[Test] Test du K-3 mk III

K-3 mk III Silver

Presque 6 ans séparent le K-3 mk III de son prédécesseur le mk II arrivé en juin 2015. Entre temps, il y a eu le KP en février 2017, mais ce n’était pas le même segment. Une longue attente qui est désormais terminée. Voici donc le nouveau vaisseau amiral APS-C de la marque. Un boîtier compact, ramassé, qui semble équilibré.

Ce boîtier est très riche. Et il y a tellement à dire que nous avons dû scinder en 3 notre test. Mais même ainsi, nous n’avons pas pu aborder tous les points, plus particulièrement l’AF dans les détails. Nous reviendrons sans doute sur ce boîtier prochainement.

Merci de faire vos commentaires sur la page d’introduction afin de centraliser.

En attendant, bonne lecture !

 

 

Première partie – Deuxième partie – Troisième partie

  • pch57000
    10 mai 2021 at 14 h 45 min

    Bonjour,
    Comme je l’avais pensé et écrit moi-même précédemment, Pentax se tire une balle dans le pied.
    De toutes les personnes à qui j’ai parlé / transmis des infos sur ce K3-III, le retour est sans appel : bien trop cher, surtout pour avoir moins que beaucoup des hybrides à 1500€

  • Dominique G
    10 mai 2021 at 19 h 09 min

    Bonjour

    Par rapport au K-3, ce boitier apporte une amélioration matérielle et logicielle indéniable. Mais ce ne sont pas ces points qui m’importent le plus, ils sont dans la logique de progression attendue.
    Ce sont surtout le confort immédiat et la précision sur le terrain que peuvent apporter une visée plus large et le choix du collimateur avec le joystick, du moins en ce qui me concerne.
    Je vais perdre un flash dont je ne me sers jamais et concernant le GPS, J’ai pris l’habitude d’insérer des coordonnées dans une photo. Si ça peut faire gagner un peu d’autonomie à la batterie…

    Je crois que ceux qui, comme moi, ne jurent que par la visée optique seront ravis. On n’a peut-être pas fait mieux en aps-c.
    Et malgré son prix élevé, je pense que c’est surtout l’après K3-III qui risque d’être plus compliqué pour Pentax.

  • Olivier Dessoude
    11 mai 2021 at 8 h 24 min

    Dans « ce qui est bien », il faut souligner le viseur optique. Ça semble évident, mais cela devient un facteur de différenciation.
    Dans « ce qui est moins bien », on ne peut pas évacuer le problème du prix. Même si ça s’explique, il reste astronomique.
    A propos d’astronomie justement, un questionnement a été soulevé quant au rôle du coprocesseur de réduction de bruit qui intervient dès les bas ISO (et pourrait pénaliser les astro-photographes… mais cela reste à tester).
    Pour le GPS, le smartphone n’est pas indispensable. Le module O-GPS1 permet d’accéder à la fonction Astrotracer, contrairement au smartphone (il est indisponible en Europe, mais on peut s’en procurer sans difficulté au Japon ou aux États-Unis).
    En vidéo, on peut signaler que le mode 4K induit un facteur de crop de 1,4 (en plus du facteur 1,5 de l’APS-C par rapport au FF bien sûr).

    • F
      11 mai 2021 at 9 h 45 min

      Nous n’avons eu le K-3 mk III en prêt que 2 jours de prêt (et encore) durant lesquels nous avons essayé de tester le maximum de fonctionnalités. Evidemment, tout n’a pu être vu, vérifié, validé dans les moindres détails. On s’est tenu la plupart du temps aux basiques, ne pouvant tester les aspects périphériques voire « exotiques » ou nécessitant du matériel qu’on a pas ou indisponible en Europe.

      Sur le prix, oui il est excessif (mais je l’ai déjà dit). C’est facile de dire que c’est cher, mais quel(s) poste(s) faudrait diminuer ou supprimer ? Le profit du vendeur ? Le cout de développement ? Le cout logistique/transport ? La qualité des composants ? Le cout de fabrication ? etc.
      Allez, pour rire… rien qu’en supprimant la TVA de 20%, le prix diminuerait de 400€.

    • Dominique G
      11 mai 2021 at 10 h 22 min

      C’est vrai qu’au vu du prix plutôt sélectif ça ressemble à un baroud d’honneur face aux hybrides. Mais Pentax a-t-il vraiment eu tort de faire le pari qu’il existe encore un public suffisant d’amateurs de reflex optiques dont la production deviendra de plus en plus réduite, avant un éventuel changement de cap ? C’est l’avenir qui le dira.

      • F
        11 mai 2021 at 10 h 51 min

        C’est le serpent qui se mord la queue. Plus la production est réduite, plus les composants et les couts de fabrication augmentent. Ce qui se répercute sur le prix, lequel refroidit les acheteurs qui achètent moins. La société, vu les ventes, va produire moins et le cycle recommence.
        Après, le K-3 mk III se résume t-il uniquement à son prix. Je ne le pense pas.

        • Dominique G
          11 mai 2021 at 11 h 34 min

          Je ne le pense pas non plus. Mon premier reflex Minolta (d’occasion) m’a coûté 3700 francs dans les années 80, soit 1080 € aujourd’hui en pouvoir d’achat équivalent (convertisseur INSEE). Et il était à des années-lumière d’être aussi sophistiqué que le K3-III (même pas d’auto-focus).
          Le début d’une grande passion…

  • Eric
    12 mai 2021 at 18 h 44 min

    Le prix Me semble pas si élevé si le challenge du suivi de l’oeil par l’AF fonctionne, le seul boîtier à visé réflex capable de cette exploit est le d6 de Nikon qui coûte trois fois plus cher

    • F
      13 mai 2021 at 17 h 56 min

      Changer de crèmerie… J’ai fait le calcul pour basculer en FF hybride, avec les objectifs équivalents en qualité (mon parc : 24-70/2.8, 70-200/4, 31/1.8, 50/1.4 et 85/1.4).
      Chez Canon, c’est 16000 € (R5), chez Nikon c’est 14600 € (Z7 II) et chez Sony, c’est 13000 € (A9 II). Sachant que Canon et Nikon n’ont pas toutes les optiques souhaitées (faudra attendre fin 2022 voire 2023 pour qu’ils sortent). Vendre mon matériel me rapporterait environ 4500 € (obsolescence et manque de notoriété aidant), peut-être 5 k€ si j’ai de la chance.
      Il manque donc entre 8 et 10k. Que je ne peux absolument pas financer, même en étalant sur 2 an.

  • Eric M
    13 mai 2021 at 13 h 04 min

    On ne peut résumer ce superbe boîtier à son prix, mais on peut regretter son absence d’écran orientable et la perte du GPS. En ce qui me concerne, je ne pourrai pas acheter un aps-c au prix d’un plein format et je n’ai pas d’autre choix que de garder encore mon k-3 II un long moment, en espérant l’arrivée d’un boîtier à moins de 1400€, ce qui me semble la limite pour le prix que je suis disposé à mettre.

    • F
      13 mai 2021 at 18 h 05 min

      Je suis pessimiste sur la sortie d’un boitier à moins de 1500€ qui reprendrait une partie des avancées du K-3 III. Je souhaite un KP II qui conserverait sa visée et son déclencheur, mais qui reprendrait l’AF. Sauf que j’y crois guère, tout en souhaitant me tromper.
      Actuellement, l’alternative reste le KP en occasion…

      • David
        29 mai 2021 at 14 h 07 min

        Il ne restera pas toujours à ce prix la. Le KP était à sa sortie bien plus cher que le k3 Mark II. D’ici Noël il risque d’avoir des offres intéressantes.

        • F
          29 mai 2021 at 14 h 09 min

          Des offres promotionnelle pour le K-3 III ? C’est possible dans un futur plus ou moins proche. Mais il ne faut pas croire que le prix du boitier sera divisé par 2 ou par 3 comme j’ai pu lire ici ou là.

  • Carl
    13 mai 2021 at 16 h 54 min

    Rien à redire du côté technique, c’est du bonbon.
    Par contre, le prix pousse à réfléchir longuement… Pour plusieurs, la question sera de savoir si il n’est pas mieux de tout vendre et de s’équiper en hybride FF moderne à coût nul… Même avec un attachement particulier à la marque, le bouchon est poussé un peu fort au niveau du prix.

  • Pierrot
    28 mai 2021 at 19 h 41 min

    Passionné de Pentax depuis 1975 avec toutes les optiques possible, comme mentionné précédemment, changer de marque pour des prix moins chère me couterait bien plus.
    J’ai acheté le K3 III car je fait beaucoup de photo sportive et les progrès dans le AF m’ont séduit.
    Mon prédécesseur le K3 II que j’utilise actuellement je l’ai configuré pour le sport en mode rafale et si parmi vous il y en as qui ont configuré le le K3 III pour les mêmes conditions c’est bien volontiers que je prend la config

  • DONATO ALTIERI
    8 juin 2021 at 18 h 21 min

    Bonjour,
    Je l’ai attendu, ce K3 III !
    J’ai passé précommande le 1er avril, soit J+1 par rapport à l’ouverture des précommandes, et j’ai été livré le 26 mai, soit quasiment 2 mois plus tard. Aux dires de Ricoh, le kit Silver a été victime de son succès (2300€).
    J’ai fait mes 1000 premières photos en 1 semaine sans ouvrir le mode d’emploi : Pentaxiste depuis 1986, l’ergonomie est stable et logique.

    L’autofocus est net progrès par rapport au K3 : c’était ma première motivation d’achat, et je ne suis pas déçu !
    Pour les hauts ISO, je traite tous mes RAW dans DXO, je shoote sans arrière pensée à 6400 ISO sur le K3, et en attendant que DXO sorte le module de traitement du K3 III, je me suis limité à 51 kISO dans mon programme User dédié à l’action (autofocus auto tous collimateurs, AF-C, rafale Hi, ligne de programme Action). Je note d’après vos tests que les 20 kISO sont exploitables sans traitement . Il n’y a plus qu’à trouver quoi faire avec tous ces ISO…
    Pour le prix… Mon K3 date de 2013, il est toujours vaillant avec ses 97000 photos au compteur, alors ça ne fait pas cher par an : Pentax, c’est le contraire de l’obsolescence programmée !
    Amitiés à tous les Pentaxistes !