Réaliser une image qui mélange le Noir&Blanc et couleur est en même temps chose aisée et compliquée. Cette idée n’est pas nouvelle, loin de là. Du temps de l’argentique, la photo était prise en Noir & Blanc et, en labo, le développeur souvent coloriste ajoutait de la couleur à l’aide d’un pinceau et de la peinture. Désormais, avec le numérique, la photo est prise en couleur et le développeur construit son Noir&Blanc en post production tout en laissant un élément (ou plusieurs) dans une couleur.

Ce type de développement étant amusant et pouvant amener à produire des images intéressantes, nous vous proposons deux méthodes pour le réaliser. La photo qu’on utilisera pour réaliser ce mélange particulier, que certains appellent cut-out, est la suivante :

Image pour le cut-out originale

Image originale pour le cut-out

 

Le but est de transformer cette image en N&B tout en ne conservant en couleur que la veste rouge. Et rien d’autre.

Comme à chaque fois qu’on travaille sur une image, il convient de créer une copie de votre fichier JPEG, si vous prenez vos photos dans ce format. Il ne faut jamais oublier que toute modification enregistrée dans ce format est définitive, sans retour arrière possible. Si vous travaillez sur le document original, vous allez perdre celui-ci.

N’oubliez pas aussi que le but à rechercher dans la conversion d’une image en N&B est de faire ressortir les formes, les lignes, les objets, les structures, afin de donner corps à votre image. C’est important pour que votre image finale soit réussie. Sans une bonne conversion N&B, elle paraîtra fade et sans relief. Et l’apport de la couleur ne sera d’aucun intérêt.

 

 

La désaturation des couleurs pour obtenir du Noir&Blanc

Sans doute la méthode la plus simple à réaliser. Il suffit d’utiliser un logiciel qui permet d’agir sur la saturation des couleurs. Pour ce tutoriel, ce sera Lightroom. Le principe sera similaire pour les autres logiciels. Malheureusement, pour la conversion en N&B, l’usage du tutoriel N&B, Conversion avec Lightroom ne sera d’aucune utilité puisqu’une autre méthode devra être utilisée, basée sur la désaturation des couleurs.

 

Etape 1 : Créer une copie virtuelle de l’image

Comme cela, si vous décidez de travailler autrement votre photo plus tard, cela ne posera pas de problème. N’oubliez pas que pour Lr, une copie virtuelle n’est pas une vraie copie. Et que toutes les modifications apportées à votre image ne s’y appliquent jamais réellement. Y compris pour les fichiers JPEG. On peut donc modifier autant que l’on veut, il n’y aura pas de duplication physique d’une image ou d’altération de l’originale. Tout sera enregistré dans un fichier descriptif en XML à côté de l’image (ou dans cette dernière si vous avez choisi l’option d’encapsuler le fichier XML dans le fichier image).

Pour créer une copie virtuelle, clic droit avec la souris sur l’image et sélectionner « Créer une copie virtuelle ».

Lr : Copie virtuelle

Lr : Copie virtuelle

 

Etape 2 : Création du N&B

Dans un premier temps, vous allez désaturer toutes les couleurs, sauf celle que vous avez choisi de conserver (ici, la couleur rouge). Il faut être évidemment en mode Développement dans Lr. Au-dessus de Réglages de base et Courbes des Tonalités, vous trouverez la partie TSL / Couleur / NB. Cliquez sur TSL, puis sur l’onglet Saturation.

TSL / Couleur / NB > Saturation

TSL / Couleur / NB > Saturation

 

Dans l’onglet Saturation, désaturer toutes les couleurs sauf le rouge. Il faut ramener les curseurs en négatif au maximum (à -100). Profitez-en pour augmenter la saturation du rouge (ici, +47).

Désaturation

Désaturation

 

Afin d’obtenir une image plus harmonieuse en faisant ressortir ce qui vous paraît intéressant dans la photo, vous allez pouvoir jouer avec l’onglet Luminance de TSL, ainsi qu’avec la Courbe des Tonalités (les 4 curseurs Région) et les Réglages de base (Tonalité et Présence).

Au final, vous allez obtenir un résultat similaire à ceci, avec un gros inconvénient : tous les éléments qui étaient en rouge dans l’image avant, le sont toujours après. Soit nettement plus que la veste (feux arrière des voitures, porte, etc.).

image en NB, mais de nombreuses zones sont en rouge

image en NB, mais de nombreuses zones sont en rouge

 

Etape 3 : Masquer les zones non souhaitées

Et là, il n’y a pas de miracle. Sous Lr, vous disposez bien d’un outil Pinceau, mais ce dernier ne pourra qu’appliquer une couleur sur un élément. L’outil Pinceau Réglage permet de passer un pinceau sur la photo pour appliquer des réglages d’exposition, de clarté et de luminosité, ainsi que d’autres réglages, aux emplacements souhaités.

Réglages de l'outil Pinceau

Réglages de l’outil Pinceau

 

Il faudra trouver la couleur la plus adéquate pour le Pinceau (à choisir en cliquant sur la case couleur, entourée en rose dans l’image ci-dessus), puis d’aller peindre les éléments sur l’image. Utilisez ensuite les réglages (Expo, Contraste, Hautes lumières, Saturation, etc.) pour tenter de masquer le rouge. Vous allez devoir peindre en utilisant un pinceau très fin pour ne pas déborder sur les autres parties de l’image).

Réglages de la taille du pinceau

Réglages de la taille du pinceau

 

Malgré vos efforts, le résultat risque de ne pas être aussi satisfaisant que la seconde solution proposée. Les zones masquées sont assez visibles (exemple les feux arrières des voitures) et il reste des traces rouges (chapeau du monsieur, oreille de la jeune fille, etc.). Il vous faudra travailler assez longtemps, en utilisant plusieurs pinceaux selon les endroits à masquer (on peut faire varier la taille d’un pinceau sur une correction).

Un résultat possible

Un résultat possible (cliquez sur l’image pour agrandir)

 

 

 

L’utilisation des calques

Une méthode plus compliquée, mais qui donne les meilleurs résultats. N’importe quel logiciel permettant la gestion des calques fera l’affaire. Comme Gimp, ou Photoshop qui sera utilisé dans ce tutoriel. Il convient d’avoir un minimum de connaissance sur les outils de détourage (Lasso, outil de sélection rapide, etc.) et la gestion des calques pour cette méthode.

 

Etape 1 : Créer une copie du calque

Dans l’onglet Calque, sélectionner le calque d’Arrière-plan. Cliquez droit avec la souris et sélectionner l’option Dupliquer le calque dans le menu déroulant qui est apparu.

Etape 1 : duplication du calque

Etape 1 : duplication du calque

 

Etape 2 : Création du Noir&Blanc

Pour créer votre image en Noir & Blanc, nous vous conseillons de vous référer au tutoriel Noir & Blanc, Conversion sous Photoshop. Attention, il conviendra, à l’issue de la conversion, que vous conserviez l’image originale sur le calque d’Arrière-plan et le calque contenant l’image en Noir & Blanc. Vous pouvez renommer votre calque pour mieux vous y retrouver.

 

Etape 3 : Création du calque contenant les éléments que l’on souhaite conserver en couleur

Dans l’image qui nous intéresse, la veste polaire rouge est l’unique élément que l’on souhaite conserver en couleur. Masquer le calque Noir & Blanc et sélectionner le Calque Arrière-Plan. À l’aide d’un outil de sélection comme le Lasso (dans la colonne des outils à droite), faites votre sélection. Une fois terminée, faites un copier-coller de cette sélection sur un nouveau calque (que l’on peut renommer, comme sur l’exemple).

3 calques, dont l'image en N&B et les éléments en couleurs à conserver

3 calques, dont l’image en N&B et les éléments en couleurs à conserver

À ce stade, nous disposons de 3 calques :

  • Arrière-Plan qui contient l’image d’origine en couleur,
  • Le calque N&B qui contient la même image, mais en Noir & Blanc
  • Le calque Elément Rouge qui contient la partie que l’on souhaite conserver en couleur

 

Etape 4 : Finaliser l’image
Démasquer le calque N&B

Démasquer le calque N&B

 

Après avoir démasqué le calque N&B, l’image apparaît en N&B avec une partie en couleur. Pour peaufiner, sélectionner le calque Elément Rouge et passer son opacité à 98%

Régler l'opacité du calque

Régler l’opacité du calque

 

Puis, toujours avec le calque Elément Rouge sélectionné, aller dans le menu Image > Réglages > Teinte/Saturation

Image > Réglages > Teinte/Saturation

Image > Réglages > Teinte/Saturation

 

Augmenter légèrement la saturation de la couleur rouge afin de le rendre un peu plus vif. Vous pouvez également l’assombrir un peu, à votre convenance. Pour terminer, il suffira d’Aplatir l’image et de sauvegarder le résultat.

aplatir l'image

Aplatir l’image

 

C’est fini. Vous avez réalisé votre photo qui mélange le Noir&Blanc et la couleur. L’image proposée au début de l’article est le résultat de cette méthode.

 

 

Comme vous l’avez peut-être déjà compris, ce type de post-développement ne s’applique pas à toutes les photos. Certaines s’y prêtent et d’autres, pas du tout. Ce sera à vous de faire votre choix. De même, le traitement N&B sera aussi déterminant pour la réussite de l’image finale. Si la méthode de désaturation sous Lr est la plus simple et rapide, la méthode en utilisant les calques sous Photoshop est plus intéressante au résultat. On peut en effet produire un vrai Noir&Blanc qui mélangera toutes les couleurs y compris le rouge et sur lequel on va appliquer les seules zones qu’on souhaite conserver en couleur.

À vous de jouer désormais.

 

Iconographie : Fyve