Cette prise en main du DA* 200 a été effectuée avec un Pentax K-1.

Le DA* 200 a déjà fait l’objet d’un test sur un APS-C, un K-3II, en novembre dernier. A la sortie du K-1, Ricoh-Imaging a annoncé que cet objectif était compatible Full Frame. Qu’en est-il réellement pour ce DA *, c’est à dire un des fleurons en matière d’objectif chez Pentax ?

 

Présentation de l’objectif DA* 200 f/2.8

Un objectif tout en métal, pour un poids de 0,800kg. La construction est de type AW (All Weather), ce qui fait que cet objectif est tropicalisé et résistant à la poussière.

S’agissant d’une focale fixe, la plage couverte par cet objectif est de 200mm en FF (307mm quand il est monté sur un APS-C). Son ouverture maximale est de f/2,8, avec une distance minimale de mise au point à 1,20m.

Bien que de conception déjà un peu ancienne, il est doté de la fonctionnalité Quick-Shift qui permet d’affiner la mise au point de manière manuelle après mémorisation de l’AF. Cette particularité permet de retoucher la mise au point manuellement sans quitter le mode autofocus.

La motorisation est de type SDM, donc silencieuse et rapide en théorie.

Pour les filtres (UV, Polarisant et autres ND), le diamètre est de 77mm. Attention, certains types de filtres (surtout les polarisants de type A) peuvent empêcher de monter le pare soleil en même temps.

Dans la boite, on trouve un sac de rangement et un pare-soleil en forme de cône assez long (8,5cm), doté d’une petite trappe laissant un accès pour permettre la rotation d’un filtre polarisant.

 

Principales caractéristiques techniques

PENTAXPENTAX DA* 200mm f/2.8 ED [IF] SDMMonture Pentax KAF2
Lentilles
Focale200mm
Equivalent 35mm sur un APS-C307mm
Angle de vueFF : NC.
APS-C : 8,1°
Ouverture maximalef/2,8
Ouverture minimalef/22
Diaphragme9 lamelles
Lentilles9
Groupes8
Distance minimale de mise au point1,22m
Mise au pointInterne
Stabilisation OptiqueNon
(stabilisation mécanique sur le boitier)
QuickShiftOui
MoteurSDM
Autres
Diamètre filtre77mm
TropicaliséOui
Poids0,825kg
0,915kg avec le pare soleil
DimensionsNC
AccessoiresBouchons avant et arrière, Pare-soleil, Trépied d'objectif, Sac
Compatible FFOui

 

Prise en main

Un bouton de commutation AF/MF permet de modifier le mode de prise de vue autofocus ou manuel, à la volée, sans retourner sur le boitier.

Le pas du filtre (là où se bloque le pare-soleil), étant indépendant du bloc lentille, cela permet de rendre l’utilisation de filtres polarisants ou gradués beaucoup plus simple et rapide. Ces derniers ne tourneront pas lors de la mise au point.

La bague permettant la retouche manuelle du point est agréable et très large, ce qui ravira les possesseurs de grosses mains. Le mouvement de rotation s’effectue sans à-coup. Elle tourne « sans fin », il n’y a pas d’arrêt. La bague est réalisée dans une matière caoutchouteuse et dotée de petits picots assez agréables au toucher.

L’objectif est doté d’un indicateur de distance, allant de 1,20m (distance minimale de mise au point) à l’infini.

DA200_01

bague de mise au point et son indicateur de distance (© Ricoh Imaging)

A l’usage, le moteur SDM est silencieux. Coté rapidité, il est en dessous des récents SDM ou DC, comme celui du 70-200. Combiné au K-1, la mise au point se montre rapide mais sans plus. Il y a un côté déroutant, car après avoir été habitué à des mises au point rapides, il donne l’impression de se trainer. En pratique, c’est quelques dizaines de millisecondes qui sont perdues, guère plus. La précision, quand à elle, n’a rien à se reprocher.

 

D’un point de vue technique

Rappel : PENtaxKlub ne disposant pas de laboratoire, nos tests ne sont pas mesurés par des outils. Nous souhaitons apporter un point de vue utilisateur et essentiellement photographique. Nos commentaires et note technique sont donc le fruit d’une analyse visuelle.

 

Aberrations chromatiques, distorsion, netteté et flare

 

Sur un FF

Les aberrations chromatiques sont un peu présentes, dans certaines conditions d’image à fort contraste. Ces AC se caractérisent par des franges violettes, principalement à pleine ouverture. Dès que l’on commence à fermer, à partir de f/4, ce phénomène s’estompe avant de disparaitre à f/5.6.

La distorsion est inexistante, dès f/2.8, ce qui est remarquable.

L’uniformité de l’éclairage est bonne sur toute l’image dès la pleine ouverture.

Si on peut constater que la netteté est déjà très bonne à f/2,8 aussi bien en plein champ que sur les bords, elle devient excellente à partir de f/4, jusqu’à f/14. A partir de f/16, on notera un léger ramollissement de l’image à l’agrandissement, mais rien de désagréable. Il est probable que la performance maximale de cet objectif, comme souvent chez Pentax, soit entre f/5.6 et f/7.1.

La résistance au flare semble très bonne mais l’utilisation du pare-soleil reste fortement conseillée, que ce soit en extérieur comme en intérieur, de jour comme de nuit.

 

Sur un APS-C

Se référer au test sur un APS-C précédemment paru.

 

Comportement de l’objectif en mode APS-C sur un FF

Il est similaire, sauf pour le bokeh, aux impressions dégagées en mode FF.

 

Images

Toutes les photos ci-dessous ont été prises en RAW, par un ciel plutôt nuageux et n’ont pas été retouchées. 

 

Bokeh

De f/2.8 à f/4, le bokeh est excellent avec de beaux aspects circulaires en arrière plan. Les transitions se faisant dans la douceur. A partir de f/5.6, on perd en harmonie, l’aspect circulaire se détournait, parfois assez nettement.

On notera par contre une tendance à des AC dans les flous d’arrières plans, mais sans grand impact dans les prises de vues.

Bokeh en FF

Bokeh en FF - f/2.8

Bokeh en mode APS-C

Bokeh en mode APS-C - f/2.8

 

Tarif et Concurrence

999€, tel est le prix de cet objectif. L’objectif tenant ses promesses, ce tarif est justifié.

Dans cette catégorie, la concurrence est inexistante. On passera donc son chemin.

 

Conclusion

Objectif idéal pour de nombreux pratiques photographiques, sa qualité de construction et les images produites raviront ses possesseurs ou ses futurs acheteurs.

On peut penser que Pentax, dans les 3 ans à venir, remettra au goût du jour cet objectif sous le nom D-FA* 200. Néanmoins, les points d’améliorations possibles ne sont pas si nombreux puisqu’il s’agit déjà d’un objectif haut de gamme. La principale devrait porter sur le moteur tandis que la seconde portera, quand à elle, sur le traitement des verres, afin d’éliminer les AC (HD et Aerobright).

 

Les Plus

  • La solide qualité de construction résistante aux intempéries
  • Le QuickShift permettant une retouche manuelle de la mise au point
  • La netteté avec un contraste homogène et excellent
  • Le moteur de mise au point silencieux

 

Les moins

  • Le moteur qui mériterait une remise à niveau côté rapidité
  • Des aberrations chromatiques présentes jusqu’à f/4, maitrisées au delà de f/5,6

 

Note

86/100

(notation 2018)

 

Appréciation PENtax Klub

Note : 5/5

Galeries

1/80s à f/5.6 - ISO 125

1/80s à f/5.6 – ISO 125

 

1/320s à f/4 - ISO 400

1/320s à f/4 – ISO 400

 

1/250s à f/4 - ISO 400

1/250s à f/4 – ISO 400

 

1/250s à f/7.1 - ISO 125

1/250s à f/7.1 – ISO 125

 

1/100s à f/11 - ISO 640

1/100s à f/11 – ISO 640

 

pentaxklub_test-DA200_galerie_01

1/400s à f/5.0 – ISO 100

 

Crédit photos : fyve – cliquez sur les photos pour agrandir