[Test] Objectif Sigma 35 mm f/1.4 DG HSM Art

Le test de l’objectif Sigma 35 mm f/1.4 DG HSM Art a été effectué avec un Pentax K-1.

 

Ce Sigma 35 mm f/1.4 nous a été prêté par un aimable lecteur que nous remercions chaleureusement. Il se reconnaîtra !

 

Présentation de l’objectif Sigma 35 mm f/1.4 DG HSM Art

Le Sigma 35 mm f/1.4 DG HSM Art est un objectif qui s’intercale entre les focales dites « standard » de 50 mm et les grands-angles qui, pour le format 24×36, commencent à 28 mm. Certains observateurs appellent la catégorie des 35 mm des « semi grands angles ». Comme l’indique le suffixe « DG » dans son appellation, ce Sigma est dédié aux boîtiers numériques à capteur plein format 24×36. Rappelons que chez ce constructeur, les objectifs destinés aux boîtiers à capteur APS-C sont estampillés « DC ».

Il est toutefois pleinement utilisable, bien sûr, sur boîtier APS-C. Dans ce cas, l’angle de champ photographié correspondra approximativement à celui d’un 50 mm en format 24×36.

Pour tout savoir (ou presque) sur les objectifs Sigma, ce site répondra à pratiquement toutes vos interrogations.

Notons aussi que cet objectif est compatible avec le « dock USB » de la marque (environ 50 €) qui permet d’affiner différents réglages, et notamment l’autofocus (Front ou back focus). Bien entendu il faut alors acheter le dock correspondant à la marque du boîtier.

Il a reçu un « TIPA Awards » en 2013.

Prise en main

Cet objectif présente une qualité de fabrication absolument remarquable. Certes, il apparaît relativement lourd et encombrant comparé, par exemple, au FA Pentax 35 mm f/2. Mais c’est aussi un gage de stabilité, surtout associé à un boîtier comme le K-1, lui-même pas spécialement léger !

Cependant il s’agit d’un objectif de construction beaucoup plus récente et, surtout, son ouverture maximale est de f/1.4. Sans doute cette ouverture maximale ne sera-t-elle pas très souvent utilisée sur le terrain, elle rendra toutefois bien des services quand les conditions de lumière baisseront. D’autant plus que cela ne sacrifiera rien en termes de qualité d’image.

Ce Sigma comporte une large bague de mise au point dont le maniement est souple, mais sans trop, et suffisamment précis.

Sur le fût, une fenêtre affiche les distances de mise au point.

Est-il besoin de préciser qu’il ne bénéficie pas de la stabilisation (OS), ce qui, pour des objectifs de ce type, n’est pas un handicap. Et particulièrement sur les boîtiers Pentax qui assurent eux-mêmes la stabilisation.

Enfin, et c’est courant sur les objectifs les plus récents, il est dépourvu de bague de diaphragme. Les ouvertures seront donc entièrement contrôlées par le boîtier.

 

Prise en main et ergonomie : 8

Le Sigma 35 mm f/1.4 DG HSM Art côté technique

Caractéristiques techniques (cliquer pour voir)
Nom completSIGMA 35mm f/1.4 DG HSM Art
Ouverture maximalef/1.4
Ouverture minimalef/16
Construction13 éléments
11 groupes
Traitement des lentilles1 lentille FLD (low Dispersion)
4 lentilles SLD (Super Low Dispersion), traitement « Super Multi Layer Coating »
Angle de champ63.4°
Diaphragme9 lamelles (circulaire)
Bague de diaphragmeNon
BaïonnetteLaiton chromé
Distance minimale de mise au point30cm
Rapport de reproduction1:5.2
StabilisationNon
MotorisationHSM
Retouche manuelle du pointOui
TropicalisationNon
Diamètre de filtre67mm
Longueur94mm
Diamètre77mm
Poids665g
Accessoires fournis- notice
- Bouchons AV et AR
- Pare-soleil (Ref LH730-03)
- Etui
Particularités- Compatible avec USB Dock
- Compatible avec convertisseur MC-11
- non compatible avec téléconvertisseur
Garantie constructeur3 ans

Le moteur pour l’autofocus est de type HSM (Hyper Sonic Motor). Un moteur comparable au SDM de Pentax qui se montre très rapide, silencieux et efficace, du moins dans la configuration testée (K-1 + Sigma 35 mm).

La précision de la mise au point est à souligner : aucun décalage visible (front ou back focus) n’a été constaté avec boîtier utilisé.

La formule optique
Pkb_testSigma35_formuleOptique
Schéma optique du Sigma 35mm f/1.4 ART

La lentille asphérique placée à l’avant a pour finalité de limiter le diamètre de l’objectif.

Les groupes suivants comportent une lentille en verre FLD (fluorite) associé à 4 lentilles en verre SLD afin de réduire les aberrations chromatiques.

 

Construction & Finition : 6

Spécifications (techniques) : 10

Le Sigma 35 mm f/1.4 DG HSM Art côté optique

PENtaxKlub ne disposant pas de laboratoire, nos tests ne sont pas mesurés par des outils. Nous souhaitons apporter un point de vue utilisateur et essentiellement photographique. Nos commentaires et note technique sont donc le fruit d’une analyse visuelle.

A noter que pour tout objectif, même le meilleur, il est toujours possible d’obtenir des imperfections visuelles (et plus particulièrement avec les AC), quelles que soient la focale et/ou l’ouverture.

 

Images

Toutes les photos de tests ont été prises en RAW et n’ont pas été retouchées. 

OuverturesImages Mode FFExtraits 100%
f/1.4
A f/1.4
A f/1.4


A f/1.4 - Extrait
A f/1.4 - Extrait
f/2
A f/2
A f/2

A f/2 - Extrait
A f/2 - Extrait


f/2.8
A f/2.8
A f/2.8

A f/2.8 - Extrait
A f/2.8 - Extrait

f/4
A f/4
A f/4
A f/4 - Extrait
A f/4 - Extrait


f/5.6
A f/5.6
A f/5.6
A f/5.6 - Extrait
A f/5.6 - Extrait
f/8
A f/8
A f/8
A f/8 - Extrait
A f/8 - Extrait
f/11
A f/11
A f/11
A f/11 - Extrait
A f/11 - Extrait
f/16
A f/16
A f/16
A f/16 - Extrait
A f/16 - Extrait
Aberrations chromatique et flare

Tout objectif est susceptible de produire des aberrations chromatiques (AC) et du flare.

Les AC apparaissent sous forme d’une frange violette (ou verte), désagréable à l’œil. Elles se forment quand les 3 couleurs de la lumière blanche (Rouge, Vert et Bleu) traversent une lentille, se séparent et ne se rejoignent pas au bon endroit pour produire une image nette. Le flare se manifeste dans certaines conditions de lumière, comme, par exemple, quand le soleil envoie ses rayons en biais sur l’objectif.

C’est pourquoi nous préférons juger un objectif dans des situations d’images courantes et non exceptionnelles.

Quelques très faibles franges violettes apparaissent à pleine ouverture et jusqu’à f/2.8, mais nous les signalons pour l’anecdote, car elles seront très facilement corrigées en Post-Traitement. Dès f/4, elles ont complètement disparu.

On peut ainsi apprécier l’excellent traitement appliqué aux lentilles.

 

Sigma 35mm f/1.4 - Flare
Sigma 35 mm f/1.4 – Flare

 

Sur l’image ci-dessus, en contre-jour partiel, un léger flare apparaît par endroits à la surface de l’eau.

Il peut aussi en apparaître dans des circonstances « favorables », mais, là encore, rien de bien grave !

 Image pleineExtrait 100%
A.C.
Sigma 35mm f/1.4 Art - AC à f/5.6
Sigma 35mm f/1.4 Art - AC à f/5.6
Sigma 35mm f/1.4 Art - AC à f/5.6 - Extrait
Sigma 35mm f/1.4 Art - AC à f/5.6 - Extrait

Flare
Sigma 35mm f/1.4 Art - Flare
Sigma 35mm f/1.4 Art - Flare

Sigma 35mm f/1.4 Art - Flare - Extrait
Sigma 35mm f/1.4 Art - Flare - Extrait


Distorsion et vignettage

Sur ce Sigma 35 mm f/1.4 DG HSM Art, la distorsion, en barillet, est généralement faible (mais plus visible à pleine ouverture) et ne sera pas gênante en utilisation courante.

Le vignettage est bien visible à pleine ouverture, mais il régresse rapidement jusqu’à disparaître dès f/2.8. Le corriger en Post-Traitement ne présentera pas de difficulté majeure.

Sigma 35mm f/1.4 - Distorsion et vignettage
Sigma 35 mm f/1.4 – Distorsion et vignettage

 

Homogénéité de l’image

En toutes circonstances et dès la pleine ouverture, la netteté est au rendez-vous. On s’étonnera même de cette netteté à f/1.4 même si, à cette ouverture, les angles sont un petit peu moins bien lotis. Les ouvertures plus petites (jusqu’à f/11 environ) voient cette netteté s’améliorer encore et devenir homogène sur tout le champ. Même l’ouverture de f/16, malgré une petite baisse, sera très largement utilisable. Il n’est pas si fréquent qu’un objectif présente autant d’homogénéité sur toute la plage de focales. Le fait mérite donc d’être signalé.

Les couleurs peuvent apparaître légèrement « froides » par rapport à d’autres objectifs, mais elles sont très réalistes. Le contraste est lui aussi de très haut niveau.

Bokeh

Le bokeh fourni par le SIGMA 35 mm f/1.4 DG HSM Art est remarquablement doux et fondu pour un tel objectif. Pour l’illustrer, et vous permettre d’en juger, nous avons choisi de vous présenter une image à toutes les ouvertures de f/1.4 à f/16.

 

Sigma 35mm f/1.4 - Bokeh à f/1.4
Sigma 35mm f/1.4 - Bokeh à f/1.4
Sigma 35mm f/1.4 - Bokeh à f/2
Sigma 35mm f/1.4 - Bokeh à f/2
Sigma 35mm f/1.4 - Bokeh à f/2.8
Sigma 35mm f/1.4 - Bokeh à f/2.8
Sigma 35mm f/1.4 - Bokeh à f/4
Sigma 35mm f/1.4 - Bokeh à f/4
Sigma 35mm f/1.4 - Bokeh à f/5.6
Sigma 35mm f/1.4 - Bokeh à f/5.6
Sigma 35mm f/1.4 - Bokeh à f/8
Sigma 35mm f/1.4 - Bokeh à f/8
Sigma 35mm f/1.4 - Bokeh à f/11
Sigma 35mm f/1.4 - Bokeh à f/11
Sigma 35mm f/1.4 - Bokeh à f/16
Sigma 35mm f/1.4 - Bokeh à f/16

Qualité image (homogénéité, netteté et distorsion) : 35

Qualité optique (AC, flare, vignettage) : 28

Comportement de l’objectif en mode APS-C sur un boîtier FF

Nous l’avons dit à maintes reprises : quand on possède un boîtier FF, il y a peu d’intérêt à le faire fonctionner en mode APS-C, quels que soient les objectifs utilisés, sauf s’ils sont exclusivement dédiés à l’APS-C.

Dans ce cas précis, nous avons pris le parti de ne pas tester le Sigma 35 mm ART en mode APS-C.

Tarif et Concurrence

Le SIGMA 35 mm f/1.4 DG HSM Art est couramment vendu aux alentours de 900 €.

Certes cela peut paraître élevé pour une focale fixe de ce type. Mais il est incontestable que ce prix est dû pour une large part à l’ouverture maximale de f/1.4, et aussi à la qualité « superlative » de l’objectif.

Si nous devons exclusivement considérer ici tous les objectifs 35 mm à monture compatible Pentax (K ou KA ou KAFn), existant sur le marché, ils sont pléthore. Mais tous ne « jouent pas dans la même cour » que le Sigma.

Ses plus évidents concurrents sont :

  • le Pentax FA 35 mm f/2 : déjà ancien. L’écart d’ouverture maximale (1 diaphragme) est important et ce Pentax (Prix officiel 599 €), quoique excellent, ne nous paraît pas surpasser le Sigma en qualité optique. [Mise à jour 2020 : Pentax a produit en 2019 une version « HD » de cet objectif, à un prix inférieur mais sans moteur]
  • le Samyang 35 mm F1.4 AS UMC (Prix officiel 659 €) d’excellente qualité optique lui aussi, mais entièrement manuel et de plus en plus difficile à trouver en monture « K ».
  • Il existe également les HD DA 35mm f/2.8 macro limited ou le DA 35 mm f/2.4, mais ils ne sont pas pleinement compatibles avec le FF.

Reste à souhaiter que la feuille de route Ricoh/Pentax pour les prochains mois donne à tous les Pentaxistes des raisons d’espérer et qu’un 35 mm à grande ouverture verra le jour. Mais, en raison de la conjoncture et de la situation actuelle du marché, il n’est pas certain que les prix arriveront à concurrencer celui de ce Sigma.

 

Conclusion

Le SIGMA 35 mm f/1.4 DG HSM Art est incontestablement un excellent objectif. Il recueille généralement les éloges de ceux qui l’ont testé et encore plus de ceux qui l’utilisent régulièrement. Il faut dire que sa qualité d’image et sa facilité d’utilisation ne sont pas étrangères à cet état de choses.

On peut le recommander tout particulièrement à ceux qui ont besoin d’une grande ouverture à cette focale.

Ce qui est bien Ce qui est moins bien
  • Qualité générale : piqué, netteté
  • Construction sérieuse
  • Retouche du point
  • Absence de bague de diaphragme
  • Un peu de distorsion et de vignettage
  • Absence de tropicalisation
  • Poids
  • Prix (par rapport à la concurrence)

Note

Prise en main et ergonomie 8 Ergonomie sans faille, gage d’une manipulation aisée.
gConstruction et finition 6 Irréprochables : un exemple du sérieux de Sigma.
Spécifications (technique) 10 Caractéristiques de très haut niveau. Seule manque la tropicalisation.
Qualité image (homogénéité, netteté et distorsion) 35 Une légère distorsion est visible à grande ouverture.
Qualité optique (AC, flare, vignettage) 28 On constate du vignettage aux grandes ouvertures et une légère sensibilité au flare. Rien de très gênant cependant.
Note globale 87/100

 

Galerie

Les photos de la galerie peuvent avoir fait l’objet d’un développement.

Proxi printanière f/4.5 - 1/800s - Iso 100
Proxi printanière – 1/800s – f/4.5 – Iso 100
Punaise caméléon ? f/4.5 - 1/250s - Iso 100
Punaise caméléon ? 1/250s – f/4.5 – Iso 100
La ville le soir - HDR Boîtier (3 images)
La ville le soir – HDR Boîtier (3 images)
Passerelle dans la ville f/6.3 - 1/40s - Iso 1000
Passerelle dans la ville – 1/40s – f/6.3 – Iso 1000
Lac Bleu (c'est son nom !) girondin f/9 - 1/400s - Iso 400
Lac Bleu (c’est son nom !) girondin
1/400s – f/9 – Iso 400

 

Crédit photos : © Micaz – Les images sont la propriété de l’auteur (sauf précision) – Cliquez pour agrandir