[Test] Pentax HD FA 77 mm f/1.8 Limited

Le test de l’objectif Pentax HD FA 77 mm f/1.8 Limited a été effectué avec un Pentax K-1 MARK II.

Cet objectif est présenté comme un « successeur » du Pentax smc FA 77 mm f/1.8 Limited apparu sur le marché il y a plus de… 20 ans (!) et qui a connu un succès constant depuis. Il avait fait l’objet en février 2017 d’un 2ème test sur boîtier FF. Après un premier test réalisé sur APS-C l’année précédente.

Dans la réalité, le nouveau venu est une version avec un traitement plus moderne des lentilles (HD), censée produire de meilleures images.

Présentation de l’objectif Pentax HD FA 77 mm f/1.8 Limited

Cette focale fixe de 77 mm est atypique, tout comme le 31 mm ou le 43 mm de la même série Limited. L’objectif est remarquablement à l’aise dans de très nombreux domaines, et tout particulièrement le portrait, en raison de sa longueur focale, mais, en portrait serré, il faudra avoir conscience que son piqué pourrait devenir un inconvénient. On peut aussi l’utiliser avec bonheur dans la photo de rue ou le paysage. Bref, hormis la macro pure et dure (rapport 1:1), presque tout le reste lui est accessible sans souci.

TestHDFA77
Un portrait serré (© fyve)

 

Il existe en deux versions : noire et « silver ». On notera qu’il dispose d’un pare-soleil intégré (coulissant), ce qui évitera de le perdre. Au surplus, un tel pare-soleil est bien étudié par le constructeur pour éviter la génération de défauts tels que le vignettage.

TestHDFA77
Version noire sur K-1 II noir

Prise en main

Si on le compare à un D FA✭ 85/1.4, de focale voisine, il apparaît minuscule et extrêmement léger. Dans l’absolu, quand on le prend en mains, il apparaît compact et lourd pour son volume. Pourtant, il ne pèse en réalité que 270 g et, monté sur un K-1 II, il est tout sauf impressionnant visuellement.

Comme ses « frères » de la même série, il ne possède pas de moteur interne. La mise au point est pilotée par le boîtier. Dès lors, le bruit de mise au point dépend très fortement du moteur du boîtier. Mais nul doute que s’il était motorisé, poids et volume seraient considérablement plus élevés.

De fait, n’était-ce l’identification de l’objectif sérigraphiée sur le fût, rien ne le distingue visuellement de la version smc.

TestHDFA77
La version HD vs la version smc

 

Comme on le voit ci-dessus, l’objectif est doté d’un bouchon avant emboîtant (c’est spécifique de la série « Limited »). Très esthétique, mais facile à perdre aussi !

TestHDFA77
Les lamelles du diaphragme

 

Prise en main et ergonomie : 9

Le Pentax HD FA 77/1.8 côté technique

Caractéristiques techniques (cliquer pour voir)
Pentax HD FA 77/1.8 Limited Monture KAF
KAF Mount
Specifications
Focales
Focal lengths
77 mm
Equivalent 35mm sur un APS-C
35mm equivalent on an APS-C camera
118 mm
Angle de champ / de vue

Angle of view
31,5 ° (FF)
21° (APS-C)
Plage d'ouvertures
Aperture Range
f/1.8 - f/22
Diaphragme
Diaphragm
Automatique - 9 lamelles (arrondies de F/1.8 à f/4)
Fully automatic - 9 blades (rounded from f/1.8 to f/4)
Bague d'ouverture

Aperture ring
Oui

Equipped
Lentilles - Groupes


Elements - Groups
7 lentilles en 6 groupes
Pas de lentilles en verre ED (Extra Low Dispersion)

7 elements in 6 groups
No elements with Extra Low Dispersion (ED) glass
Distance minimale de mise au point
Minimum focusing distance
0,70 m
2.3 ft
Grossissement maximum
Magnification ratio
0,14 X
QuickShiftNon - No
Moteur AF

AF Engine
AF par le boîtier

Screw drive
Autres
Others
Diamètre de filtre
Filter diameter
49 mm
Tropicalisé

Weather protection
Non - Revêtement HD et Traitement SP (Super Protect)

No - HD Coating and SP (Super Protect) Coating
Dimensionslongueur x diamètre (Length x diameter)
approx. 48mm x 64mm (approx. 1.9in. x 2.5in.)
Poids
Weight
270 gr
9.5 oz
Accessoires

Accessories
Bouchons avant O-LW54A / Bouchon arrière / Sac P60-120

Lens Cap O-LW54A / Lens Mount Cap K / Lens Case P60-120
Compatibilité

Compatibility
FF et APS-C

FF and APS-C
Les objectifs Limited

La famille Limited comprend plusieurs membres, tant pour les capteurs APS-C que pour le plein format. Mais ce n’est pas, pour autant, une famille très nombreuse : 6 objectifs en APS-C (dont 1 seul zoom) et 3 objectifs à focale fixe en format FF.

On trouve, en APS-C, le 15 mm/4, le 21 mm/3.2, le 40 mm/2.8, le 70 mm/2.4, le 35 mm macro/2.8 et le 20-40 mm/2.8-4 qui, au surplus, a la particularité d’être le seul objectif de la série à bénéficier d’une protection WR.

La série pour plein format qui nous intéresse ici comprend, outre ce 77 mm/1.8, le 31 mm/1.8, récemment testé en version HD, et le 43 mm/1.9.

On le voit, cette série, pour le plein format comme pour l’APS-C se traduit en focales plutôt atypiques. C’était une volonté affichée par Pentax. De plus, la construction est exemplaire (voir plus loin).

La formule optique
TestHDFA77

 

Comme le montrent les images ci-dessus, la formule optique en elle-même est strictement la même que celle de la version smc. Elle ne comporte aucun verre spécial (ED par exemple), mais les lentilles ont bénéficié d’un traitement HD qui, selon le constructeur, apporte un meilleur contraste, une résistance accrue au flare et qui combat le « ghostling » (images fantômes). Ce traitement, qui assure aussi une meilleure transmission de la lumière, se caractérise en outre par le dépôt d’un film extrêmement dur sur la lentille frontale pour la protéger des rayures.

Toujours selon le constructeur, les images que l’on peut en obtenir n’ont pas d’équivalent dans d’autres modèles. On verra cependant plus loin que ces affirmations ne se vérifient pas toujours dans la réalité !

Lorsqu’on parle de « diaphragme arrondi », dans le tableau des spécifications techniques, il s’agit plus précisément de la forme des lamelles qui le composent. Cette forme permet d’obtenir une ouverture quasi circulaire de f/1.8 à f/4, favorisant ainsi les bokehs harmonieux. Au-delà, une géométrie se dessine, mais elle est largement atténuée par la forme des lamelles.

Qualité de construction

La conception et la fabrication de ce HD FA 77 mm/1.8 sont remarquables avec notamment :

  • Fût et bouchon avant (emboitant et recouvert de velours à l’intérieur) en aluminium, présence d’une bague de diaphragme
  • Présence d’une échelle de profondeur de champ, ailleurs tombée en désuétude. Pourtant elle satisfait ceux qui shootent encore souvent en argentique.
  • Une magnifique baïonnette métallique.
TestHDFA77
La baïonnette du HD FA 77/1.8

 

Rappelons qu’aucun moteur d’AF n’a été implanté dans cet objectif. Toutefois, sur un boîtier K-1 II dont le moteur pilote la mise au point, celle-ci n’est pas très bruyante, à défaut d’être totalement silencieuse.

On pourrait, par ailleurs, regretter l’absence de tropicalisation qui n’aurait pas alourdi ce HD FA77, mais qui aurait, très probablement, conduit à des modifications de la conception.

Construction & Finition : 6

Spécifications (techniques) : 8

Le Pentax HD FA 77 mm/1.8 côté optique

PENtaxKlub ne disposant pas de laboratoire, nos tests ne sont pas mesurés par des outils. Nous souhaitons apporter un point de vue utilisateur et essentiellement photographique. Nos commentaires et note technique sont donc le fruit d’une analyse visuelle.

À noter que pour tout objectif, même le meilleur, il est toujours possible d’obtenir des imperfections visuelles (et plus particulièrement avec les AC), quelles que soient la focale et/ou l’ouverture.

Images de test

Toutes les photos utilisées pour les tests ont été prises en RAW (DNG) et, sauf mention explicite, n’ont pas été développées (brut capteur) ou retouchées.

Une précision cependant : les images ont été prises un jour de mauvaise luminosité. Ceci peut rendre plus difficile la lecture des résultats.

zone de mise au pointfocale 77 mm
testHDFA77
La mise au point est effectuée sur la zone représentée par le point bleu.
ouvertureimage entière à 77mmdétail
f/1.8 (PO)_testHDFA77_testHDFA77
f/2_testHDFA77_testHDFA77
f/2.8_testHDFA77_testHDFA77
f/4_testHDFA77_testHDFA77
f/5.6_testHDFA77_testHDFA77
f/8_testHDFA77_testHDFA77
f/11_testHDFA77_testHDFA77
f/16_testHDFA77_testHDFA77
f/22_testHDFA77
Aberrations chromatiques et flare

Tout objectif est susceptible de produire des aberrations chromatiques (AC) et du flare.

Les AC apparaissent sous forme d’une frange violette (ou verte), désagréable à l’œil. Elles se forment quand les 3 couleurs de la lumière blanche (Rouge, Vert et Bleu) traversent une lentille, se séparent et ne se rejoignent pas au bon endroit pour produire une image nette. Le flare se manifeste dans certaines conditions de lumière, comme, par exemple, quand le soleil envoie ses rayons en biais sur l’objectif.

C’est pourquoi nous préférons juger un objectif dans des situations d’images courantes et non exceptionnelles.

L’examen, même rapide, des images ci-dessus, révèle la présence d’aberrations chromatiques marquées de la pleine ouverture (f/1.8) à f/2.8. Elles s’estompent ensuite jusqu’à disparaître totalement dès f/5.6 C’est particulièrement visible sur les extraits 100 % des images (non post-traitées, on le rappelle).

Bien sûr, on sait que les bons logiciels de post-traitement permettent, pour la plupart, de les atténuer très largement et même de les faire disparaître. C’est toutefois une opération dont on aimerait pouvoir se passer.

Quant au flare, on a constaté avec satisfaction que ce HD FA 77/1.8 n’y est pas sensible. En tout état de cause, les conditions de test n’en ont pas fait apparaître, même en le recherchant. Un bon point, donc !

Un sujet que nous avons rarement abordé : la diffraction. On sait que le phénomène touche tous les objectifs sans exception, mais à des degrés différents. Ici, avec ce HD FA 77 mm, on perçoit nettement ses effets à f/16 et f/22.

Vignettage

Du vignettage est apparu sur les images à f/1.8, f/2 et f/2.8. Relativement important à PO, mais pas de façon outrancière. La correction en post-traitement sera facile.

Au-delà, et jusqu’à f/11, tout rentre dans l’ordre. Curieusement, le vignettage refait une très légère apparition à f/16, ouverture sans doute plus rarement utilisée.

Ce vignettage à grande ouverture est particulièrement visible sur les images ci-après concernant l’homogénéité.

Distorsions

La distorsion est quasiment inexistante, et ne peut être mise en évidence qu’avec des outils adaptés. Quoiqu’il en soit, même dans ces conditions, elle reste infime et ne nécessite aucune correction.

 

Homogénéité et netteté de l’image

Pour chaque ouverture, 2 images sont prises : la première avec le sujet au centre, la deuxième, avec le sujet sur le bord droit.

Image de baseHomogénéité centre/bord
TestHDFA77
On perçoit un vignettage important à la pleine ouverture…
TestHDFA77
… vignettage qui disparaît quasi totalement dès f/2.8
ouvertureau centre 100 %
bord droit 100 %
f/1.8 (PO)TestHDFA77TestHDFA77
f/2TestHDFA77TestHDFA77
f/2.8TestHDFA77TestHDFA77
f/4TestHDFA77TestHDFA77
f/5.6TestHDFA77TestHDFA77
f/8TestHDFA77TestHDFA77
f/11TestHDFA77TestHDFA77
f/16TestHDFA77TestHDFA77
f/22TestHDFA77TestHDFA77

Quelles remarques peut-on faire ?

De la pleine ouverture (f/1.8) à f/4, l’image au centre présente une bien meilleure définition et une bien meilleure netteté que sur le bord. Même si on note une légère amélioration à f/2.8.

L’homogénéité centre champ/bord champ s’améliore très nettement à f/5.6 et devient optimale à f/8. L’ouverture de f/11, quoique légèrement en retrait, reste toutefois acceptable.

Sur le plan strict de l’homogénéité, f/16 et, à un degré moindre f/22, sont assez équilibrés. Mais, encore une fois, la diffraction à ces ouvertures fait quelques ravages sur le plan de la netteté.

On notera que, si le traitement HD apporte quelques améliorations sur le plan de la netteté, elles sont cependant bien ténues.

 

Bokeh

Dans les images ci-après, le sujet est situé à 1,5 m du plan du capteur et à 2,40 m du fond

Zone de mise au pointÉvolution du bokeh
TestHDFA77
La mise au point est effectuée sur la zone représentée par le point bleu.
TestHDFA77
f/1.8 (PO)
TestHDFA77
f/2
TestHDFA77
f/2.8
TestHDFA77
f/4
TestHDFA77
f/5.6
TestHDFA77
f/8
TestHDFA77
f/11
TestHDFA77
f/16

Les photos ci-dessus permettent d’observer l’évolution du bokeh : de fondu aux plus grandes ouvertures, il devient quelconque ensuite, mais c’est chose normale. En effet, le HD FA 77 mm/1.8 n’est pas prioritairement destiné à produire des bokehs harmonieux, au contraire d’un objectif macro. Toutefois, sa distance minimale de mise au point (0.70 m) en fait un candidat crédible pour la photo rapprochée (voir Galerie, in fine).

De la même manière, pour des portraits en extérieur, on appréciera de pouvoir isoler facilement le sujet du fond

 

Qualité image (homogénéité, netteté et distorsion) : 22

Qualité optique (AC, flare, vignettage) : 25

 

Sur un APS-C

Il n’y a pas lieu de s’attarder outre mesure sur ce point : le comportement de l’objectif sur APS-C est très similaire à celui observé sur FF. Cependant, l’angle de champ étant plus réduit (équivalent à un 115mm environ), on n’utilise que la partie centrale des lentilles. Une conséquence est que les problèmes d’homogénéité sur les bords disparaissent.

Comparatif entre le nouveau modèle et le modèle qu’il remplace

Là encore, on ne note pas de différences notables, quel que soit le plan sur lequel on se situe. En témoignent les deux images ci-dessous, prises à quelques secondes d’écart (le temps de changer d’objectif). Peut-être une légère amélioration de la netteté sur le plus récent (HD). Dès lors, dire que l’un est incontestablement meilleur que l’autre relèverait soit de la haute voltige, soit d’une appréciation toute personnelle.

testHDFA77testHDFA77

Tarif et Concurrence

Au moment de la rédaction de ces lignes, la seule vraie concurrence se situe… chez Pentax lui-même. Ce n’est certes pas un scoop, surtout lorsqu’on observe qu’aucun constructeur indépendant traditionnel ne fabrique plus d’objectif en monture K. Et, chez ceux qui prennent encore « la peine » de fabriquer en baïonnette K, il faudra se satisfaire d’une mise au point complètement manuelle. En tout état de cause, il n’existe rien dans cette focale ou dans une focale approchante.

Donc, chez Pentax, on trouve essentiellement, pour le plein format :

  • l’ancienne version smc de ce FA 77mm/1.8, toujours commercialisée, sans doute le temps d’épuiser les stocks, au prix de 1049 €, mais qui va, c’est évident, souffrir de la comparaison de son prix avec la version HD (799 €). Cette concurrence pourrait s’avérer plus évidente sur les smc d’occasion… à condition que leur prix chute nettement.
  • le D FA 85/1.4, mais qui ne joue pas « dans la même cour » : beaucoup plus gros, plus lourd et nettement plus cher, il offre des performances de haute volée à un prix lui aussi élevé : 1999 €.

En format APS-C, si l’on souhaite une focale « résultante » approchant les 77 mm, il faudra se tourner vers le vieillissant, mais très bon DA✭ 55 mm/1.4 (849 €).

 

Conclusion

Il est permis de s’interroger sur le but poursuivi par Pentax en mettant sur le marché cette version « HD » du FA 77 mm/1.8. Autant on avait apprécié le traitement HD apportée sur les lentilles du FA 35 mm f/2, faisant ainsi du successeur un objectif produisant des images nettement améliorées, autant ici on reste un peu « sur notre faim ».

Il semble en effet que le traitement HD des lentilles n’apporte pas tout ce que l’on supposait pouvoir en attendre. Il est vrai aussi que, contrairement au 35 mm/2, Pentax partait d’une version « Limited », c’est-à-dire déjà haut de gamme donc, par définition, plus difficile à améliorer. On est dès lors en droit de penser que cette « mise à jour » permet de relancer les ventes d’un excellent objectif, et à un prix nettement plus bas (799 € contre 1049 €). Ceux qui ne possèdent pas de 77 mm apprécieront cet « effort », les autres peuvent se consoler en se disant que le nouveau venu, s’il améliore légèrement l’ancien, ne le rend pas obsolète pour autant.

 

Ce qui est bienCe qui est moins bien
  • Le prix en nette baisse
  • Une construction irréprochable
  • Des performances de haut niveau
  • Poids et encombrement toujours réduits.
  • Les aberrations chromatiques
  • Absence de quick-shift
  • Pas de tropicalisation

 

Logo FR Recommandé

 

Note

Prise en main et ergonomie9Série « Limited » oblige, rien ne manque vraiment ! On a même droit à une bague de diaphragme.
Construction et finition6Irréprochables.
Spécifications (technique)8On peut regretter l’absence de tropicalisation et de quick-shift.
Qualité image (homogénéité, netteté et distorsion)22L’image présente une netteté quasi irréprochable. Mais l’homogénéité centre/bords aux plus grandes ouvertures déçoit quelque peu.
Qualité optique (AC, flare, vignettage)25Les AC demeurent présentes, comme sur son prédécesseur. Flare et vignettage sont très bien contenus, sauf à la pleine ouverture s’agissant du vignettage.
Note globale70/100

Galerie

Les photos de la galerie peuvent avoir fait l’objet d’un développement.

TestHDFA77
Chute d’eau urbaine – ISO 100 – f/11 – 1/60s
TestHDFA77
Souche – ISO 100 – f/22 – 1/6s
TestHDFA77
Douceur florale – ISO 100 – f/1.8 – 1/2000s
TestHDFA77
Syrphe – Iso 100 – f/5.6 – 1/1000s
TestHDFA77
Mouche – Iso 100- f/8 – 1/500s
TestHDFA77
Etourneau parisien – Iso 200 – f/13 – 1/40s
TestHDFA77
Butin ou butinage ? Iso 200 – f/8 – 1/60s
TestHDFA77
Maison du Handball – Iso 200 – f/8 – 1/320s

 

Crédit photos : © Micaz – Les images sont la propriété de l’auteur (sauf précision) – Cliquer sur les images pour les agrandir