualité du Pentax DFA 150-450, qui reste bien un objectif d’exception sur ce range.

 

Appréciation PENtax Klub

Note : 4,5/5

 

 

Galeries

 

K-1 - 1/500s à f/6.3 - ISO 100 - 450mm

K-1 – 1/500s à f/6.3 – ISO 100 – 450mm

 

K-1 - 1/12,50s à f/6.3 - ISO 100 - 450mm

K-1 – 1/1250s à f/6.3 – ISO 100 – 450mm

 

K-1 mark II - 1/500s à f/6.3 - ISO 100 - 450mm

K-1 mark II – 1/500s à f/6.3 – ISO 100 – 450mm

 

K-1 mark II - 1/1250s à f/6.3 - ISO 160 - 450mm

K-1 mark II – 1/1250s à f/6.3 – ISO 160 – 450 mm

 

K-1 mark II - 1/200s à f/7.1 - ISO 100 - 150mm

K-1 mark II – 1/200s à f/7.1 – ISO 100 – 150 mm

 

K1 mark II - 1/1250s à f/7.1 - ISO 800 - 450mm

K1 mark II – 1/1250s à f/7.1 – ISO 800 – 450 mm

 

K-1 - 1/125s à f/9 - ISO 100 - 150mm

K-1 – 1/125s à f/9 – ISO 100 – 150mm

 

Crédits photos © fyve (photos objectif : Ricoh-Imaging) – Cliquez sur les photos pour agrandir