William Klein, photographe révolutionnaire

Nota : La photo de titre a été prise par Roman Bonnefoy (www.romanceor.net) le 14 juin 2008 à la Cinémathèque Française.

 

William Klein nous a quittés ce dernier samedi. Il avait 96 ans. PentaxKlub a d’ailleurs publié une brève à ce propos.

Celles et ceux qui s’intéressent à la photo, et particulièrement à la photo contemporaine, savent bien qui il est : photographe, certes, mais aussi peintre, cinéaste, graphiste, bref, un vrai touche à tout.

Klein est né à New York en 1926 de parents immigrés hongrois. Il « débarque » en Europe à l’occasion de son service militaire, d’abord en Allemagne puis en France. Il arrive à Paris en 1947 et reprend des études de sociologie à la Sorbonne. C’est aussi à Paris qu’il rencontre celle qui sera sa compagne (et épouse) pendant plus de 50 ans, Jeanne Florin.

D’abord intéressé par la peinture abstraite et la sculpture, il fréquente certains ateliers de maîtres tels André Lhote ou Fernand Léger. On lui doit alors quelques couvertures de disques vinyle, dont une pour Serge Gainsbourg.

Photographe de mode

Le gain d’un vieux Rolleiflex au poker le fait s’intéresser au domaine photo.

Repéré par Alex Liberman, il collabore alors au magazine de mode Vogue, au côté de grands photographes : Helmut Newton, Irving Penn, Richard Avedon ou encore Henry Clarke. Il révolutionne quelque peu  la photo de mode en composant ses images aussi bien au grand angle qu’au téléobjectif. Et, surtout, il fait sortir les mannequins des studios pour les faire descendre dans la rue.

Photographe de rue

En photo de rue, il agit comme le préconisait Robert Kapa. Il n’hésite pas à photographier de très près, quitte à accepter parfois du flou – y compris de bougé –, avec des cadrages atypiques et en intégrant l’environnement dans ces cadrages.

Son pays natal, sans doute un peu trop conservateur à l’époque, accepte mal son style, mais il obtient en France le prix Nadar en 1957.

Il se tourne vers le cinéma dans les années 1960, devenant l’assistant de réalisateurs célèbres, et il réalise lui-même de nombreux films publicitaires. Puis il revient vers la photo vingt ans plus tard.

Sous son égide a été créée en 2019 le « Prix de Photographie de l’Académie des beaux-arts – William Klein ».

William Klein lors de l’inauguration de l’exposition « Photographisme » en 2017. Des « photos graphiques » de l’artiste sont exposées au-dessus de lui.

 

D’autres photos dues à William Klein :

klein
Célèbre image prise à New York
klein
Photo de mode dans la rue

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*