[Tuto] Image Transmitter 2 par la pratique

Image Transmitter 2 est un logiciel de prise de contrôle de votre boîtier, depuis votre ordinateur. Le logiciel est disponible pour Windows et macOS. Ce logiciel n’est pas gratuit, il est vendu par Ricoh-Imaging et les bons revendeurs. Tous les boîtiers ne sont pas compatibles avec ce logiciel. Le site japonais de Ricoh-Imaging indique la liste des boîtiers compatibles :

IT2 boitiers compatibles
boîtiers compatibles

 

Les boîtiers 645Z, 645 Z IR, KP, K-1 et K-1 Mark II sont donc officiellement compatibles.

 

Image Transmitter 2

Comme indiqué, il permet de prendre le contrôle d’un boîtier, toute l’interface de prise de vue reproduisant les fonctionnalités (ou presque) étant reportée sur l’ordinateur.

Attention, dans ce mode, le boîtier n’est plus accessible, tout étant déporté coté ordinateur. Il ne sert qu’à prendre le cliché. Ce mode est très pratique dans le cadre de la photo sur pied d’objets statiques. Le réglage de la focale reste évidemment manuel.

 

Prérequis

La version 2.42 pour macOS a servi de support pour le test. Autant que possible, il convient d’utiliser la dernière version du logiciel.

  • Disposer d’un ordinateur.
  • Il est nécessaire que votre matériel dispose de la dernière maj du firmware, car pour certains boîtiers, il y a une version minimale en deçà de laquelle cela ne fonctionnera pas.
  • Un câble USB avec une prise Micro USB Type B.
  • Mettre le boîtier en mode PTP (Réglages > page 2 > ligne 5 et choisir PTP pour la connexion USB).
Réglages Menu Connexion USB K1
Menu Connexion USB sur le K-1

 

Point d’attention sur le câble

Il s’agit d’un câble, le plus normal et standard possible. Il est même possible que vous en ayez déjà un chez vous, pour un smartphone ou un scanner. Ce câble n’est pas livré par Ricoh Imaging. Mais on le trouve très facilement chez tous les revendeurs de la FNAC à Boulanger en passant par n’importe quel vendeur de smartphone à minima compétent. Comme par exemple ce câble d’une longueur de 180cm environ ou celui-ci, d’une longueur de 3m, tous deux en provenance d’Amazon.

Par contre, il convient de faire attention à la longueur du câble. Trop court et vous ne disposez pas de latitude pour déplacer votre boîtier par rapport à l’ordinateur. Trop long et il y aura des pertes de données. Entre 2 et 5m, cela semble être une bonne longueur. Mais tout dépendra de ce que vous souhaiterez faire.

 

Utilisation

Il faut brancher le câble à l’ordinateur et à l’appareil photo. Puis, lancer le logiciel et la connexion s’établit.

 

Si c’est la première fois, il est conseillé de le paramétrer, à minima en lui indiquant où se trouve le dossier de dépôt des photos.

 

D’une certaine manière, IT2 ressemble fortement à ImageSync, mis à part qu’il fonctionne sur un ordinateur avec la facilité d’emploi que cela procure. L’interface est certes assez fruste, mais vous êtes en mesure de contrôler tous les paramètres habituels du mode choisi (P Sv Av Tav Tv M et B). Vous pouvez aussi modifier le format de prise de vue (RAW DNG/PEF ou JPEG).

Ecran Image Transmitter 2
Écran Image Transmitter 2… avec prise de contrôle d’un K-1

 

Après avoir sélectionné la destination de vos photos, il convient de choisir le format de sauvegarde. On peut choisir de conserver sur le boîtier les clichés pris, ce qui permet de conserver une sauvegarde en cas de problème de transmission de données entre le boîtier et l’ordinateur (ce qui comble la faille sécuritaire de la précédente version d’IT2 qui ne sauvegardait rien sur la carte SD – En cas de problème lors du transfert de l’image, celle-ci était perdue).

Le bouton LV permet de choisir le retour vidéo sur l’écran de l’ordinateur. Certains paramètres comme la balance des blancs, le type d’AF ou le mode de prise de vue (single shot, rafale, retardateur) ne peuvent être modifiés depuis IT2. Il conviendra donc d’effectuer ce choix avant de relier le boîtier à l’ordinateur.

Le reste des paramètres (ouverture, vitesse ISO et correction d’exposition) sont modifiables depuis IT2.

modification des paramètres de prise de vue
modification des paramètres de prise de vue

 

En cliquant sur la partie « retour vidéo », on peut choisir le collimateur de mise au point à condition de ne pas être en mode spot pour ce dernier.

click sur la partie "retour vidéo"
click sur la partie « retour vidéo »

 

Attention, suivant l’option choisie, le click peut juste changer l’emplacement du collimateur et faire la mise au point ou bien activer aussi la prise de vue.

AF + déclenchement ou AF seul
AF + déclenchement ou AF seul

 

Vous avez réglé votre boîtier ? Alors il n’y a plus qu’à déclencher. Au bout de quelques secondes, le cliché est sur votre ordinateur. Dans le dossier préalablement choisi.

Cerise sur le gâteau, il est possible de demander à Adobe Lightroom de scanner régulièrement le répertoire et d’intégrer automatiquement les photos dans le catalogue.

Voilà c’est fini. Vous êtes désormais en mesure de prendre vos clichés via IT2.

 

Image Transmitter 2 et ImageSync

Ces deux logiciels sont similaires. Deux différences malgré tout. Si le premier est payant, le deuxième est gratuit. Par contre il ne fonctionne que sur les smartphones et tablettes (Android et iOS). L’usage est plutôt nomade, en remplacement d’une télécommande. Fort utile quand un KP ne dispose pas du port infrarouge si utile à cet outil. Autre différence, IT2 nécessite un lien physique (câble USB) tandis qu’ImageSync va utiliser le mode wifi du boîtier, ce dernier se transformant en émetteur auquel le smartphone ou la tablette devra se connecter.

 

La prise en main de ce logiciel est facile et IT2 remplit simplement mais correctement son rôle. Le seul vrai reproche, c’est son prix qui est assez excessif pour ce type de logiciel.